Kawasaki 750 H2 1972 : fatal attraction

C'est le rêve de tout collectionneur : une machine authentique, jamais restaurée, à l'historique limpide.

Cette Kawasaki 750 H2 a été immatriculée pour la 1ère fois, en France, en juillet 1972.

Elle n'a connu que deux propriétaires en près d'un demi-siècle.

DSC_4453

La moto est authentique, complète et d'origine.

Le compteur affiche 16 565 km.

Cette 750 H2 n'a jamais été restaurée.

Après 50 ans, elle démarre au premier coup de kick.

DSC_4477

La carrosserie est d'origine, en coloris bleu - ton plein.

Elle est complète et n'a jamais été repeinte.

La sous-face du garde-boue AV, l'intérieur des caches latéraux et du dosseret sont de couleur bleu clair.

La carrosserie porte quelques traces d'usage : gage de l'authentique.

Le robinet d'essence à dépression et la trappe de réservoir sont d'origine.

Le dosseret comporte les deux supports intérieurs destinés à recevoir la plaque de fond de dosseret en plastique.

La selle est d'origine avec sangle, ce qui correspond au modèle homologué en France.

Le cadre est d'origine, il n'a jamais été démonté ni repeint :

- sur le côté gauche de la colonne de direction, le marquage à froid encadré des poinçons du constructeur

- sur le côté droit, la plaque d'identification rivetée d'origine

Le cadre comporte deux tubes de renfort entre les berceaux, ce qui correspond au numéro de série (un seul tube de renfort sur les premières Mach IV).

DSC_4474

Le moteur est d'origine.

Il comporte son cartouche d'identification sur lequel est frappé le numéro de série d'origine.

DSC_4457

Les échappements sont d'origine, en excellent état.

Sur leur face interne se trouve le marquage d'origine, peint.

Cette 750 H2 a été immatriculée neuve en France.

Elle comporte les accessoires propres au modèle commercialisé dans l'hexagone :

- compteur de vitesse en km/h, gradué de 0 à 24 (240 km/h)

- grand guidon chromé

- commodos alu

- garde-boue AR chromé avec catadioptre

Le contacteur principal d'origine comporte deux clefs d'époque, siglées "Kawasaki".

Le système de graissage de la chaîne secondaire a été conservé - le sticker est encore présent sur le tube de cadre.

Les roues sont siglées Takasago.

Elles comportent encore les plombs d'équilibrage, les bouchons de valves et les gripsters (roue AR) du constructeur.

Les amortisseurs chromés sont d'origine.

La transmission secondaire est d'origine "Kawasaki" : la couronne comporte des lumières oblongues - et non par rondes, comme sur la plupart des couronnes de refabrication.

DSC_4455

A l'utilisation, cette 750 H2 tracte comme à ses plus belles années.

Les pots d'échappement s'avèrent moins sonores que les pots de refabrication.

L'embrayage et la boîte de vitesses se révèlent particulièrement doux.

Rare dans cet état de conservation, cette 750 Mach IV fonctionne très correctement.

Pour une machine de près de 50 ans.

KB Style

Tous droits réservés.

nec ut Sed luctus venenatis, quis, Aenean risus. dictum libero accumsan ut