50 ans Z1 : Kawasaki KZ 900 A4 1976 Candy Dark Diamond Brown

Née au Japon, made in U.S.A.

DSC_1556

Un coloris ... ou deux

Durant les quatre années de production de la 900, Kawasaki présente chaque nouveau modèle dans un coloris initial.

La marque d'Akashi introduit ensuite un second coloris, en cours de saison, manière élégante de soutenir les ventes :

- 1973 : la Z1 sort en Candy Root Beer/Orange. Elle est secondée en avril 73, par une version Candy Green/Yellow qui n'est diffusée qu'en Europe, tous les modèles destinées à l'Amérique du nord étant prévendus

- 1974 : le coloris Candy Brown/Orange est conservé. La Z1A reçoit une nouvelle sérigraphie, soulignée d'une bande blanche. Un second coloris entre en production à partir d'octobre 1973 : Candy Green/Yellow (avec une sérigraphie identique)

- 1975 : la Z1B conserve la décoration inaugurée l'année précédente, mais arbore un nouveau coloris Candy Super Red, réhaussé par une élégante bande dorée. A compter d'octobre 74, l'usine produit des Z1B dans une seconde livrée, Candy Sky Blue (toujours avec une bande dorée)

DSC_1576

Pour chacun des ces modèles, les publicités de la marque comme les motos d'essai sont proposées dans le coloris initial.

Année après année, la 900 stupéfie et séduit le public qui découvre chaque nouveau millésime au salon, dans la presse spécialisée puis en concession.

Pour la plupart des fans, une Z1 72 est orange (Candy Brown/Orange).

Une Z1B 75 bordeaux (Candy Super Red).

Une Z900 A4 76 vert foncé ...

DSC_1562

Dans cette logique, la Z900 A4 commercialisée en 1976 est présentée dans son 1er coloris : Candy Diamond Dark Green Pearl.

Les publicités d'époque, les essais presse, les premières motos livrées chez les revendeurs sont toutes dans ce vert foncé, souligné d'un double filet, or et vert clair.

Plus rares sont les Z900 A4 équipées d'une carrosserie peinte dans le deuxième coloris : Candy Dark Diamond Brown (candy brun, souligné d'un double filet or et orange).

Cette seconde robe a pourtant été produite dès les premières semaines de fabrication du modèle A4.

DSC_1617

Cette Z900 A4 est un modèle 1976.

Fabriqué au Japon en septembre 1975.

Commercialisé aux U.S.A.

A l'époque, la plupart des 900 A4 vendues aux U.S.A. sont assemblées dans l'usine Kawasaki de Lincoln, Nebraska - même si les moteurs complets sont montés au Japon puis expédiés vers les Etats-Unis.

Cet exemplaire assemblé au Japon et commercialisé aux Etats-Unis, fait figure d'exception.

DSC_1564

Bridée la Z900 ?

A partir de 1976, Kawasaki n'a plus le droit d'utiliser la dénomination Z1 aux U.S.A.

Le millésime 1976 adopte une nouvelle dénomination : Z900 (ou KZ900 pour le marché U.S.).

Et même Z900 A4 (ou KZ900 A4) pour rappeler qu'il s'agit de la 4e génération de 900.

Avec la Z900 A4, l'usine doit se soumettre à de nouvelles normes environnementales U.S., plus contraignantes.

Entrées en vigueur au 1er janvier 1976, ces normes auraient d'ailleurs dû s'appliquer dès janvier 1974.

Compte tenu des effets du 1er choc pétrolier (octobre 1973), les constructeurs ont obtenu un report de deux ans, de la part de l'administration fédérale.

24 mois : délai trop court pour modifier les moteurs existants ou sortir de nouveaux blocs adaptés à la future réglementation - le nouveau bloc Kawa n'apparaîtra qu'en 1984 avec la GPz900R.

A l'époque, la mise en production d'un nouveau modèle nécessite plusieurs années de recherche, étude et développement.

Face à une conjoncture incertaine (guerre du Kippour, hausse brutale des prix du pétrole décrétée par l'O.P.E.P., embargo des pays arabes vis à vis des U.S.A.), la solution la plus sûre et la plus rapide, retenue par les constructeurs, est d'adapter les moteurs existants aux nouvelles contraintes.

Pour qu'un moteur émette moins de rejets polluants, donnez-lui moins moins d'essence.

Pour cela, la Z900 A4 subit de nombreuses modifications :

- carburateurs Mikuni VM26SS de 26 mm (au lieu de 28 mm)

- boîtier de filtre à air redimensionné

- échappements bridés (chicanes de petite section)

- couronne AR de 33 dents (au lieu de 35 dents de 1972 à 1975)

Résultat : une moto légèrement moins puissante, plus souple, plus discrète ... et moins polluante.

DSC_1570

La puissance maxi est ramenée à 81 CH à 8 000 tr/mn (au lieu de 83 CH à 8 500 tr/mn).

Le couple maxi : 7,3 mkg à 7 500 tr/mn (au lieu de 7,5 mkg à 7 000 tr/mn).

DSC_1582

Relooking obligé

Des évolutions mécaniques qui entraînent des modifications esthétiques et pratiques :

- caches latéraux plus grands (pour épouser les contours du boîtier de filtre à air plus volumineux)

- batterie plus petite et sous-dimensionnée (YB10 12V 10 Ah), disposée transversalement, pour laisser la place au nouveau boîtier de filtre à air

- dosseret de forme plus "carrée" reprenant la forme du nouveau feu AR

- housse de selle redessinée (absence de sangle sur les modèles U.S.)

- trappe de réservoir avec fermoir à clef

- robinet d'essence à 2 sorties disposées à 90° (toujours du fait de l'imposant boîtier de filtre à air)

Buzzer et feux de détresse

Le tableau de bord conserve les compteurs ronds en forme d'obus, caractéristiques de la 900.

Les voyants sont désormais disposés verticalement, entre les compteurs.

Le voyant unique de clignotants des anciennes Z1 est remplacé par deux voyants : un pour les clignotants droits, un pour les clignotants gauches.

Le fonctionnement des clignotants est accompagné d'un buzzer : inutile et agaçant.

Le témoin de feu stop migre vers le tableau de bord : le voyant s'allume à chaque pression sur les freins, il reste allumé si la lampe de feu AR est H.S.

Sans intérêt, surtout en utilisation nocturne.

Nouveau tableau de bord, nouveau faisceau électrique principal.

Celui-ci chemine à l'extérieur du cadre au niveau du boîtier de filtre à air.

L'unique fusible de 25 A des premières Z1 est remplacé par un boîtier comprenant 3 fusibles :

- 25 A : allumage

- 10 A : éclairage

- 10 A : clignotants, klaxon, feux de détresse

DSC_1586

Des feux de détresse font leur apparition : leur interrupteur en forme de poire est fixé sur le pontet droit du guidon.

L'ergonomie des commodos évolue mais reste dans l'esprit des premières 900.

Un disque pour les U.S., deux pour l'Europe

La fourche téléhydraulique reçoit de nouveaux fourreaux à la fonderie simplifiée.

Les plongeurs en 36 mm sont conservés - il faudra attendre 1981 pour passer en 38 mm.

Débattement : 140 mm.

Les ressorts plus courts sont surmontés de cales de précharge.

Les cartouches internes sont modifiées.

Capacité d'huile : 170 à 178 cc par tube (au lieu de 169 cc).

Le moyeu de la roue AV est plus petit et plus léger.

De nouveaux étriers monoblocs en alu font leur apparition.

L'épaisseur des disques est réduite.

La fixation des disques sur le moyeu se fait dorénavant à l'aide de 4 vis de 10 mm (au lieu de 6 vis de 8 mm).

Aux U.S.A, la KZ900 A4 ne comporte qu'un seul disque AV (Diam : 296 mm).

Pour l'Europe, la Z900 A4 est équipée d'un double frein AV à disque (+ maître-cylindre 5/8e).

Pièces d'origine :

- amortisseurs chromés (ressorts réglables en précontrainte - 5 positions)

- jantes chromées Takasago siglées

- maître-cylindre 3/8e

- interrupteur de signal de détresse

- tiroir avec sticker représentant la Z900 A4

- filtre à air : boîtier secondaire cylindrique + cartouche

- trousse à outils

La moto affiche 20 996 miles au compteur, soit 35 399 km.

Le moteur d'origine n'a jamais été ouvert ni restauré.

DSC_1625

Pièces neuves :

- échappements chromés

- commodos

- peinture Candy Dark Diamond Brown

DSC_1619

Succès commercial

Production de la Z900 A4 :

Grâce à ses deux sites de production, la Z900 A4 est fabriquée à 41 700 exemplaires : 

- Akashi, Japon : 31 360 unités (août 1975 à juillet 1976)

numéros de châssis : Z1F 085 701 > Z1F 117 060

- Lincol, Nebraska, U.S.A. : 10 340 unités (juin 1975 à juillet 1976)

numéros de châssis : Z1F 500 001 > Z1F 510 340

Il s'agit de la plus grosse production de la famille des 900.

Aux Etats Unis, la KZ900 A4 est secondée par une version Z900 LTD qui inaugure le genre Custom.

La 900 LTD B1 76 est produite à 5 514 unités.

Il existe enfin une version Z900 A5 1977, produite à 5 238 unités. 

A partir de 1977, la Z900 Z4 est remplacée par la Z 1000 A1. 

DSC_1560

Cette Z900 A4 a été présentée au Salon du 2 roues de Lyon 2022, dans le cadre de l'expo 50 ans Z1.

DSC_1030

KB Style

Tous droits réservés