Rickman Metisse CR 900 1978

IMG_E9219

New for 1975 : a complete Cafe Racer styled competition replica that comes ready built for immediate engine installation.

Publicité Rickman

Cette Rickman Metisse CR 900 a été assemblée durant l'année 1978.

Elle a été immatriculée pour la première fois en France en janvier 1979.

Numéro de série : 6699 M

Le cadre est un double berceau en tube d'acier Reynolds 531.

Il est plus léger et plus rigide que le châssis Kawa d'origine.

Au milieu des années 70, chaque cadre Rickman était assemblé à la main, à l'usine de New Milton.

Les tubes étaient soudo-brasés sur un gabarit en forme de cage, à hauteur d'homme : le soudeur se tenait debout et se déplaçait autour du gabarit pour souder tout autour des tubes.

Une attention toute particulière était portée aux assemblages des tubes, dits en "gueule de loup".

Une fois terminés, les cadres étaient nickelés, ce qui leur donne cet aspect brillant légérement jauni.

IMG_E9209
IMG_E9207
IMG_E9202

Particularité :

La tension de la chaîne secondaire s'effectue au niveau de l'axe de bras oscillant, à l'aide de cales numérotées et appairées, de tailles différentes (calibrées de 0,8 mm en 0,8 mm).

L'axe de roue AR est donc dépourvu de tout système de tension, ce qui garantit un parfait alignement de la roue AR et une meilleure rigidité du bras oscillant.

Dans le cas, d'un système de tension classique, au niveau de l'axe de roue AR, c'est la roue qui recule lorsque l'on tend la chaîne secondaire.

Sur les Rickman, c'est tout l'ensemble, bras oscillant + roue AR, qui recule lorsque l'on règle la tension de la chaîne secondaire.

IMG_E9423

The Rickman nickel plate racing frame : the most sought after frame in the world.

Publicité Rickman

IMG_E9221

La Rickman CR 900 (pour Cafe Racer) est présentée en 1975.

A l'époque, c'est l'une des rares motos proposée avec un carénage intégral.

Il faudra patienter près d'une décennie pour que les constructeurs japonais commercialisent à leur tour des sportives carénées : Honda CB 1100 R '84, Kawasaki GPZ 900 R Ninja '84, Suzuki GSXR 750 '85, ...

IMG_E9421

Les éléments de carrosserie Rickman sont réalisés en fibre de verre.

Ils sont épais, lourds mais solides et de bonne qualité.

Cette CR 900 est équipée d'une selle bi-place (une selle mono-place figurait également au catalogue Rickman).

IMG_E9226
IMG_E9228
IMG_E9223

Les caches latéraux, assez rares de nos jours, sont également de fabrication Rickman.

La plupart des Rickman étaient vendues en kit et assemblées par les clients eux-mêmes.

Ceux-ci devaient déjà posséder une moto "donneuse", sur laquelle ils prélevaient le moteur, les carbus et l'équipement électrique : faisceau, tableau de bord, commodos, redresseur, régulateur, etc ...

Il leur restait alors à configurer leur Rickman à la carte, à partir du catalogue de la marque : cadre, suspensions, roues, freins, carrosserie, commandes reculées, etc ...

Les Rickman étaient le plus souvent remontées avec les caches latéraux d'origine de 900 Kawa.

C'était moins beau ... mais moins cher !

IMG_E9198
IMG_E9424
IMG_E9211

Rickman aerodynamically styled bodywork in fiberglass. 4.2 gallon Grand prix gas tank with quick action alloy filler.  

Publicité Rickman

IMG_E9206

Le réservoir Rickman est en réalité constitué de deux parties :

- la partie visible et peinte n'est en fait qu'un habillage réalisé en fibre de verre

- le vrai réservoir d'essence, en tôle, se cache sous l'habillage en fibre

Dans les années 70, l'utilisation de réservoirs d'essence en fibre de verre était interdite sur circuit : pour des raisons de sécurité, en cas de chute, afin de pallier à tout risque d'incendie.

Et les Rickman avaient vocation à rouler sur circuit ...

IMG_E9414
IMG_E9463

Le réservoir est isolé du cadre par des éléments de mousse polystyrène.

 

La trappe du réservoir d'essence est empruntée à l'industrie automobile.

Elle provient d'une Austin Morris, familiale populaire produite de 1962 à 1981.

IMG_E9236

Selon les disponibilités des sous-traitants, les Rickman étaient équipées de roues de marques différentes.

Sur cette CR 900, les roues à 5 branches, en alliage d'aluminium, sont des Ronal fabriquées en Allemagne.

La roue AV ne dispose pas d'entraîneur de compteur de vitesse.

Celui-ci se trouve sur la roue AR, ce qui nécessite un câble de compteur d'une longueur inhabituelle de pratiquement 2 mètres !

La fourche en 38 mm est une Betor, fabriquée en Espagne.

Les amortisseurs Girling d'origine ont été remplacés par des Hagon, de fabrication moderne.

IMG_E9200
IMG_E9191

Autre innovation :

La Rickman est équipée de trois freins à disques.

Une rareté pour l'époque.

Les Rickman étaient livrées avec des étriers Lockheed issus de l'automobile (Austin).

Sur cette Rickman Metisse, les étriers sont des AP Racing neufs avec plaquettes racing (tendres).

Le maître-cylindre de frein AR est d'époque, en magnésium.

IMG_E9199

Le tableau de bord est issu de la 900 Kawasaki "donneuse".

Les compteurs ont été restaurés.

Le contacteur principal à clef est neuf.

IMG_E9232

Les commodos et les poignées de 900 Kawa sont neufs.

Le maître-cylindre de frein AV est un AP Racing neuf.

IMG_E9234
IMG_E9235

Sans son carénage, la Rickman se transforme en roaster classique.

Les guidons bracelets, peu inclinés, sont positionnés sous le té supérieur.

Le cadre nickelé témoigne de la qualité de finition des Rickman.

L'angle de colonne de direction est plus important que sur la Kawa d'origine.

Cela se traduit par une bonne tenue de cap à haute vitesse et une moindre maniabilité.

A l'époque, les circuits anglais ont des grands développements et des courbes prises à haute vitesse.

Il existe deux types de bras oscillant :

- empattement court

- empattement long

C'est Rickman CR est équipée d'un bras long.

Les amortisseurs peuvent se monter en position inclinée comme c'est le cas sur cette machine, ou en position droite.

IMG_E9409

Available as a chassis only. The CR Kawasaki comes ready built for the immediate installation. Everything bolts straight on in virtually the same position as on the Kawasaki.

Publicité Rickman

IMG_E9189

L'échappement 4 en 1 chromé vient renforcer le look vintage de la moto.

Une alternative consisterait à installer des pots 4X4 chromés de 900 Kawa, ce qui représenterait un budget supplémentaire.

IMG_E9193

Le bloc 900 Kawa a été microbillé après avoir été reconditionné :

- réalésage bloc-cylindres

- pistons haute compression 998 cc à calotte bombée

- culasse préparée : conduits d'admission polis, guides, soupapes et joints de queues de soupapes neufs

- chaîne de distribution renforcée + système de guidage en pièces d'origine Kawa

- embrayage renforcé

- roue libre de démarreur

IMG_E9204

Les carburateurs, d'origine 900 Kawa, ont été restaurés en atelier spécialisé :

- nettoyage aux ultra-sons

- gicleurs, aiguilles, pointeaux, joints neufs

Les filtre à air individuels sont des K&N.

IMG_E9411

Restauration partie-cycle

A son arrivée dans nos ateliers, la moto était dans un état d'usage ... très éloigné de l'état d'origine qui avait dû être le sien en 1979.

La carrosserie était en mauvais état, de couleur bleu métal, ornée de bandes autocollantes à damier noir et blanc.

La selle était recouverte d'un revêtement gris élimé.

Le feu AR adaptable devait provenir d'une Triumph ancienne.

NZKM0449

Le moteur, peint en noir, était d'un modèle postérieur au châssis.

Sur le plan mécanique, il était bruyant et dans un triste état :

- faible compression

- fumée à l'échappement

etc ...

IMG_E9249

Une fois ouvert, le moteur a livré ses secrets :

- vis carter moteur cassées avec arrachement de matière

- portées de roulements défoncées

- paliers d'arbres à cames remontés avec des hélicoïls

- roue libre de démarreur HS

- cylindres rayés avec arrachement de matière

- soupapes d'échappement et guides HS

- chaîne de distribution hors côte

etc ...

IMG_E9254
IMG_E9252

La moto a été entièrement démontée.

IMG_1446
IMG_1425
IMG_1433

Le cadre a été "dénickelé" par électrolyse, en bain de cyanure, ce qui permet de préserver les soudures - ce n'est pas le cas lorsqu'on travaille en bain d'acide.

Le cadre a été retraité jusqu'à recevoir une finition nickelée conforme à l'origine :

- sablage

- polissage

- cuivrage

- nickelage chimique

IMG_E8830

Les autres pièces nickelées de la partie-cycle ont subi le même processus :

- bras oscillant

- araignée de fixation carénage

- platines repose-pieds

- platines fixations moteur

- entretoises et petits accessoires

IMG_E9403

La fourche Betor de fabrication espagnole a du être remplacée.

La colonne de direction a été équipée de roulements coniques neufs.

Pièces polies :

- fourreaux de fourche

- té inférieur

- platine alu tableau de bord

- platine alu étrier AR

Le té supérieur a été microbillé comme à l'origine.

IMG_E9406
IMG_E8832
IMG_E8828

Les roues en alliage d'aluminium ont été microbillées et traitées en époxy :

- sablage

- apprêt zinc

- époxy finition gris clair

Pneumatiques Dunlop TT100 K81 montés avec chambres à air.

Roulements de roues étanches neufs.

Frettes des disques de freins repeintes.

Visserie rezinguée.

IMG_E8834

Guidons bracelets d'origine rechromés.

Pièces traitées en époxy - finition noir brillant :

- bac batterie

- support électrique

- support compteurs

- carter de chaîne secondaire

- cuvelage de phare

Autres pièces rezinguées :

- axes de fixation moteur + écrous

- axes de roues + écrous

- axe de bras oscillant

- visserie

Moteur

IMG_E8836

Il a été nécessaire de remplacer le "vieux" moteur de Z1R par un "vrai" bloc de 900, reconditionné et correspondant à la Rickman CR 900.

Carrosserie

Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420

La carrosserie d'origine, en mauvais état à l'arrivée de la moto, a fait l'objet d'un important travail de réparation avant peinture.

L'assise de selle et le carénage ont été partiellement reconstruits à l'aide de fibre de verre et de résine polyester.

Les (nombreux) orifices non d'origine ont été rebouchés.

Les fissures et éclats au droit des points de fixation ont été traités.

Les éléments de carrosserie ont été ensuite apprêtés, mis en peinture et vernis.

Le coloris retenu est le célèbre "Lime Green" utilisé par Kawasaki pour ses motos de course, au début des années 70.

C'est dans ce coloris que fut présentée la première Rickman Metisse CR 900 au salon de Londres, à Earl Court.

Les décors noirs et les lettrages ont été réalisés en peinture (il n'y a pas de sticker sur cette carrosserie).

Deux sets de caches latéraux ont été peints :

- caches Z1A d'origine

- caches Rickman

Exif_JPEG_420

L'échappement 4 en 1 chromé est celui qui se trouvait sur la moto avant restauration.

Il est de fabrication anglaise et colle bien avec "l'esprit" Rickman.

Ultérieurement, la moto pourra être équipée de pots 4X4 chromés de 900 Z1.

IMG_E8851
IMG_E9055

Salon du 2 roues de Lyon 2019

Exposition "La haute couture de la moto"

DSC_1858
DSC_1862
DSC_2114

La partie-cycle restaurée de cette Rickman Metisse CR 900 a été présentée au Salon du 2 roues de Lyon 2019, dans le cadre de l'exposition "La haute couture de la moto".

DSC_2130

KB Style

Tous droits réservés (texte & photos)