Allen Millyard : the creative genius

I didn't make any drawnings or computer calculations. I just did it in my head ... I just do it and the end-product shows that it works.

Allen Millyard

97417378_10216943653526768_6231691001795182592_o

En octobre 2019, l'invité d'honneur du Stafford Motorcycle Show est Allen Millyard.

C'est l'occasion pour le public de Stafford d'admirer quelques unes de ses plus époustouflantes réalisations :

- Flying Millyard 5,0 litres V-twin

- Kawasaki S1A 350 Four (2 temps 4 cylindres)

- Kawasaki KH (2 temps 5 cylindres) 

- Kawasaki H1 500 LC 4 cylindres 2 temps à refroidissement liquide 

- Kawasaki 500 bicylindre 2 temps

- Velocette 698 cc V-twin

- Honda SS100 V-twin

73325254_10215186080188533_7240133371387445248_o
stafford 2019

En près de 25 années,  Allen Millyard s'est taillé une incroyable réputation dans le monde entier.

Il a imaginé et réalisé des machines exceptionnelles :

- Kawasaki 2 temps à cinq cylindres

- Kawasaki Z 1600 V8 sur base de 900

- Kawasaki Z 2300 V12 sur base de 1300 

- Honda V-twins 100 cc et 180 cc

- Viper V10 8,0 L

- Flying Millyard 5,0 L V-twin

- RC 374  six cylindres `` Mike Hailwood Tribute ''

- Velocette 698 cc V-Twin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La plupart de ses réalisations se trouvent aujourd'hui dans des collections privées.

D'autres ont déjà leur place au musée : Kawasaki Z 1600 V8, Kawasaki Z 2300 V12, Honda SS 100 V-twin, au Musée Barber, à Birmingham, Alabama, U.S.A.

52082263_10213453244908734_2582996845097648128_n

En 2020, Allen nous gratifie encore une fois d'une réalisation extraordinaire et inattendue.

La Kawasaki Super Six : 1396 cc, 6 cylindres en ligne.

La fille illégitime d'une Honda 1000 CBX et d'une 900 Kawa ...

82865465_10215977194285891_2533468845608271872_o

Premières tentatives

Mon père était tout sauf amusé, il m'a juste dit de descendre avant que les roues de 125  Suzuki  ne s'effondrent à cause du poids".

Allen Millyard

A l'âge de 11 ans, Allen commence par installer un moteur de tondeuse Briggs & Stratton de 350 cc sur la Mobylette paternelle. 

A 14 ans, il greffe un moteur d'Austin 850 cc dans une partie-cycle inspirée d'une 125 DKW de BSA.

À 17 ans, il rajoute un cylindre à son vieux mono Honda 90 cc pour en faire un V-Twin qui dépasse les 130 km / h.

Kawasaki  5 cylindres

C'est en 1996 que  les choses sérieuses commencent réellement.

Allen rajoute deux cylindres à une Kawasaki 250 S1 dont il porte la cylindrée à 415 cc.

A sa grande surprise, la 415 cc 5 cylindres se révèle parfaitement utilisable.

Il effectuera plus de 35 000 km à son guidon.

51452645_10213421378152085_565649125618483200_o

"Le plus difficile était moins les travaux d'assemblage et de soudure que les détails auxquels je n'avais pas pensé au début : combiner deux pompes à huile, par exemple, de manière à lubrifier correctement les cinq cylindres".

Allen Millyard

5-Cylinder-Kawasaki-2-Stroke-6

Allen réalise ensuite une  666 cc 5 cylindres sur base de 400 KH.

Au banc d'essai, la 666 cc délivre une puissance de 70 CH  à 7 500 tr/min.

"A partir de là, beaucoup de gens sont venus vers moi : ils voulaient tous une Kawa à 5 cylindres."

Les commandes affluent : de Grande Bretagne, de France, des U.S.A. , du Japon.

Allen réalise ainsi une vingtaine de machines sur base Kawasaki 2 temps :

- de 500 cc à 1350 cc

- 2, 4, 5 et 6 cylindres en ligne

415 1
66026630_10214366899109518_7985026016437338112_o

Kawasaki Z 1600 V8

Mais Allen ne veut pas se complaire dans une quelconque routine.

Il songe à une nouvelle réalisation, encore plus audacieuse : ce sera une Kawasaki Z 1600 V8, assemblée à partir de deux moteurs de 900.

42943212_10212591527366334_7486755934031577088_o

Au premier coup d'oeil, les gens pensent qu'il s'agit d'une Z 1 standard.  C'est exactement ce que je recherche... J'aime que mes motos aient l'air de machines de série.

Allen Millyard

1974 Kawasaki V8 decal

En 1999, après 500 heures de travail, la Kawasaki Z 1600 V8 est enfin réalité.

Son moteur en V à 70°, de 1535 cc, développe une puissance de 130 CH.

Allen a dû usiner des manetons de vilebrequin décalés recevant chacun une bielle, surmontée d'un piston de Z650.

 

Ses précédentes transformations portaient essentiellement sur l'ajout de cylindres de part et d'autre de moteurs 3 cylindres 2 temps.

Pour la Z 1600 V8, Allen doit considérablement modifier le cadre de la 900 Kawa :

- au niveau de l'épine dorsale, pour laisser place à la culasse AR

- au niveau des berceaux, pour recevoir la culasse AV

 

A l'époque, Allen envisage de commercialiser une petite série de Z 1600 V8. Il ne lui reste qu'à rajouter un échangeur air-huile avec ventilateur pour contrôler la température de fonctionnement du moteur.

Mais le prix de vente de la moto, 22 000 €, fait fuir les clients potentiels et la Z 1600 V8 restera une pièce unique aujourd'hui exposée au Musée Barber.

Honda SS 100 V-Twin

Nullement découragé, Allen se tourne vers un nouveau projet : la SS 100 Honda à moteur V-Twin à 90°.

Réalisée à partir de deux moteurs de SS 50, cette moto est considérée comme la plus petite V-Twin légale sur route au monde.

Puissance : 10,8 CH à 10 500 tr/mn.

Vitesse maxi : 112 km/h.

Allen réalisera plusieurs versions de SS 100 puis SS 180.

L'originale est exposée au Musée Barber.

1974 Allen Millyard Honda SS100 1

En 2012, Allen réalise un nouveau SS 100 qui reçoit le "Biggest Wow Factor Award" au Salon Privé.

Soichiro Honda aurait sûrement admiré ce bicylindre en V, à l'aspect faussement standard, fabriqué à l'aide de vieux moteurs de cyclomoteurs SS 50.

95259123_10216784494947903_684360698829996032_o

Kawasaki Z 2300 V12

En 2001, Allen passe à la dimension supérieure : une Kawasaki Z 2300 V12, basée sur l'assemblage en V de deux moteurs 6 cylindres de Z 1300.

52551337_10213453260549125_68092767993069568_n

A l'origine, les cylindres sont inclinés de 5° vers l'avant. Je voulais un moteur symétrique. J'ai donc incliné les deux rangées de cylindres à 35° par rapport à la verticale, pour former un V-12 à 70°.

Allen Millyard

Allen a dû retourner la culasse AR pour avoir les admissions au centre du V.

Un véritable cauchemar :

- les arbres à cames de Z 1300 ne sont pas symétriques

- les cames et les pignons d'entraînement ne sont pas centrés, comme ils le sont sur la 900

- le positionnement des paliers est légèrement décalé

" Il a fallu modifier toutes les montées d'eau et d'huile, puis refaire un nouveau tendeur de chaîne de distribution et enfin fabriquer une nouvelle chaîne de distribution à partir de deux chaînes Hyvo renforcées, soudées l'une à l'autre. Elle mesure près de 2 m, elle est plus grande que moi ! "

 

Le plus gros problème rencontré par Millyard fut toutefois de positionner les bielles et les pistons du moteur en V.

Allen s'est inspirée des moteurs d'avions rotatifs : chaque piston du banc de cylindres AV est monté sur une bielle principale tandis que les pistons du banc AR sont montés sur des bielles secondaires, plus petites, connectées au maneton. Ainsi les bielles sont-elles toutes reliées à un unique vilebrequin.

" C'est la seule fois où j'ai dû faire un plan, sur un morceau de carton. Les bielles étaient la partie la plus difficile du moteur. Tout est très étroit et il y a très peu de surface d'appui, j'ai donc dû utiliser le matériau le plus solide possible. J'ai acheté des barres rondes de 12,5 cm de diamètre, en acier au chrome-molybdène, pour usiner une plaque de 20 mm d'épaisseur hors du centre. Au final, 90% de la matière a été gaspillé.  "

 

Le cadre est réalisé à partir d'un châssis de Z 1300 Voyager recoupé, allongé et élargi.

Le réservoir d'essence est d'origine et a été rallongé.

Les étriers AV sont de marque Pretech à 6 pistons.

L'injection est issue du même Z 1300 Voyager, avec des modifications qui permettent de régler le système en roulant.

Le système de lubrification est amélioré.

La Z 2300 pèse 350 kg.

La puissance moteur est de l'ordre de 250 CH.

Cet exemplaire unique a été acquis par le Musée Barber.

4EADZPRR4QL5TBIS2TSZRPSFSI

Millyard Viper V10

En 2007, Allen s'engage dans la réalisation de l'un de ses engins les plus ambitieux et spectaculaires : construire un châssis de moto autour d'un moteur V10 de Dodge Viper.

Photo : Paul Mariess
Photo : Paul Mariess

Je l'ai fait pour battre les Américains dans ce qu'ils font de mieux. Ils avaient réalisé deux motos à moteur Viper, la Tomahawk et une version unique de Boss Hoss, la mienne est bien meilleure que ces deux-là.

Allen Millyard

98ed242923d9bcaf98b9bd5fde87d73f

L'histoire de la Viper remonte au Goodwood Festival of Speed 2004, où Allen et son fils  Stephen observent une Dodge Tomahawk en démonstration.

" Quand Stephen a vu la Tomahawk, il a dit : 'Tu pourrais faire mieux que ça, papa'. Une fois rentré à la maison, il a trouvé un moteur de Viper sur eBay. J'ai enchéri et Stephen s'est écrié : 'Papa, tu as le moteur ! ' "

Les travaux débutent en juillet 2007.

En fin d'année, le châssis est prêt.

Lors de la mise en route, Allen se rend compte que le volant en fonte du moteur d'origine ne sera pas adapté à l'utilisation deux-roue.

Il démonte de nouveau le moteur pour installer un volant moteur en aluminium de sa fabrication.

 

La "Millyard Viper V10" est achevée en avril 2009 :

- 8,0 litres de cylindrée

- 500 ch

- 600 kg

N'ayant pas trouvé de fourche capable de supporter le poids de la moto, Allen réalise sa propre fourche :

- les fourreaux sont en fait des vérins hydrauliques JCB de 75 mm

- les tubes sont issus d'une Vauxhall Carlton

- les ressorts sont de marque Hagon

La suspension AR est composée de deux amortisseurs de Yamaha R1, remaniés par K-Tech.

Il n'y a pas de cadre à proprement parler :

- un châssis tubulaire est boulonné à l'AV du moteur

- un autre châssis tubulaire est fixé à l'AR du moteur

- le mono-bras oscillant est ancré sur la boîte de vitesses

 

La "Millyard Viper V10" passe avec succès la "Single Vehicle Approval" dès sa première tentative et obtient une homologation en tant que véhicule neuf, avec une plaque  constructeur indiquant la mention :  ' Millyard Viper 10 '.

 

Depuis 2009, la  "bête" a parcouru plus de 10 000 km.

En 2012, Allen a a roulé en démonstration sur le tracé du Tourist Trophy, sur l'Île de Man.

" Le TT 2012 a été très humide, mais j'ai passé un bon moment au guidon de la Viper V10 de 8,0 litres. Après un tour de circuit, j'ai dû m'arrêter pour me réchauffer et prendre une tasse de thé. "

A son guidon, le pilote Bruce Dunn atteint la vitesse de 333 km/h sur la piste d'aérodrome de Bruntingthorpe Proving Ground :

" Je me sentais comme l'astronaute américain John Glenn au sommet de la fusée Atlas. La pression sur les bras est si forte, vous êtes tellement étiré que vous ne pouvez pas respirer. Vous devez simplement lâcher prise."

 

Philosophe, Allen relativise :

" La principale difficulté avec cette machine n’est pas d’aller vite mais de rouler à très basse vitesse, du fait de son poids. "

La moto a remporté de nombreux prix, dont la machine "Most Over the Top" au Concours d'Elégance du Salon Privé.

viper 9

Flying Millyard  5.0 Litre  V-Twin

En 2013, Allen rompt avec ses précédentes réalisations et tend vers le baroque.

Cela donne le "Flying Millyard", une sorte de  Chitty Chitty Bang Bang à deux roues, inspiré du style des années 1920.

01

L'idée de cette machine lui est venue en 2012, lorsque les juges du Salon Privé ont décerné à Allen Millyard le "Best of Show"  pour sa Honda SS 100 V-Twin.

FlyingMillyard_018

Je pensais que si j'avais gagné cette année avec le plus petit V-Twin, je pourrais revenir l'année suivante avec le plus gros V-Twin du monde !

Allen Millyard

Allen crée de toutes pièces son "Flying Mylliard".

En sept mois.

Le 'monstre' est doté d'un V-Twin de 5,0 litres, réalisé à partir de deux cylindres issus d'un moteur d'avion Pratt et Whitney, 9 cylindres en étoile - le R985 des années 30.

Les cylindres forment un V de 60° sur des carters 'maison'.

Le châssis est entièrement fabriqué à la main par Allen.

Le levier de vitesses manuel est situé du côté droit : 4 vitesses + marche arrière.

A gauche du changement de vitesses,  deux leviers :

- pour l'avance à l'allumage

- pour le réglage du mélange air/essence, plus riche ou plus pauvre

Ces deux valeurs nécessitent d'ajuster le réglage en fonction de l'ouverture des gaz et du régime moteur.

Le V-Twin démarre au kick.

Le ralenti s'établit autour de 200 tr/mn.

Une fois lancé, le "Flying Millyard" évoque un train de marchandise et 'cruise' à plus de 120 km/h.

A cette allure, le régime moteur est de 1 200 tr/mn.

Il faut juste modifier l'avance à l'allumage et la richesse, au fur et à mesure que le moteur monte en régime.

 

En 2013, les juges du Salon Privé décernent deux prix au "Flying Millyard".

Dans toute l'histoire de l'événement, c'est le seul véhicule à avoir obtenu deux prix.

flying 3

Kawasaki H1 500 LC  Four cylinder

500 LC four 2019

En 2017, Allen s'essaie au refroidissement liquide avec sa Kawasaki H1 500 LC Four Cylinder.

Réalisée à partir d'un moteur de Kawasaki 500 H1, la LC se voit dotée d'un cylindre supplémentaire sur la gauche.

Les carters moteurs sont modifiés pour recevoir quatre cylindres de Yamaha RD250LC, portant la cylindrée à 500 cc.

Le refroidissement est assurée par une pompe à eau mécanique de RD250LC, habillée par un couvercle de pompe de KX250F.

La H1 500 LC est récompensée au Salon Privé Concourse d'Elégance du Palais de Blenheim, en septembre 2017, où elle reçoit le prix "Most OTT in show".

La machine délivre une puissance de 80 CH.

Sa vitesse de pointe est de 210 km/h.

Kawasaki S3A 500 Twin

1975 S3 500 twin 2019

La même année, Allen réalise un 500 Twin 2 temps.

Jusqu'à présent, Allen s'était surtout employé à rajouter voire à multiplier les cylindres.

Il effectue la démarche inverse en réalisant un 500 cc Twin 2 temps, refroidi par air, en supprimant le cylindre central d'un moteur de 750 H2.

Plus étroit le moteur est recentré dans le cadre, lui-même rétréci au niveau des berceaux.

RC374 : Mike Hailwood tribute

Millyard-Honda-Six-05

Le plus difficile a été le carénage. Je n'avais jamais fait de carénage en alu auparavant. J'ai formé les éléments à la main et tout battu à l'ancienne.

Allen Millyard

En 2018, Allen se donne un nouveau défi.

La RC 374 6 cylindres, hommage à la Honda  RC 166  de Grand Prix de Mike Hailwood.

 

" Tout a commencé lorsque j'ai rencontré Guy Martin à Castle Combe, en juillet. Guy  roulait en démonstration sur une authentique Honda 6 de Grand Prix.

Cette machine m'a toujours fait rêvé. Mais elle est bien au-delà de mes possibilités financières. En rentrant chez moi, j'ai commencé à penser : où pourrais-je trouver des moteurs ?

J'ai appelé D&K Motorcycles. Je pensais utiliser des Honda 250 cc NC 23 'Baby Blade', mais ils sont très rares. J'ai donc opté pour des Yamaha FZR 250R qui tournent à 18 000 trs/min.

La moto a été construite entre juillet et octobre. "

 

Comme toujours, Allen réalise sa RC 374 dans son propre atelier, situé à côté de la maison.

La moto est présentée en avant-première au Stafford Motorcycle Show, en avril 2018.

Les miaulements du petit 6 cylindres en ligne, 24 soupapes, enchantent le public.

 

"Beaucoup de gens font des répliques qui ne sont pas parfaites. Certaines pièces sont trop grosses ou à la mauvaise échelle, les machines ne ressemblent pas à une vraie Honda Six.

Sur la RC 374, tout est correct : l'empattement, la hauteur et même le châssis qui  est similaire à celui d'origine. Il est juste un peu plus large au niveau du bas-moteur, car la cylindrée est de 374 cc au lieu de 247 cc.

J'ai dû fabriquer un vilebrequin à l'ancienne, avec des bielles forgées, montées sur des cages à aiguilles, sans véritables masses d'équilibrage.

Il a suffit de l'ajuster, de l'équilibrer et surtout de veiller à sa lubrification."

HondaRC374Replica-1001SMALL
maxresdefault (1)

La RC 374 6 cylindres obtient un premier prix dans la catégorie “Most Distinguished Motorcycle” lors de l'édition 2018 du salon Privé.

40551597_10212374981952834_5649406948148248576_o

Velocette 698 cc V-Twin

02

Je vais faire le V-Twin que Velocette aurait pu présenter au Salon Earls Court de londres en 1939. 

Allen Millyard

Quand en 2018, Allen dévoile au public de Stafford sa RC 374, un visiteur plein d'admiration s'adresse à lui. Après bien des compliments, il lui demande quelle sera sa prochaine création.

Allen réfléchit, son regard se pose sur une Velocette exposée à proximité.

Il se souvient qu'au fond de son garage dort une Velocette monocylindre des années 30, achetée ... en 1979.

Nous sommes en octobre.

La Velocette V-Twin sera terminée avant Noël.

 

C'est donc en toute logique à Stafford, en avril 2019, qu'Allen présente au public sa nouvelle création : la Velocette 698 cc V-Twin.

Réalisée dans son garage en seulement huit semaines, la moto évoque ce qu'aurait pu être une Velocette V-Twin, à la fin des années 1930.

Le cylindre AV est celui d'origine de la moto.

Le cylindre AR a dû être retourné pour permettre une alimentation avec un seul carburateur placé au centre du V.

Mais les tiges des culbuteurs doivent rester du même côté pour les deux cylindres.

Résultat : le cylindre AR et la culasse sont bien montés "à l'envers", mais les culbuteurs conservent leur sens de montage d'origine.

 

A l'utilisation, la Velocette 698cc V-Twin rappelle plus les twins britanniques des années 50 que les Velocette des années 30.

Elle est puissante et coupleuse, à l'instar d'une Vincent.

 

En septembre 2019, la Velocette 698 cc V-Twin reçoit le prestigieux prix “Duke of Marlborough” décerné lors du  Salon Privé Concours d'élégance, par un jury international.

Allen reçoit le prix des mains du Duc en personne.

En octobre 2019, la Velocette V-Twin est présentée en grande pompe au National Motorcycle Museum de Birmingham.

velocette 2

Kawasaki  Z  Super Six  1396cc 

Kawa 6 en ligne 1

En 2020, Allen n'en finit pas de nous étonner avec une nouvelle réalisation aussi extraordinaire qu'inattendue, la Kawasaki Super Six : 1396 cc, 6 cylindres en ligne.

De quoi renvoyer à leurs études les créateurs - peu inspirés - de la Z 1300 de 1979.

Allen travaille déjà sur une nouvelle Kawa Super 6 dont la cylindrée sera portée à 1529 cc.

Allen-Millyard

KB Style

Juillet 2020

Tous droits réservés.

Phasellus elit. ante. quis luctus eleifend tristique sed felis commodo pulvinar Curabitur