Kawasaki 750 H2B 1974 Candy Lime (green)

DSC_2211

Cette Kawasaki 750 H2B de 1974 a été spécialement restaurée pour participer à l'exposition "Les motos et le cinéma" lors de l'édition 2020 du Salon du 2 roues de Lyon.

Elle illustrait le film "Le Gitan" avec Alain Delon.

Dans ce film, les scènes de cascades étaient doublées par Jean-Paul Boinet.

DSC_0072-1

Le châssis porte le numéro : H2F3984x.

La moto est sortie de la chaîne d'assemblage de l'usine d'Akashi en mai 1974.

Les numéros de châssis des 750 H2B se situent entre H2F32201 et  H2F42546.

Les numéros de moteur entre H2E32401 et H2E42826.

La 750 H2B millésime 1974 a été produite à 10 346 unités.

On estime à 1700 le nombre de 750 H2B commercialisées en Europe.

A noter qu’il y a eu 10 426 moteurs fabriqués pour 10 346 motos assemblées : la différence (80 moteurs supplémentaires) correspond à la réserve légale du constructeur. 

 

"The H2B was being sold as a kind of touring bike, but with rocketship speed."

Alastair Walker, The Kawasaki Triples bible

 

La 750 H2B 1974 constitue une véritable évolution de la 750 H2 Mach IV présentée fin 1971, la version H2A de 1973 étant demeurée très proche du modèle initial de 1972.

En 1974, la 750 H2B est disponible en deux coloris :

- Candy lime (green)

- Candy brown

Par rapport à la 750 H2 Mach IV, tout ou presque est différent :

- cadre

- carters moteurs

- carrosserie

- selle

- repose-pieds pilote

- béquilles

- garde-boue AV et AR

- tableau de bord

- commodos

- amortisseurs

- feu AR

Le bras oscillant est rallongé de 5 cm pour améliorer la tenue de route et prévenir les cabrages à l’accélération.

La chasse est réduite, elle passe de 114 mm à 104 mm afin d’accroître la maniabilité.

L'empattement est augmenté de 25 mm : 1 435 mm au lieu de 1 410 mm.

Le frein de direction à friction est supprimé.

Un emplacement est prévu sur le cadre pour l'ajout d'un amortisseur de direction.

L’allumage électronique est modifié, son volume est réduit.

Au niveau mécanique, les échancrures pour le départ des transferts sont moins hautes :

- de 16 mm pour les cylindres

- de 8,5 mm pour les pistons

Le moteur perd 3 CH (71 CH au lieu de 74 CH à 6800 tr/mn) mais s’avère plus souple à l’utilisation.

La lubrification est améliorée : l’huile 2 temps est toujours amenée dans les cuves des carburateurs pour se mélanger à l’essence, elle est également dirigée vers le bas-moteur pour lubrifier directement les roulements de vilebrequin.

Le débit de la pompe à huile est réduit de 20% dans un souci environnemental.

Les pots d’échappement sont plus longs et plus volumineux afin d’être plus silencieux.

Le poids à sec est légèrement plus élevé : 203 kg au lieu de 192 kg (220 kg tous pleins faits au lieu de 213 kg).

 

La H2B sera suivi en 1975, d'une H2C , ultime évolution de la 750 3 cylindres 2 temps.

Le bras oscillants de H2B rallongé de 5 cm

 

Cette 750 H2B n°H2F3984x a été restaurée durant l’automne 2019.

 

Le cadre a été mis à nu, sablé, apprêté et peint en époxy – finition noir brillant.

Les pas de vis ont été protégés.

Les pièces métalliques de la partie-cycle ont également été traitées en époxy :

- tés de fourche + pontets de guidon

- béquilles

- bras oscillant

- support filtre à air

- bac batterie

- repose-pieds pilote

- platines supports moteur

- platines supports silencieux

- support feu AR

Les autres pièces métalliques et la visserie ont été rezinguées :

- axes de roues, de fixation moteur, de bras oscillant, de béquille centrale

- axe de pédale et tringle de frein AR

- tendeurs de chaîne secondaire

- ressorts

Les roulements à billes de la colonne de direction ont été remplacés par des roulements coniques neufs.

La rondelle d’appui et la bague de serrage du té supérieur ont été rezinguées.

 

 

Le moteur est bien le moteur d’origine de la moto : H2E 4007x.

Il a été entièrement démonté et restauré.

Le vilebrequin a été désassemblé.

Les joints spis, les roulements et les cages à aiguilles ont été remplacés.

Les cylindres ont été réalésés.

Les pistons sont neufs (+ segments + clips + axes neufs).

La boîte de vitesses a été vérifiée.

La pompe et les banjos et les durits d’alimentation d’huile 2 temps ont été contrôlés.

Les carters moteur, les cylindres et les culasses ont été microbillés.

 

Les carburateurs ont également été microbillés et passés aux ultra-sons.

Ils ont été remontés avec des kits neufs : gicleurs, aiguilles, joints.

 

 

 

 

 

Les axes de fixation du moteur ont été rezingués.

Les platines de fixation moteur ont été traitées en époxy.

Les pots d’échappement sont neufs et siglés 750 H2.

Conformément au modèle 750 H2B de 1974, ils sont en deux parties : coudes + silencieux.

 

La roue AR d’origine a été reconditionnée.

Les rayons et les têtes ont été rezingués.

Le moyeu et le porte-couronne ont été polis.

La jante chromée DID est neuve.

Les goujons, les écrous et les washers ont été rezingués.

Le pneu est un Dunlop TT100 K81 4.10x18 avec chambre à air.

La flasque de frein AR a été polie.

Elle comporte un témoin d’usure conformément au modèle 750 H2B 1974.

Les ressorts et l’axe de frein AR ont été rezingués.

Les mâchoires de frein sont neuves.

La roue AV d’origine a été reconditionnée.

Les rayons et les têtes ont été rezingués.

Le moyeu a été repeint en noir.

La jante chromée DID est neuve.

Le disque de frein est neuf.

Les vis de fixation et les washers sont neufs.

La roue AV est équipée d’un pneu Dunlop TT100 K81 3.60x18 avec chambre à air.

L’axe de roue AV a été rezingué.

Le garde-boue AV d’origine a été rechromé.

Les fourreaux de fourche ont été polis.

Les tubes, les joints spis, les caches poussière et les bouchons alu de la fourche sont neufs.

Les portières de phare chromées, les clignotants Stanley et leurs tiges chromées sont neufs.

 

La carrosserie d’origine a été repeinte en coloris Candy Lime (Green).

Les décors ont été peints – il ne s’agit pas de stickers recouverts de vernis.

La finition a nécessité huit couches de vernis.

Particularité de la 750 H2B 1974 : les emblèmes "Kawasaki" du réservoir sont identiques des deux côtés.

Autrement dit :

- l'emblème "Kawasaki" du côté droit est orienté vers l'avant

- l'emblème "Kawasaki" du côté gauche est orienté vers l'arrière

La trappe de réservoir chromée et les emblèmes "750" des caches latéraux sont neufs.

Le robinet d'essence à dépression est d'origine et conforme au modèle 750 H2B de 1974.

L’optique de phare KOÏTO est d’origine et comporte une ampoule jaune de type "code européen".

 

Les amortisseurs chromés, les repose-pieds passager et l’arceau de maintien passager sont neufs.

Le carter de chaîne secondaire d’origine a été repeint.

La selle est d’origine, très rare et en parfait état.

La transmission secondaire complète est neuve.

La couronne AR est en pièce d’origine Kawasaki.

 

Le bac batterie a été repeint en époxy, son portillon rezingué. 

Le boîtier de filtre à air chromé est d’origine, le filtre à air est neuf.

Côté gauche : emblème "Kawasaki" orienté vers l'AR

Le bloc compteurs est d’origine.

Le compteur affichait 6 559 miles : c’était le "milage" d’origine de la moto avant restauration.

Les compteurs ont été restaurés par Seven Parts : fonds et vitrages neufs, boîtiers rezingués.

Le contacteur principal est d’origine, avec sa clef siglée Kawasaki.

 

Photo de gauche :

- le compteur d'origine de la moto : 6 559 miles

- le compteur en meilleur état utilisé pour la restauration

- le compte-tours d'origine

 

Photo de droite :

- le compteur d'origine de la moto : 6 559 miles

- le compteur restauré remis à zéro

 

 

 

Les commodos sont neufs et correspondent au modèle 750 H2B.

Les maître-cylindre de frein AV est neuf et comporte bien le couvercle plat du millésime 1974.

Les durits de freins AV sont neuves.

Les poignées sont neuves.

La visserie siglée "7" d’origine a été rezinguée.

Les bobines Haute-Tension sont neuves, en pièces d’origine.

Le faisceau électrique principal d’origine a été reconditionné.

 

Prix de vente : 17 850,00 € TTC

Garantie 6 mois pièces et main d'oeuvre.

 

 

 

KB Style

Tous droits réservés.

ut elit. velit, dapibus quis, mattis venenatis