Kawasaki 750 H2C « Purple People Eater »

Dans sa livrée violette, dite "Purple People Eater", la 750 H2C de 1975 est la plus rare des H2.

IMG_E0905

Et peut-être aussi la plus belle ...

IMG_E0875

La Kawasaki 750 H2, quelle que soit son millésime et sa couleur, demeure l'une des plus belles motos jamais fabriquées.

La H2 incarne à merveille le design des années '70 :

- carrosserie "3 corps" (réservoir, caches latéraux, dosseret), une première à l'époque

- décoration bicolore soulignée de filets orientés vers l'AV (accentuant l'effet dynamique)

- échappements asymétriques (1 à gauche, 2 à droite), longs silencieux chromés

IMG_E0911

La H2 arbore un look à la fois dépouillé et sportif, simple et brutal.

Le tout combiné à un groupe motopropulseur directement issu de la 500 H1 -  lui-même dérivé des "vieux" bicylindres 250 A1 Samouraï et 350 A7 Avenger.

Au final : la Kawasaki 750 H2 est l'une des motos les plus emblématiques de tous les temps.

IMG_E0909

De toute évidence, les performances exceptionnelles pour l'époque ont joué un rôle important dans la place qu'occupe la H2 dans l'histoire de la moto.

La légende a fait le reste.

IMG_E0869

Pour définir le trois cylindres de la 750 H2, les motoristes d'Akashi ont résolument privilégié le couple à bas régime, plutôt que la puissance pure, à haut régime.

Dans sa première version, 750 Mach IV de 1972, le 3/4 de litre délivrait une puissance maxi de 74 CH à 6 800 tr/min.

Légèrement assagi par la suite, il n'offre plus que 71 CH (au même régime moteur) sur les dernières versions (750 H2C).

Des transferts modifiés, des lumières différentes, confèrent aux versions H2B de 1974 et H2C de 1975, un agrément de conduite et une souplesse inconnus sur les premières livrées (H2 et H2A).

IMG_E0923

A partir de 1974, la 750 H2 gagne également en fiabilité.

Le système d'injection d'huile 2 temps se dédouble à partir de la pompe à huile, d'un modèle différent :

- une première canalisation alimente le carter moteur et les roulements du vilebrequin (comme sur la Mach IV)

- une seconde canalisation injecte l'huile dans chacun des trois carburateurs, afin de lubrifier plus rapidement le haut moteur

IMG_E0879
IMG_E0939

Le cadre multitubulaire double berceau de la 750 est dérivé de celui de la 500.

En 1974, le bras oscillant est rallongé une première fois, afin d'éviter les cabrages à l'accélération - l'empattement gagne 25 mm supplémentaires.

En 1975, le bras oscillant est encore rallongé, ce qui améliore aussi la stabilité à haute vitesse - l'empattement gagne encore 13 mm.

Dans le même temps, l'angle de la colonne de direction passe de 62° à 63,5° pour atténuer la tendance qu'avait les premières versions à louvoyer.

Dans le but de filtrer les vibrations du moteur, des silentblocs apparaissent sur les 750 H2B et H2C :

- au niveau des axes de fixation du moteur

- au niveau des repose-pieds pilote

- au niveau des points de fixations des silencieux des échappements

IMG_E0881
IMG_E0887
IMG_E0885
IMG_E0889

La 750 H2C succède à la H2B à partir des numéros de série suivants :

- châssis : H2F-42547

- moteur : H2E 42827

IMG_E0871

De fin 1970 (modèles de pré-série) à mi-1975, la Kawasaki 750 H2 a été produite à 47 481 exemplaires :

1970 : 12

1971 : 15 945

1972 : 14 016

1973 : 7 813

1974 : 8 895

1975 : 800

La 750 H2C est donc bien la plus rare des H2.

L'une des plus agréables à piloter.

La plus belle dans sa livrée violette, "Purple People Eater" ?

IMG_E0918

L'exemplaire qui illustre cet article est un modèle 750 H2C de 1975.

Il a été importé du Japon - et non pas des U.S.A. comme la plupart des H2C se trouvant aujourd'hui en Europe.

Cette H2C ne totalise que 6 279 km d'origine, ce qui est absolument exceptionnel.

IMG_E0897
IMG_E0895
IMG_E0893

Malgré son faible kilométrage, le moteur a dû être restauré : les joints spis de vilebrequin sèchent et durcissent lorsque le moteur ne fonctionne pas durant plusieurs années (ce qui a été le cas de cette machine).

Le travail de restauration a été réalisé en atelier spécialisé :

- réfection vilebrequin (joints spis, roulements, cages à aiguilles)

- réalésage cylindres

- pistons + segments + axes + clips

IMG_E0877

Autres pièces neuves :

- pipes d'admission

- manchon de filtre à air

- filtre à air

- pneumatiques Bridgestone BT 45

- transmission secondaire

- amortisseurs

- bougies

- durits

IMG_E0883

La durit d'alimentation d'huile 2 temps a été équipée d'un robinet d'arrêt.

L'intérieur du réservoir a reçu un traitement anti-corrosion.

IMG_E0868

Cette 750 H2C a été exposée au Salon Epoqu'Auto 2022 sur le stand du Salon du 2 roues de Lyon.

SRFLE1081

KB Style

Tous droits réservés