Godier Genoud « Boomerangs » Extra Production

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

"Extra Production"

La Godier Genoud GG05 PR Boomerangs n° 126 est un modèle unique.

Une moto exclusive.

Elle fait partie de la famille des GG05 PR, réalisées par le préparateur haut-savoyard, sur base Kawasaki 1000 RX.

Les GG05 PR sont les dernières Godier Genoud à avoir fait l'objet d'une homologation.

Et à disposer d'une carte grise Godier Genoud.

Par la suite, les Godier Genoud conçues à partir de Kawasaki de série - ZX10 Tomcat, 1100 ZZR, 750 ZXR, etc ... - ne passeront plus par la case homologation.

Elles conserveront leur carte grise Kawasaki d'origine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

199 kg

La Boomerangs "Extra Production" porte le numéro de série 00126.

C'est donc la 26e machine de la série.

C'est aussi l'une des dernières GG05 PR à avoir été immatriculée.

Précisément, le 14 septembre 1988.

Il s'agit de la moto de course, engagée en 1987, en Championnat de France Open, catégorie Production.

Avec Pierre Bolle à son guidon.

GG Production

Préparée pour la course, la Boomerangs possède des caractéristiques uniques.

Châssis modifié : 

Le cadre périmétrique en acier reste d'origine 1000 RX, mais profondément remanié :

- berceau inférieur supprimé, pour faciliter la dépose du moteur

- bloc-moteur désormais suspendu dans le cadre

- ajout de deux platines de fixations supplémentaires en alu, au niveau de la culasse

- moteur monté rigide dans le cadre (sur silentblocs à l'origine)

- angle de braquage réduit par rapport à la 1000 RX

Roues Marvic en 17" :

Contrairement à la plupart des GG05 PR qui ont conservé leurs roues d'origine 1000 RX en 16", la Boomerangs est équipée de ses roues de course, des Marvic magnésium, de 17" de diamètre :

- à l'AV : 3,25 x 17"

- à l'AR : 5,50 x 17"

La roue AR large permet la pose d'un pneu de 180 mm (150 mm à l'origine).

Freins AV :

- étriers "racing" AP Lookheed 4 pistons (étriers 1 piston sur la 1000 RX). Au début de la saison 87, la moto était équipée de freins AV Brembo.

- disques flottants en fonte, diamètre 320 mm (disques en acier de 280 mm sur la 1000 RX)

- durits de freins en inox tressé

Frein AR :

- étrier AR Brembo P05 2 pistons, sur platine alu anodisée or

- disque fonte de 260 mm

- durit de frein AR en inox tressé

Fourche :

La fourche est d'origine 1000 RX, modifiée :

- ressorts plus durs

- prolongateurs de fourche

- bouchons équipés de valves à air

- fourreaux peints en gris

Amortisseur de direction :

Un amortisseur de direction est rajouté.

Amortisseur :

L'amortisseur d'origine a été remplacé par un White Power.

Pneumatiques :

A sa livraison, la moto était équipée de pneus Michelin radiaux slicks retaillés (mixtes).

Poids à sec :     199 kg (238 kg pour la 1000 RX)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les éléments de carrosserie sont de fabrication Godier Genoud.

Ils sont communs aux autres GG05 PR - seul le réservoir d'essence d'origine 1000 RX est conservé :

- carénage polyester + bulle

- double optique

- coque de selle + selle + capot

- garde-boue AV enveloppant

- guidons bracelets Tomaselli

- habillage intérieur de carénage + horloge + mano de pression d'huile

Equipements d'origine conservés :

- tableau de bord

- commodos

- contacteur principal à clef

- trappe de réservoir

- maître-cylindre de frein AV

- maître-cylindre d'embrayage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

160 CH

Pour participer au Championnat de France Open, catégorie Production, le moteur a fait l'objet d'une préparation complète.

Oubliés les 125 CH d'origine de la 1000 RX.

La Boomerangs revendique 160 CH :

- pistons haute compression Wiseco forgés 1039 cc

- arbres à cames Yoshimura "racing"

- vilebrequin allégé et équilibré

- bielles allégées

- carbus Mikuni FCR à guillotine

- boîte de vitesses à rapports resserrés

- échangeur air/huile logé dans le carénage (sous les phares)

La vitesse maxi ressort à 280 km/h.

Le 400 m D.A. en moins de 11".

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le collecteur 4 en 1 de course est conservé.

Son montage a nécessité la découpe du bas de carénage.

Le silencieux d'échappement est spécifique à la version route.

Il est siglé GG en relief et baptisé E.D.P.G. pour "Embout à Détente Progressive des Gaz".

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rose Fuschia

La décoration de la Bommerangs est également unique :

- cadre laqué jaune

- carrosserie rose fuschia (+ décors jaune et bleu)

- roues laquées jaunes

- selle recouverte de skaï gris

- logos "Boomerangs" sur les flancs de la coque AR

- logos "Extra Production 00" sur les flancs du carénage

Moto 1 n° 65, avril 1988

IMG_6381

La Bommerangs 126 a fait l'objet d'un reportage dans la revue MOTO 1 n° 65, en avril 1988.

Elle figure en couverture aux côtés d'une GG05 PR "Carte Noire" et d'une GG05 PR, n° 125, aux couleurs traditionnelles de la marque.

L'article consacré aux trois GG05 PR comporte 12 pages.

La Boomerangs est décrite comme une ex-machine de course, engagée en Championnat de France Open, catégorie Production.

Prix annoncé : 200 000 F.

Surtout, tu n'hésites pas à faire cirer l'embrayage au démarrage car la 1ère tire très long. N'oublie pas que le moteur provient de la Production.

Alain Genoud, Moto 1 n° 65

Moto Revue n° 2857, juillet 88

Boomerangs Moto Revue 1

La Bommerangs 126 a également fait l'objet d'un reportage, signé Thierry Espié,  dans Moto-Revue n° 2857 du 21 juillet 1988.

Elle figure en médaillon sur la couverture sous le titre : "Gros budgets, RC30 ou 1000 Spéciales ?"

La GG est présentée aux côtés d'une Honda RC 30, d'une Yamaha 1000 FZR "Prestige" préparée par Open Bike (Vitry Sur seine) et une Suzuki GSXR 1100 à monobras AR, réalisée par Didier Sports (Maisons Alfort).

La moto n'est pas encore immatriculée, elle est en WW : 1993 WW 74.

Elle est décrite comme une "commande spéciale", destinée à un riche client étranger.

Prix annoncé : 160 000 F.

A 9 000 tr/mn on passe en post-combustion. A cet instant, ça vous bouscule les neurones. Les accélérations sont infernales. 

Thierry Espié, Moto Revue n° 2 857

Une seconde "Boomerangs"

Il existe une seconde Bommerangs, dont la décoration a été réalisée à la même époque, par le même peintre :

- cadre laqué vert

- carrosserie blanche (+ décors rose et vert)

- roues laquées vertes

- selle recouverte de skaï vert

Sur le plan esthétique, cette moto est moins extravagante que la 126, rose fuschia.

Sur le plan technique, cette Boomerangs ne comprend pas les spécificités "racing" de la 126 - cadre et moteur demeurent d'origine.

Championnat de France Open, catégorie Production

La saison 1987 tourne vite au calvaire pour l'écurie Godier Genoud et son pilote Pierre Bolle.

La moto est certes puissante mais lourde.

Elle est handicapée par un centre de gravité élevé qui ne favorise pas la maniabilité sur les petits circuits (Carole).

Elle est rapidement surpassée par l'armada Suzuki.

Le Championnat, remporté par Alex Vieira sur GSXR, est dominé par les pilotes Suzuki qui remportent 14 courses sur 16 :

- Magny Cours, 5 avril : victoire de Bruno Le Bihan (Suzuki) dans les deux manches

Pierre Bolle termine 10e en 1ère manche, 7e en seconde manche.

- Le Mans, 18/19 avril :  victoire de Bruno Le Bihan (Suzuki) en 1ère manche, de Jean-Louis Tournadre (Suzuki) en 2e manche

- Nogaro, 3/5 mai : victoire d'Adrien Morillas (Suzuki) dans les deux manches

- Ledenon, 1er juin : victoire de Gilles Husson (Yamaha) en 1ère manche, de Christophe Bouheben (Suzuki) en 2e manche

- Paul Ricard, 2 août : victoire d'Alex Vieira (Suzuki) en 1ère manche, de Christophe Bouheben (Suzuki) en 2e manche

- Albi, 6 septembre : victoire d'Alex Vieira (Suzuki) dans les deux manches

- Carole, 13 septembre : victoire de Christophe Bouheben (Suzuki) dans les deux manches

- Carole, 27 septembre : victoire d'Adrien Morillas (Suzuki) en 1ère manche, de Pierre-Etienne Samin (Kawasaki) en 2e manche

Nota :

Durant la saison 1987, Pierre-Etienne Samin roulait sur une Kawasaki 750 GPX engagée sous les couleurs de Kawasaki France.

KB Style

Tous droits réservés.

Les autres Godier Genoud

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Godier Genoud ZR 1100 Endurance Replica

750 GG 11XXX-000

Godier Genoud 750 « Gendarmerie Nationale »

les 2 GG-002

Godier Genoud « Moto Tour 2005 »

Godier Genoud MTR 02 au Cafe Racer Festival 2019

Godier Genoud MTR 02

DSC_4105

1135 GG : victoire au Moto Tour 2004

DSC_2073

Godier Genoud 1135 Performance Replica type GG03 PR 1984

DSC_7616

Godier Genoud 650 « Gendarmerie Nationale »