BMW R60/5 1973

DSC_4690

Présentée en août 1969, la série 5 constitue un tournant dans l'histoire de la marque bavaroise.

Tout proche d'abandonner la production au début des années 60, BMW démarre le projet en 1964 avec pour double objectif :

- apporter une note résolument moderne et sportive

- s'inscrire dans la tradition de la marque afin de ne pas décevoir la clientèle historique

Pour la première fois, BMW ne produit plus ses motos dans l'usine de Munich, qui devient exclusivement dédiée à l'automobile.

La série 5 est assemblée dans l'usine modernisée de Berlin-Spandau : ancien site de production de moteurs d'avion de la deuxième guerre mondiale, reconverti à la production de machines-outils au lendemain du conflit.

Et dorénavant à la production moto.

DSC_4724

Le nouveau moteur Boxer est conçu pour une cylindrée de 750 cc, puis décliné dans des cylindrées inférieures par diminution de l'alésage.

Le vilebrequin, forgé en un seul morceau (et non plus embouti comme sur la R60/2), est monté sur paliers lisses.

Les bielles sont démontables, selon la technique utilisée en automobile.

L'arbre à cames, placé sous le vilebrequin, est entrainé par une chaîne Duplex.

A l'arrière de l'arbre à cames se trouve une nouvelle pompe à huile, de type Eaton, permettant le montage de paliers lisses.

Les cylindres sont en alliage léger (en fonte sur la R60/2).

Les carburateurs sont des Bing de 26 mm de diamètre, à boisseaux.

Le démarrage s’effectue à l'aide d'un démarreur électrique situé au-dessus du bloc-moteur.

Le kick est néanmoins conservé.

La boîte de vitesses comprend 4 rapports.

DSC_4726

Le cadre tubulaire à double berceau est inspiré du Featherbed Norton. Ce type de cadre sera utilisé par BMW jusqu'en 1995.

La fourche à grand débattement est télé-hydraulique, comme sur les dernières R60/2 commercialisées aux U.S.A.

La partie arrière abandonne le principe de boucle de cadre pour un système de suspension oscillante.

Les garde-boue sont en plastique peint, les filets réalisés à la main.

Le réservoir d’essence est en tôle.

A partir de 1971, un témoin de clignotants est intégré au cuvelage de phare.

Fin 1972, la série 5 reçoit quelques modifications :

- bras oscillant rallongé de 50 mm pour améliorer la tenue de route et loger une batterie de grande capacité

- volant moteur allégé

- jante arrière élargie (WM3)

- béquille latérale avec rappel automatique

- réservoir "toaster" à flancs chromés, d'une capacité de 18 L (24 L pour le réservoir initial)

Le réservoir "toaster", d'inspiration US, est accompagné de caches latéraux chromés à bandes noires.

DSC_4706

Pour la première fois, les BMW sont proposées dans d'autres coloris que le blanc et le noir :

- Avus Black, code 086

- Monza Blue Metallic, code 538

- Gold Metallic (Curry), code 529/029

- Green Metallic, code 074

- Polaris Silver, code 057

- Granada Red, code 023

- Cream/Feather White, code 084/584

DSC_4708

La série 5 est conçue comme une famille de motos, aux caractéristiques assez proches, se déclinant en trois modèles :

- R50/5 : 498cc,  32 CH à 6 800 tr/mn, 205 kg, 140 km/h

- R60/5 : 599cc,  40 CH à 6 600 tr/mn, 210 kg, 159 km/h

- R75/5 : 745cc,  50 CH à 6 400 tr/mn, 210 kg, 175 km/h

DSC_4702

De 1969 à 1973, la série 5, tous modèles confondus, a été produite à hauteur de 68 956 unités.

- R75/5 : 38 370 unités

- R60/5 : 22 721 unités

- R50/5 :  7 865 unités

 

A partir de 1974, la série 5 est remplacée par la série 6.

DSC_4744

Cet exemplaire de 1973 se caractérise par son réservoir "toaster" à flancs chromés et son coloris Gold Metallic (Curry), code 529/029.

Cette BMW R60/5 a fait l'objet d'une restauration complète.

DSC_4758

Le moteur a été entièrement démonté et restauré :

- carter moteur

- vilebrequin

- volant moteur

- pistons + segments

- guides de soupapes

- soupapes

- rectification sièges

- alésage bielles

Les carburateurs ont été reconditionnés.

La fourche a été démontée et reconditionné.

Les roues ont été rayonnées à neuf.

Les jantes sont bien les Wienmann alu d'origine :

- 185 x 19 à l'AV

- 215 x 18 à l'AR

Les garde-boue AV et AR en plastique ont été peints aux couleurs de la carrosserie.

Les filets noirs ont été exécutés à la main.

Le filet fin se trouve à l'extérieur, conformément à l'origine.

Les silencieux d'échappement chromés sont neufs.

Les amortisseurs sont des combinés d'origine BMW (N.O.S.) réglables en 3 positions.

Le cuvelage de phare est d'origine.

Il a été repeint et remonté en pièces d'origine BMW :

- compteur gradué jusqu'à 200 km/h

- compte-tours (zone rouge à 6 750 tr/mn)

- optique de phare H4 Bosch

- contacteur principal "clou"

- voyant de clignotants

DSC_4730

Les commodos sont les très rares commodos d'origine BMW d'époque.

A droite :

- démarreur

- clignotants

A droite :

- klaxon

- inverseur code/phare

- appel de phare

La selle est neuve et comprend un arceau de maintien passager chromé.

Sous la selle :

- bac à outils

- sticker pneumatiques (marques, dimensions, pressions)

- sticker code peinture : 029

Les repose-pieds caoutchouc sont neufs.

La pédale de frein AR et le sélecteur en alu sont d'origine BMW.

Le cadre et les pièces métalliques noires ont été sablés, apprêtés et traités en époxy.

Finition : noir brillant.

DSC_4728

Les clignotants sont les très rares clignotants alu d'origine BMW.

Ils sont installés sur les supports alu d'origine.

DSC_4768

La peinture carrosserie est neuve : coloris Gold Metallic (Curry), code 529/029.

La trappe à essence, les flancs chromés et les emblèmes BMW sont d'origine.

Et aujourd'hui très rares.

KB Style

Tous droits réservés.

Donec id ante. adipiscing tempus eleifend elementum felis id quis,