CB 750 A HONDAMATIC 1977

750 HONDAMATIC-000

Si l’on considère qu’une moto de collection doit avant tout être originale, et j’entends par là tout autant dans son état d’origine que peu courante et se différenciant du reste de la production, alors oui, la CB 750 A HONDAMATIC a largement gagné ses galons de moto de collection.

Généralement sous-cotée parce que méconnue, voici une moto réellement utilisable et suffisamment rare pour capter l’attention des vrais connaisseurs.

Témoignant d’une ingénierie élaborée, la CB 750 A HONDAMATIC a tout d’un collector.

Conçue pour le marché nord-américain, la CB 750 à transmission semi-automatique reprend l’architecture moteur de la CB 750 HONDA et se voit dotée d’un convertisseur de couple hydraulique dont la conception est empruntée à la Honda Civic.

Par rapport à la CB 750 à 5 rapports, le moteur est assagi afin de privilégier le couple et de préserver la transmission :

  • carburateurs plus petits (24 mm au lieu de 28 mm)
  • taux de compression réduit (8,6 à 1 au lieu de 9 à 1)
  • arbre à cames moins performant
  • diamètres des pipes et des conduits d’admission réduits

La moto est dotée d’une boîte semi-automatique à deux vitesses. C’est l’utilisateur qui choisit l’un des deux rapports, tout en ayant la possibilité de passer de l’un à l’autre en roulant.

Un frein de parking agissant sur la roue AR permet de stationner la moto en pente.

La CB 750 A Hondamatic est commercialisée au Canada fin 1975 avant d’être introduite aux U.S.A. au printemps 1976.

Elle est présentée en France en 1976, à l’occasion du Salon de la voiture de course, mais ne sera finalement jamais commercialisée dans notre pays.

CB 750 A
Déc 75 / Sept 76
Série n° 7 000 001 à 7 007 331
Moteur n° 7 000 001 à 7 007 405

CB 750 A1
Sept 76 / Mai 77
Série n° 7 100 001 à 7 110 560
Moteur n° 7 100 001 à 7 110 562

CB 750 A2
Mai 77 / Oct 77
Série n° 7 200 001 à 7 2xx xxx
Moteur n° 7 200 001 à 7 2xx xxx
750 HONDAMATIC-001
750 HONDAMATIC-002
750_HONDAMATIC-003
750 HONDAMATIC-004
750 HONDAMATIC-005

On estime à 21 500 le nombre total de CB 750 A Hondamatic construites.

Cet exemplaire a été récemment importé des Etats Unis où il n’a connu qu’un seul propriétaire.

Il a été assemblé en 1976 et porte les numéros suivants :
Série n° 7 105 913
Moteur n° 7 105 909

Il s’agit d’un modèle 1977, deuxième année de production de la CB 750 A Hondamatic, qui se caractérise par ses échappements 4 en 2 (4 en 1 sur la première version) et ses roues à rayons (roues Comstar sur la dernière version).

La carrosserie est en peinture d’origine : Candy Sword Blue. Il existe un autre coloris : Candy Presto Red.

La moto totalise 9 626 miles d’origine.

Elle a été régulièrement utilisée jusqu’en 1982, date de sa dernière année de licence.

Elle a ensuite été stockée dans le Minnesota (l’état aux 10 000 Lacs), au sec et à l’abri, pendant plus de 30 ans.

Dans le plus pur style US, la moto est équipée d’un carénage Vetter Windjammer et d’un porte-bagages à dosseret d’époque.

Dans le contexte des années 70, Honda est le premier constructeur mondial de motos.

L’essentiel de la production est destinée au marché U.S.

La réglementation limite la vitesse à 88 km/h dans la plupart des états et le consommateur américain à l’habitude de conduire des voitures à boîte automatique.

Les distances séparant les grandes agglomérations sont importantes, le plus souvent sur des Highways aux lignes droites sans fin.

Comment, dans ce contexte, ne pas imaginer une version auto de la CB 750, best-seller de la marque ?

La selle la plus confortable jamais fabriquée par Honda – Cycle World, septembre 1976

L’examen de la CB 750 A Hondamatic permet de constater le lien de parenté avec la version K7 proposée en 1977.


La livrée est classieuse, la selle confortable, la roue AR en 17’ est équipée d’un gros pneu (4.50 x 17), pour l’époque.

On remarque toutefois que la CB 750 A Hondamatic est dotée d’équipements spécifiques : garde-boue AV et AR, selle, réservoir, caches latéraux, jantes en aluminium (empruntées à la 1000 GL), échappements 4 en 2, etc …

Le cadre en acier est du type double berceau similaire à l’ensemble de la gamme CB.

L’empattement augmente de 25 mm du fait de l’adoption d’un bras oscillant rallongé.Le 4 cylindres en ligne SOHC est bien présent.

Il est alimenté par quatre carburateurs de la même génération que la rampe équipant la K7.

Bonne nouvelle : la poignée de gaz est douce (bien plus agréable et moins fatigante que sur les anciens modèles K0, K1 et K2).

Les compteurs reprennent l’aspect des boîtiers équipant les CB 750 K6 et K7 mais diffèrent du fait de la présence de la boîte semi-auto.

Le compteur de vitesse ne présente pas moins de quatre échelles de graduation.

En plus des graduations habituelles en MPH et en KM/H, se trouvent :

  • une graduation supplémentaire de 0 à 95 km/h pour le 1er rapport
  • une dernière graduation de 0 à 165 km/h pour le second rapport

Le boîtier comprend un totalisateur journalier.

Il n’y a pas de compte-tours.

Le second boîtier comprend trois voyants principaux indiquant le rapport engagé :

  • Neutral
  • Low (1er rapport)
  • Drive (2e rapport).

Il comprend également :

  • une jauge à essence
  • deux voyants de clignotants
  • un voyant de plein phare (bleu)
  • un voyant de pression d’huile (rouge)
  • un voyant de frein de stationnement (orange)

Le grand guidon de type U.S. appelle une conduite raisonnable. Il tombe parfaitement sous les mains : on se sent vite à l’aise et en sécurité au guidon de la CB 750 A Hondamatic. Les commodos, similaires à ceux équipant les CB 750 K6 et K7, regroupent les fonctions habituelles.

Boîte de vitesse semi-automatique oblige : il n’y a pas de levier d’embrayage.

La mise en route est extrêmement simple – elle ne peut s’effectuer qu’en position Neutral :

  • contact (le contacteur principal fait également office d’antivol de direction)
  • starter au tableau de bord

Le moteur s’ébroue dès la première sollicitation.

Le son caractéristique du SOHC 750 Honda rassure : on est en terrain de connaissance.

Le sélecteur à gauche nous ferait presque oublier la présence de la boîte semi-auto.

Pas question de débrayer, il faut donc se lancer : premier rapport … en haut.

Rien ne se passe vraiment.

La moto n’avance que si l’on accélère.

 

Tournez la poignée de gaz, Honda s’occupe du reste !

 

Le premier rapport est assez court et confère à la machine une bonne accélération qui permet d’atteindre 95 km/h.

Comme au volant d’une voiture équipée d’une boîte auto, on utilisera le premier rapport en ville ou en montagne afin de bénéficier d’un frein moteur.

Pour une utilisation loisir qui correspond parfaitement aux motos de collection, il est possible (et préférable ?) de démarrer directement sur le second rapport : la poussée est moins violente mais elle permet d’utiliser la moto jusqu’à sa vitesse maxi (de l’ordre de 165 km/h).

Dans ces conditions, la CB 750 A Hondamatic est un vrai régal car on ne subit plus le passage des vitesses caractéristique des motos à boîte traditionnelle.

Oubliés les trous à l’accélération caractéristiques de anciennes CB !

Cela confère une conduite beaucoup plus souple et fluide, en un mot : sereine.

Le passager (ou la passagère) adore. Bien calé (e) sur la selle confortable, il (ou elle) n’a plus besoin de se cramponner au pilote ni d’anticiper chaque changement de rapport.

Un régal vous dis-je !

750 HONDAMATIC-006
750 HONDAMATIC-007
750 HONDAMATIC-008
750 HONDAMATIC-009
750 HONDAMATIC-010
750 HONDAMATIC-011
750 HONDAMATIC-012
750 HONDAMATIC-013
750 HONDAMATIC-014

Les suspensions sont conformes à ce qui se pratiquait dans les années 70.

Nous les qualifierons de « suffisantes » dans le cadre d’une utilisation loisir.

Le simple disque AV et le tambour AR, relèvent du même qualificatif.

A noter toutefois qu’amortissement et freinage ne gâchent en aucun cas le plaisir procuré par la moto : s’il est une machine qui s’accommode des limites propres aux suspensions et aux freins des motos des seventies, c’est bien la CB 750 A Hondamatic.

 

Nothing but nothing can be compared with riding the new Honda 750 Automatic

 

 

Comme la plupart des Honda originales, la CB 750 A Hondamatic est un concentré de technologie et de détails élaborés.

Le câble de frein de parking est actionné par une tirette située du côté gauche, sous le réservoir.

750 HONDAMATIC-015

En position, le frein de parking bloque la roue AR et allume un témoin de parking sur le boîtier droit des compteurs. Comme si cela ne suffisait pas, le frein de stationnement fait également « buzzer » le répétiteur sonore des clignotants !

750 HONDAMATIC-016

La béquille latérale est couplée à la boîte de vitesse par un levier qui repositionne la boîte au point mort (Neutral) quand on déploie la béquille latérale.

750_HONDAMATIC-017

Un kick de secours est logé sous la selle. En cas de besoin (batterie déchargée), il se fixe sur un axe situé côté gauche, sous le sélecteur et permet de mettre le moteur en route.

Un système composé d’un diaphragme accouplé à un solénoïde, actionne directement le palonnier des carburateurs et permet de maintenir le régime moteur lorsqu’un rapport est enclenché.

750_HONDAMATIC-018

La CB 750 A Hondamatic est une véritable moto de collection qui allie rareté, originalité et fonctionnalité.

Pour qui souhaite rouler en 750 Honda à un prix raisonnable, qui plus est sur l’une des CB 750 les plus rares de la production, la CB 750 A Hondamatic est LA bonne solution.

Et comme l’indiquait le constructeur à l’époque : HONDA. First. For good reason.

750_HONDAMATIC-019

Caractéristiques techniques
CB 750 A (CB 750)

Moteur : Quatre-cylindres en ligne vertical face à la route à distribution simple ACT commandée par chaîne simple et deux soupapes par cylindre
Alésage x Course : 61 x 63 mm
Cylindrée : 736 cm3
Rapport de compression : 8,6 à 1 (9 à 1)
Allumage :
type batterie-bobines sous 12 V
capacité batterie 12V-20Ah (12V-14Ah)
Alternateur :
290 W à 5000 tr/mn (120W à 5 000tr/mm)
Démarrage :
électrique ou kick additionnel sous la selle
Carburateurs : 4 Keihin 24 mm à cuve concentrique (28 mm)
Bougies : NKG D-8 ES
Puissance : 54 CH (SAE) à 7500 tr/mn
67 CH. (SAE) à 8 000 tr/mm
Embrayage : automatique
(disques multiples en bain d'huile)
Boite de vitesse : 2 vitesses à convertisseur de couple (5 rapports)
1er rapport : 2,263 : 1 | 2e rapport : 1,520 : 1
Lubrification : carter sec avec pompe trochoïdale double
Cadre : double-berceau fermé en tubes d'acier avec élément supérieur en tôle emboutie caissonnée
Angle de chasse : 62,8° (63°)
Suspension AV : fourche télé hydraulique
Suspension AR : bras oscillant avec amortisseurs hydrauliques
Roues et pneumatiques : AV 3,50*19 AR 4,50*17
(AV 3,25*19 AR. 4,00*18)
Frein AV : simple disque à commande hydraulique
Frein AR : tambour central
Empattement : 1480 mm (1 455 mm)
Longueur : 2250 mm (2 160 mm)
Largeur : 84,5 mm (885 mm)
Hauteur de selle : 820 mm (805 mm)
Garde au sol : 152 mm (160 mm)
Poids à sec : 246 kg (218 kg)
Capacité réservoir essence : 19 L (18 L)
750 HONDAMATIC-020

1976 CB750A

The 1976 CB750A was available in two colors, Muscat Green Metallic and Candy Antares Red. This model featured a 4-into-1 exhaust borrowed from the Super Sport 750's, wire spoke wheels. The two speed automatic transmission featured a fluid torque converter.

750 HONDAMATIC-021

1976 CB750A

The 1976 CB750A was available in two colors, Muscat Green Metallic and Candy Antares Red. This model featured a 4-into-1 exhaust borrowed from the Super Sport 750's, wire spoke wheels. The two speed automatic transmission featured a fluid torque converter.

750 HONDAMATIC-022

1978 CB750A

For the final model year, the CB750A was again available in red and blue, this time the colors being Candy Alpha Red and Candy Polaris Blue. The only other significant change was the addition of Honda's Comstar alloy wheels.

ut eleifend eget Donec mi, Donec