Z1R by KB Style

Z1R_by_KB_Style-000

 

Commercialisée en 1978, la Kawasaki 1000 Z1R se voulait innovante, tant par ses lignes à angles vifs que par son concept de Cafe Racer.

La réalité ? Une machine lourde, mal aboutie, aux qualités dynamiques aléatoires : à haute vitesse l’avant s’allégeait et la moto louvoyait dangereusement. Son freinage à trois disques perforés – une première à l’époque – demeurait insuffisant pour arrêter 258 kg (en ordre de marche) lancés à plus de 210 km/h.

Revisitée par KB Style, la Z1-R a commencé par suivre une cure d’amaigrissement : elle ne pèse plus que 203 kg.

Elle a perdu 55 kg :

  • 15 kg sur les échappements
  • 5 kg sur le cadre
  • 20 kg sur les trains roulants
  • 15 kg de ferraille en moins (bras oscillant, tés de fourche, repose-pieds, béquille centrale, etc …).

Elle a gagné des vraies suspensions, des trains roulants et un freinage modernes : la Z1-R n’est plus un piège, c’est une moto saine, vive et maniable.

Son assiette et sa répartition des masses, revues vers l’avant, lui confèrent une géométrie plus proche des motos modernes que des machines des seventies.

La démultiplication raccourcie lui procure enfin les accélérations du Cafe Racer dont la Z1R, ne l’oublions pas, a inauguré le genre.

 

Partie-cycle :

 

Le cadre de la Z1R a été allégé, renforcé et gousseté.

Le point d’ancrage supérieur des amortisseurs a été déplacé et confié à un sabot équipé de renforts.

Le bras oscillant alu à double berceau est issu d’une ZRX 400. Il a été importé du Japon.

Les combinés amortisseurs Öhlins, spécialement réalisés pour cette machine, sont réglables en hydraulique et en précontrainte des ressorts.

La fourche moderne possède des tubes en 43 mm (36 mm à l’origine) et des ressorts réglables en précontrainte.

Les tubes ont reçu un traitement au Titanium finition or.

Les tés de fourche sont désormais en aluminium usiné dans la masse.

Les roues en aluminium moulé sont en 17’ (18’ à l’origine).

Elles permettent l’utilisation de pneumatiques modernes et performants : MICHELIN Pilot Road 4 - 120/70 à l’AV, 170/60 à l’AR.

Freinage AV : étriers 4 pistons, durits aviation, disques wave flottants 320 mm.
Freinage AR : étrier 2 pistons, durit aviation, disque wave flottant 260 mm.

 

 

Moteur :

Le moteur 4 cylindres 4 Temps 2 soupapes par cylindre, refroidi par air est issu d’un modèle 1000 MKII et dispose d’une culasse à grosses soupapes et conduits retravaillés.

Vilebrequin allégé et équilibré, pistons haute-compression, arbres à cames retaillés.

Carburateurs Keihin en 28 mm à pompe de reprise et filtres à air individuels K&N.

Embrayage à ressorts renforcés.

Echappement 4 en 1 inox : le diamètre des tubes du collecteur passe de 38 mm à 40 mm. Le silencieux peut aussi être équipé d’un décibel killer.

 

Finitions :

La carrosserie en peinture candy a reçu huit couches de vernis.

En fonction de l’éclairage et des reflets, elle offre de nombreux effets :

  • paillettes sur les flancs blancs
  • trame rouge dégradé sur le dessus (garde-boue, carénage tête de fourche, réservoir et dosseret)
  • filets reprenant le décor d’origine de la Z1R

 

Carénage tête de fourche et bulle fumée modifiés (diminution des turbulences et des guidonnages).

Réservoir Z1R 13 L – jauge à essence supprimée.

Selle à double niveau (mousse confort) : selle pilote surbaissée, selle passager surélevée.

Feu AR et support de plaque intégrés dans le dosseret.

Guidon alu noir, tableau de bord, poignées et commodos de Z1, fonds de compteurs spécifiques, assortis au rouge de la carrosserie.

Leviers alu courts anodisés or.
Maître-cylindre moderne à gros débit.

 

Conclusion :

La Kawasaki 1000 Z1R a connu un échec commercial.

Devenue très rare, elle fait aujourd’hui le bonheur des collectionneurs du monde entier.

La Z1-R by KB Style est un modèle unique, une moto d’accélération et d’image qui sillonnera bientôt les routes du golfe de St Tropez.

Lorem neque. lectus ut ut vulputate, efficitur. libero