KAWASAKI 500 H1D 1973

Non seulement la 500 H1 a un très grand potentiel à haute vitesse, mais son incroyable moteur à trois cylindres est plus que disposé à l'utiliser.

Bike magazine, 1974

DSC_7196

Apparue en 1973, la Kawasaki 500 H1D apparaît comme une vraie refonte de la 500 H1 dévoilée en 1969 et des versions suivantes : 500 H1A et H1B.

Le châssis est profondément modifié :

- angle de colonne de direction : 63° (au lieu de 61°)

- traînée : 108 mm (au lieu de 110 mm)

- bras oscillant rallongé

- longueur hors tout : + 4 cm

- empattement : + 1 cm

Le moteur reçoit un nouvel allumage électronique C.D.I.

La pompe à huile est modifiée.

Au niveau des performances, la H1D s'assagit.

Elle avoue quelques kilos supplémentaires : 188 kg.

Les nouveaux pots d'échappement relevés sont un peu plus lourds, afin de filtrer les émissions polluantes.

La H1D perd 1 CH : 59 CH à 8 000 tr/mn au lieu de 60 CH à 7500 tr/mn pour les versions précédentes.

La vitesse de pointe ressort tout de même à 200 km/h.

On estime à 9 000 le nombre de H1D vendues en Amérique du Nord : Etats-Unis et Canada.

En Europe, environ 2 800 exemplaires sont commercialisés par les différents importateurs.

DSC_7226

Un seul propriétaire U.S. et 3 213 miles d'origine

Cette Kawasaki 500 H1D est dans un état collection exceptionnel.

Elle est sortie de l'usine d'Akashi, au Japon, en novembre 1972.

Elle a été commercialisée au printemps 1973 en Arizona, état chaud et sec.

De 1973 à 2019, elle n'a connu qu'un seul propriétaire U.S. chez qui nous l'avons dénichée.

La moto a été importée en France où elle a été immatriculée (carte grise collection).

Elle n'a effectué à ce jour que 3 213 miles d'origine (5 170 km).

DSC_7208

Conduire une 500 H1, en particulier sur route dégradée, nécessite une concentration de tous les instants.

Bike magazine, 1974

DSC_7212

Le moteur est bien le moteur d'origine de la moto :

- le cartouche moteur est présent, lisible et d'origine

- le numéro de moteur correspond au châssis de la moto

La moto n'ayant été que très peu utilisée par son propriétaire initial, le moteur a été démonté à l'arrivée en France de la moto.

Les pistons, en parfait état, ont été conservés.

Les segments, les axes et les clips sont neufs.

Les joints spis de vilebrequin ont été remplacés.

Les carburateurs ont été restaurés et nettoyés aux ultra-sons.

DSC_7252

Le châssis est dans son état d'origine.

Il n'a jamais été démonté ni repeint.

La colonne de direction comporte bien le marquage à froid du constructeur et le sticker d'identification d'origine.

La béquille centrale n'est pas affaissée - c'est souvent le cas sur les 500 H1.

L'amortisseur de direction est bien présent, du le côté droit du cadre.

Les échappements chromés sont d'origine et en une seule pièce, conformément au modèle H1D de 1973.

DSC_7240

La carrosserie est d'origine : elle a été repeinte en coloris Candy Green Metallic.

Conformément au modèle H1D de 1973, les emblèmes "Kawasaki" peints sur les flancs du réservoir sont identiques, soit :

- penché vers l'AV du côté droit

- penché vers l'AR du côté gauche

L'intérieur du réservoir a reçu un traitement anti-corrosion.

La selle d'origine est neuve N.O.S. et en parfait état.

DSC_7254

Ces dernières années, les collectionneurs ont développé un goût particulier pour les Kawa 3 cylindres 2 temps. En fin de compte, les qualités réelles de ces machines iconiques sont devenues moins importantes que leur légende.

Kevin CAMERON, Cycle World, 2016

DSC_7285

Les roues sont d'origine et siglées Takasago.

Les pneumatiques Bridgestone BT 45 sont neufs.

Le contacteur principal est d'origine et comporte ses deux clefs d'époque siglées Kawasaki.

Pièces neuves :

- clignotants chromés

- amortisseurs

- roulements de direction coniques

- joints spis de fourche + caches poussière

- transmission secondaire

- filtre à air

- bougies NGK

DSC_7279

KB Style

Tous droits réservés.