« Souvenirs, Souvenirs … » : KB Style s’expose au Bol d’Or

RenderedImage
IMG_9950

Sentir le vent  qui se déchaîne  Battre le sang dans nos veines Monter le son des guitares            Et le bruit des motos qui démarrent

IMG_9122

Le Bol d'Or a 100 ans !

Après le succès de l'expo "50 ans Z1" au Salon du 2 roues de Lyon, en mars 2022, nous avons accepté l'invitation des organisateurs du Bol d'Or pour "allumer le feu" et célébrer les 100 ans de l'épreuve à travers une nouvelle exposition intitulée :

"Souvenirs, Souvenirs"

Avec plus de 20 motos exceptionnelles du début des années 70, dont la 900 Z1 King’s pilotée par Johnny Hallyday, en ouverture du Bol d'Or 1974.

IMG_9127

C'est la ronde des motos
C'est le monde des moteurs
C'est la lutte des chronos
Et la gloire pour le vainqueur
La ronde commence
C'est comme une danse
Et les motos hurlent  à mort        Ça sent la vitesse,
L'exploit, la prouesse                  Ça s'appelle le Bol d'Or

IMG_9176

L'expo "Souvenirs, Souvenirs" s'est tenue au RdC de l'X-Trem Park, dans la salle bleue, d'une surface de 250 m².

Pendant trois jours, les spectateurs du Bol d'Or ont pu se replonger dans la "parenthèse enchantée" des années 68 à 81 :

- libéralisation des mœurs

- émergence des mouvements féministes

- montée en puissance des préoccupations environnementales

- expériences d'autogestion

- pratiques de vie communautaire

Mais aussi :

- société de consommation en plein essor

- loisirs accessibles au plus grand nombre

- explosion du marché de la moto

IMG_9527
IMG_E9103

Jean Basselin, auteur du livre "Johnny Hallyday et ses motos" était présent sur l'expo "Souvenirs, Souvenirs" pour dédicacer son dernier ouvrage.

IMG_9770

2022 : la Z1 fête ses 50 ans

IMG_9130

La Kawasaki 900 Z1 a été présentée au Salon de Cologne, en septembre 1972.

Il y a tout juste 50 ans.

Après le Salon du 2 Roues de Lyon 2022, et l'expo "50 ans Z1", nous avons prolongé le plaisir en présentant quelques une de nos plus belles Z1.

Est-il nécessaire de rappeler que la Z1 s'est imposée au Bol d'Or en 1974 et 1975 ?

IMG_9212

 

A sa sortie, la Z1 est saluée par la presse spécialisée du monde entier :

" La 900 Z1 est la moto la plus moderne du monde.

C'est aussi la plus rapide.

C'est surtout la première d'une nouvelle génération de motos. "

                                   Cycle, novembre 1972

IMG_9207

" Ce qui impressionne avec la 900 Z1, c'est sa grande stabilité à haute vitesse."

Cycle Guide, novembre 1972

IMG_9203

La Kawasaki 900 Z1 : première Superbike de l’histoire

IMG_9195

Avec la Z1, Kawasaki a montré la voie : la plupart des autres constructeurs se sont ensuite inspirés de sa conception ou de ses caractéristiques.

IMG_9252

3 cylindres, 2 temps, 1 plaisir sans limite

Dès 1968, Kawasaki avait révolutionné le monde de la moto en introduisant la 500 Mach III, premier modèle d'une gamme résolument sportive : des motos à moteur 3 cylindres 2 temps capables de performances incroyables pour l'époque !

IMG_9231

Présentée en septembre 1968, la 500 Mach III fait l’effet d’une bombe.

Au sens propre comme au figuré.

174 kg

60 CH (120 CH/L)

199 km/h

Ses performances correspondent à celle d’une bonne 500cc privée de Grand Prix.

Pour la première moto de série capable d'accrocher les 200 km/h, Dunlop a développé un nouveau pneumatique, le K77 Gold Seal, capable d'encaisser la puissance d'accélération de la Mach III.

Vendue moins de 1 000 $ aux U.S.A., la 500 rencontre vite le succès.

Sa vélocité alliée à la faible efficacité de son frein AV (à chaud) lui vallent une réputation de "Widow Maker" : faiseuse de veuve ...

IMG_9234

Commercialisée en 1972, la Kawasaki 350 S2 apparaît d'entrée moins brutale qu'une 500 Mach III, plus douce qu'une 750 Mach IV - et ce indépendamment de sa cylindrée inférieure.

Pour maîtriser les coûts de production, Kawasaki a rogné sur les équipements :

- allumage batterie/bobines (CDI sur la 500 et la 750)

- frein AV à tambour double came (à disque sur la H2 et sur la H1, à partir de 1971)

Au début des seventies, la catégorie intermédiaire est très prisée par le public : une 350 cc est déjà une grosse moto.

Avec 45 CH revendiqués, la S2 éclipse la concurrence.

IMG_9806

Route 66

IMG_9119

En 1970, le Sportster est le best-seller de la marque de Milwaukee.

Il est disponible en deux versions :

- XLH : réservoir 4 gallons (18 L), pneus tourisme, batterie de 12 V, allumage par bobine, démarreur électrique

- XLCH : réservoir 2,1 gallons (10 L), allumage par magnéto, pas de batterie, pneus de course

En outre, des options sont disponibles pour le XLH :

- pack GT : pare-brise + sacoches polyester (avec serrures)

- selle "Bob Tail" (d'inspiration marine) en fibre de verre

La selle "Bob Tail" a été conçue par Willie G. Davidson lui-même.

Cette option très rare n'a été proposée que durant deux années (1970 et 71).

IMG_9121

Honda CB 750 "Love Flower Power"

IMG_9173

Au début des seventies, les "choppers" débarquent des U.S.A. à travers des films comme "Easy Rider" (Denis Hopper).

Avec le phénomène "chopper", la moto s'empare à son tour de la contre-culture et du mouvement hippie, apparus en Californie au début des années 60 : la moto devient synonyme de liberté et de rejet des valeurs traditionnelles de la société.

Les préparateurs se multiplient, aux U.S. puis en Europe.

Ils travaillent surtout sur des Harley, à cadre rigide ou suspendu, mais la Honda CB 750 se prête également à certaines réalisations :

- tubes de fourche rallongés

- guidon cornes de vache

- selle biplace à dosseret

- sissy-bar

- grosse roue AR de 16’

- échappements chromés relevés

Et bien sûr peinture candy à tous les étages :

- cadre

- fourreaux de fourche

- bras oscillant

- carrosserie avec déco "Love Flower Power"

IMG_9117

Cafe Racer

IMG_9125

A la même époque, de nombreux préparateurs européens, tel Georges Martin en Vendée, font le constat suivant :

- les grosses cylindrées japonaises disposent de moteurs fiables et performants que leurs parties-cycles d'origine ne permettent pas d'exploiter

De manière souvent empirique, ces préparateurs réalisent des châssis plus rigides et plus légers que les cadres d'origine.

Ils utilisent les 4 cylindres de la CB 750 ou de la 900 Z1.

Le cadre poutre Martin est directement inspiré des parties-cycles créées en Suisse par Fritz Egli.

Le moteur de la Honda étant de type "carter sec", il nécessite un réservoir pour stocker l'huile, moteur à l'arrêt ainsi que deux pompes à huile (pour l’aller et le retour).

Sur cet exemplaire, le principe du réservoir d’huile externe est conservé, à l’instar de la CB 750 d’origine.

Le cadre et le bras oscillant, de fabrication Martin, sont chromés.

La flasque du tambour AR a été ajourée pour améliorer le refroidissement.

IMG_9178

Suzuki T 500

IMG_9213

La Suzuki T500 traduit l'engouement des constructeurs japonais pour les moteurs 2 temps : faciles à produire, peu onéreux, de conception simple, d'entretien aisé, relativement fiables ...

La T500 est produite de 1968 à 1977.

Son moteur 2 temps bicylindre à air de 492 cm3 est issu du bloc de la Suzuki T20.

IMG_9216

La première T500 "Five" de 1968 est vite remplacée par la T500 "Cobra", dotée d'un bras oscillant rallongé.

IMG_9218

A la demande pressante du constructeur automobile Ford, Suzuki doit abandonner cette appellation et rebaptise son modèle T500 "Charger".

C'est alors la marque de voitures Dodge qui conteste l'utilisation du patronyme "Charger" dont elle a les droits.

Suzuki est contraint de renommer une nouvelle fois sa 500, qui devient T500 "Titan".

Par la suite, la T500 connaît de nombreuses évolutions.

Elle est retirée du catalogue de la marque en 1978, le bicylindre 2 temps refroidi par air ne répondant plus aux nouvelles normes environnementales.

 

Puissance maxi : 47 CH à 7 000 tr/mn

Poids à sec : 187 kg

Vitesse maxi : 169 km/h

IMG_9181

Kawasaki 250 S1

IMG_9142

La 250 S1 est la plus petite des motos 3 cylindres 2 temps produites par Kawasaki.

Présentée en 1971, elle arrive dans les concessions françaises en mai 1972, soit neuf mois après l'introduction de la 350 S2.

La 250 S1 est proposée au prix de 6 187 F (7 200 F pour la 350 S2).

Elle reprend la plupart des pièces de la S2.

Les deux modèles se différencient essentiellement par leur alésage :

- 45 mm pour la 250

- 53 mm pour la 350

La course est identique : 52,3 mm pour les deux machines.

De l'extérieur, les cylindres de la 250 comportent 6 ailettes de refroidissement, contre 7 pour les cylindres de 350.

Avec 32 CH à 8 500 tr/mn pour 167 kg, la 250 présente un rapport poids/puissance moins avantageux que la 350 (45 CH à 8 000 tr/mn pour 168,5 kg).

IMG_9137

Suzuki GT 750

IMG_9146

Présentée au Salon de Tokyo en octobre 1970, la GT750 est commercialisée au Japon un an plus tard.

Elle arrive sur le marché nord-américain début 72, où elle prend l'appellation GT750 "Le Mans".

Du fait de son moteur 2 temps à refroidissement liquide, elle est rapidement affublée de surnoms évocateurs :

- "Kettle" (la bouilloire) en Grande Bretagne

- "Water Bottle" en Australie

- "Water Buffalo" aux U.S.

Développé à partir du bicylindre à air de la T500, le moteur de la GT750 comporte trois cylindres, alimentés par 3 carburateurs à boisseaux.

 

Puissance maxi : 67 CH à 6 500 tr/mn

Poids à sec : 219 kg

Vitesse maxi : 180 km/h

IMG_9139

Le modèle J de 1972 est aisément reconnaissable :

- frein AV à tambour

- sorties d'échappements coniques noires

Deux coloris sont disponibles :

- Newport Blue

- California Burgundy

La GT750 est produite jusqu'en 1977.

Comme la plupart des gros deux temps, la grosse Suzuki est victime de la réglementation de plus en plus sévère en matière d'émissions polluantes.

IMG_9184

Honda CB750

IMG_9149

Elaborée dans le plus grand secret, la Honda CB750 fait l’effet d’une bombe lors de sa présentation au Salon de Tokyo, en Novembre 1968.

La "4-pattes" débarque en France en mars 1969, dans une présentation en grande pompe, au Pré Catelan, en présence des vedettes de l’époque : Guy Marchand, Jean-Pierre Beltoise, Franck Alamo ...

La CB750 concentre à elle seule les rêves que des générations de motocyclistes n’avaient jusque-là osé imaginer :

- technologie

- puissance

- vitesse

- simplicité d’utilisation

Et on l’ignore encore : fiabilité.

IMG_9147

La moto fait son cinéma

IMG_9124

"Le Gitan"

Réalisé par José Giovanni, le film sort en salle en décembre 1975.

Il est vu en France par près de 1,8 million de spectateurs.

Alain Delon, alias Hugo Senart, dit "Le Gitan" s'échappe d'une villa cernée par la police, au guidon du 750 H2B 1974.

La scène est tournée sur les bords de Marne, à St Maur des Fossés.

Alain Delon est doublé par Jean-Paul Boinet : celui-ci ouvre le portail de la villa à l'aide de deux ficelles reliées au guidon de la moto.

Il parvient à s'enfuir en effectuant une roue AR.

Delon n'a jamais piloté la moto du film.

Il se rendait sur le tournage au guidon d'une BMW R90S.

IMG_9162

"Peur Sur La Ville".

Le film réalisé par Henri Verneuil sort en salle en Avril 1975.

Il s'installe très vite en haut du box office pour culminer à plus de 3 350 000 d'entrées en France.

Il ressort en mars 1982 et réalise 591 103 entrées supplémentaires.

Le commissaire Letellier, interprêté par Jean-Paul Belmondo, poursuit un mystérieux tueur qui terrorise la capitale.

Celui-ci se fait appeler Minos, par référence à "L'Enfer" de Dante.

Il circule sur une Kawasaki 900 Z1A de 1974, en coloris Candy Yellow/Green, immatriculée 123 ACD 75.

Elle a été mise à la disposition de la production par la SIDEMM, importateur Kawasaki à l'époque.

Trail Bikes

IMG_9236

Kawasaki 350 F5 "Big Horn"

A la fin des sixties, Kawasaki s'engage dans la voie des trails, aussi appelés "Dual Purpose" aux U.S.

Des véhicules récréatifs, tous publics, pensés et destinés au marché nord-américain, en plein essor.

IMG_9221

La 350 Big Horn dispose d’équipements spécifiques :

- alimentation par distributeur rotatif

- fourche Hatta réglable en 17 positions

- système de lubrification "Injectolube" (emprunté à la 350 Avenger)

 

Puissance maxi : 28 CH à 6 500 tr/mn

Poids : 140 kg

Vitesse maxi : 135 km/h

IMG_9157

Suzuki TS 400

Apparue en 1971, sous  l’appellation  "Apache",  la Suzuki 400 développe une puissance maxi de 34 CV pour un couple maxi de 4,2 mkg.

La moto est directement issue de la machine de cross championne du monde aux mains de Roger de Coster.

Elle dispose d'un allumage électronique à avance variable : une première sur une Suzuki !

Equipée d’une roue AV de 19’ durant ses premières années de production, la TS 400 reçoit une roue AV de 21’ (plus conventionnelle) à partir de 1974.

La Suzuki TS 400 est produite de 1971 à 1977.

IMG_9229

Triumph T120  "Electric Start"

IMG_9776

La Triumph Bonneville a plus de 60 ans.

C'est une moto mythique, vive et agréable à piloter, pourvu que les freins et les carburateurs soient en bon état.

Avec un allumage électronique, c'est bien.

Avec un démarreur électrique, c'est mieux.

Heureusement le bouton magique est là !

Et avec lui un vrai démarreur électrique, en prise directe sur la cloche d'embrayage.

Vous en avez rêvé.

KB Style l'a fait.

IMG_9152

Honda Monkey

IMG_9243

A l'origine, le Monkey n'était pas destiné à entrer en production.

C'était juste un engin ludique, imaginé par Honda, pour se déplacer dans le vaste parc d'attractions Tama Tech, aux environs de Tokyo.

Le Monkey y devient rapidement une attraction populaire.

C'est là qu'il reçoit son appellation : sur un Monkey, vous ressemblez à un singe, bras tendus vers le guidon, jambes écartées.

Produit à partir de 1967, le Monkey est commercialisé aux U.S. où il devient rapidement une icône.

Avec ses guidons repliables et sa selle escamotable, il est à l'origine conçu pour tenir dans l'espace bagages d'un avion de tourisme, type Cessna 172.

Remerciements

IMG_9165

A Jack Monchanin et l'équipe du Salon du 2 Roues de Lyon :

- Shirley

- Manon

- Lisa

- Manolys

- Stéphane

IMG_9238

A Jean-Louis, Pierre et Yves.

Qui sont de toutes nos aventures.

Et il y en aura d'autres ...

IMG_9107

Aux amis qui sont venus nous rendre visite.

A Damien et toute l'équipe de Distribike qui assure le transport des motos.

Au public du Bol d'Or, venu en grande nombre, qui a su apprécier l'expo "Souvenirs, Souvenirs".

IMG_9256

Special Thanks

IMG_9945

A Sophie Casasnovas.

A toute l'équipe de Larivière Organisation.

Merci de votre invitation.

Merci de nous avoir acueillis dans ce superbe écrin.

Merci de nous avoir associés aux 100 ans du Bol d'Or.

IMG_9946

KB Style

Tous droits réservés