1135 GG : victoire au Moto Tour 2004

DSC_4105

En 2003, Eric de Seynes, alors propriétaire du groupe de presse Option, relance le Tour de France moto, épreuve emblématique disputée de 1973 à 1981.

Le premier "Moto Tour" s'élance un dimanche d'octobre, de Paris, Porte de Versailles.

C'est parti pour un véritable "Cannonball" à travers la France, qui s'achèvera une semaine plus tard sur le port du Mourillon, à Toulon.

Le "Moto Tour" des années 2000 comprend plusieurs catégories - experts, promotion, side-cars, scooters - dont une, réservée aux motos classiques.

 

C'est l'occasion d'engager une 1000 Godier Genoud, version GG02PR, tout juste sortie de restauration.

Après huit jours de course et 2500 km parcourus, le bilan est mitigé :

- la moto rallie l'arrivée à une honorable 8e place, sans connaître de chute ni de problème mécanique

- la GG s'avère peu adaptée avec son carénage intégral, ses guidons bracelets, ses échappements d'origine, ...

En outre, le moteur de série de Kawa Z1000 - 82 CH - ne permet pas de rivaliser avec les meilleures machines du plateau.

 

Une année pour apprendre ...

DSC_4086

En 2004, c'est la même machine qui s'élance de Reims, au départ de la deuxième édition.

La même, mais profondément modifiée.

Exit le carénage intégral à double optique, les guidons bracelets, les échappements d'origine, les roues, les freins, le moteur ...

La belle GG de collection s'est mue en machine de rallye.

DSC_4068

Le châssis reste le double berceau de la Kawa Z1000 à kick, avec ses renforts Godier Genoud.

La monocoque polyester est conservée, malgré les risques de fuite en cas de chute.

Les roues sont désormais des Campagnolo en magnésium :

- l'AV en 18' (au lieu de 19' à l'origine)

- l'AR en 4' de large, permettant la monte d'un pneu en 150

Les étriers sont des Brembo 2 pistons : P08 à l'AV, P05 à l'AR.

Les disques ventilés (non-flottants) sont également de marque Brembo.

Les durits sont en inox tressé, de type aviation.

La fourche préparée, avec ses tubes en 38 mm (36 mm à l'origine), est issue d'une Kawa 1000R :

- kits émulateurs Racetech

- ressorts à pas progressif + tarage spécifique

- prolongateurs

- bouchons à valves d'air

Les amortisseurs sont des Koni montés en position inclinée.

Un bras oscillant GG en alu, de section rectangulaire, remplace le bras d'origine en acier.

Le moteur d'origine à kick est remplacé par un bloc de 1100 GPZX réalésé à 1135cc.

La culasse est légèrement préparée :

- grosses soupapes

- conduits d'échappement polis

- arbres à cames

L'embrayage à commande hydraulique est équipé de ressorts renforcés.

Les carburateurs sont des Keihin CR 33 équipés de cornets alu.

L'échappement 4 en 1 est un Devil racing à gros volume.

 

Dans cette configuration, le bloc sort 127 CH au banc.

Soit 50% de puissance supplémentaire par rapport au moteur de l'année précédente.

DSC_4099

Les commandes reculées en aluminium, sont de marque Lucas.

La transmission secondaire est au pas de 530 (au lieu de 630 à l'origine).

La démultiplication finale est raccourcie afin de privilégier les accélération plutôt que la vitesse de pointe.

DSC_4078

Le tableau de bord est abrité derrière un carénage tête de fourche emprunté à une Kawa 1000 Z1R dont la bulle fumée a été recoupée.

En course, la moto est équipée d'un dérouleur de road-book électrique qui n'a pas été remonté lors de la récente restauration.

La moto a donc recouvré son tableau de bord d'origine.

Le guidon est en alu, anodisé or.

La poignée de gaz est à tirage court.

Les maître-cylindres de frein AV et d'embrayage sont de marque Brembo.

Un seul commodo, situé à gauche :

- démarreur

- coupe-circuit

DSC_4111

La coque polyester a été repeinte.

Elle est désormais ornée d'un sticker "Moto Tour 2004".

Le bouchon de remplissage, caractéristique, est d'époque et emprunté à une Renault 14.

La selle 1 place et 1/2 s'est toujours avérée confortable, grâce notamment à l'appui procuré par le dosseret.

En course, celui-ci permettait de loger un équipement de 1er secours.

DSC_4094
1135_GG_Moto_Tour_2004-001

 

 

 

 

 

La GG n° 208 sur le circuit de Dijon-Prenois.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'arrivée à Toulon.

Victoire en catégorie Classique.

30e place au classement Promotion (1ère moto Classique).

1135_GG_Moto_Tour_2004-002

En 2005, nouveau départ, nouvelle structure.

La moto est encore améliorée :

- roues à rayons en 17' permettant l'utilisation de pneumatiques modernes plus performants

- étriers AV Brembo à 4 pistons

- disques flottants

- carénage de 1100 GPZX

- réservoir en tôle de 1000 Z2R (20 L)

- selle monocoque en polyester

- échappement tout inox

 

1135_GG_Moto_Tour_2004-004

 

Au terme de cette 3e édition, le Team remporte la victoire en catégorie Classique avec Jean-Paul Boinet.

 

Il est sage d'arrêter la compétition sur route.

De se séparer de la moto.

1135_GG_Moto_Tour_2004-005

 

A son guidon, Gilles, son nouveau propriétaire participera aux "Moto Tour" 2006 et 2007, ainsi qu’à quelques épreuves du Championnat de France des Rallyes Routiers.

Quelques années plus tard, il aura l'élégance de nous permettre de racheter la moto.

Celle-ci a depuis été restaurée et reconditionnée dans sa version "Moto Tour 2004".

Elle a été exposée au Salon du 2 roues de Lyon 2019, dans le cadre de l'expo KB Style : "La haute couture de la moto des années 80".

Salon du 2 roues de Lyon -020

Amitiés sportives à :

- Gilles COUCAUD

- Gilles PLANCHON-TOURLY

- Pierre SECONDO

- Jean-Paul BOINET

 

 

KB STYLE

Tous droits réservés

libero. sit neque. Donec ante. consequat. mi, Donec dictum odio mattis