La NINJA victorieuse au TT 1984

5-Geoff-Johnson-IOM-Production-TT-1984

Fin 1983, Mike Grainger, propriétaire de la concession GT Motorcycles à Plymouth, dans le sud-ouest de l'Angleterre, reçoit un appel téléphonique de Barry Gannon, préparateur basé à Manchester.

Gannon demande à Grainger de lui fournir une Honda VF1000RR, afin de l'engager au prochain TT, en catégorie Production, aux mains du pilote Geoff Johnson.

A cette époque, GT Motorcycles est exclusif Kawasaki.

Grainger ne peut pas faire rouler une Honda au Tourist Trophy.

Il propose donc d'engager, sous les couleurs de GT Motorcycles, la toute nouvelle Kawasaki GPz900R Ninja, qui doit arriver en concession au printemps 84.

Les deux hommes s'entendent sur ce projet.

ninja

Quelques mois plus tard, Grainger immatricule l'une des premières Ninja qu'il reçoit.

Il rode le moteur et parcourt plus de 1500 km au guidon de cette nouvelle machine.

La Ninja est ensuite expédiée dans le nord, chez Barry Gannon, qui la prépare pour la course, conformément au règlement de la catégorie Production :

- les excentriques de la roue AR sont retournés afin de relever l'AR et d'augmenter la garde au sol

- des Metzeler à taille haute remplacent les pneumatiques d'origine, ce qui contribue également à augmenter la hauteur de la moto, tout en réduisant la surface frontale

Pour le reste :

- les équipements d'origine sont conservés : phare, clignotants, garde-boue AR

- une plaque portant le numéro 2 est apposée à l'AV du carénage

La moto est prête à partir pour l'Ile de Man.

3a2897890f85e45d19495eb3d635fe0c

Son pilote, Geoff Johnson, n'a même pas eu la chance de l'essayer.

Heureusement, la semaine d'essai qui précède les courses permet à Geoff de se familiariser avec la nouvelle Kawa, sur les 60 km du tracé de l'épreuve.

Originaire de Richmond, ville de la banlieue londonienne, Geoff a commencé à courir le TT en 1981. Il s'est révélé être un véritable prétendant à la victoire, bien qu'il n'ait jamais obtenu mieux qu'une 4e place (en 1982, catégorie Formula One TT).

Engagé dans la nouvelle catégorie Production, réservée aux machines de série, Geoff sait qu'il dispose d'une moto pour jouer la gagne.

unnamed

A cette époque, les courses du TT se déroulent en peloton - de nos jours, les pilotes s'élancent un à un pour réaliser un temps chrono.

22 pilotes sont au départ.

Honda est largement représenté avec 10 machines.

7 Kawasaki, 1 Yamaha, 1 Suzuki, 1 BMW, etc ...

Geoff se porte rapidement en tête.

Il est à la lutte avec Barry Woodland, sur GPz900R, Steve Parrish, sur Yamaha et Mick Grant, sur Suzuki.

Après 1H30'04'', Geoff Johnson l'emporte à plus de 169 km/h de moyenne.

Barry Woodland termine deuxième.

Howard Selby, également sur GPz900R, vient compléter le podium, à 40" du vainqueur.

Malheureusement, après examen par les commissaires, la Ninja de Barry Woodland est jugée non conforme et disqualifiée, privant au passage, Kawasaki d'un triplé historique.

C'est le pilote Honda, Peter Linden, qui récupère la troisième place, à 1'40" de Johnson.

Lot de consolation pour Kawasaki, la 5e place de Jack Gow (à 2'11").

Pour une première participation, trois Ninja finissent dans le top 5.

Au lendemain de ce résultat inattendu, Geoff Johnson, vainqueur sur une GPz900R privée, devient le porte-drapeau de Kawasaki U.K. qui utilise ce doublé pour promouvoir la carrière commerciale de la nouvelle Ninja.

Geoff Johnson winings the 1985 Production Race C

En 1985, Geoff Johnson, tenant du titre, porte le n°1.

Il roule sous les couleurs de Honda et l'emporte au guidon d'une VF1000R.

Il participe au TT jusqu'en 1990, collectionnant les podiums.

Geoff Johnson décède d'une embolie en 1991.

Qu'est devenue la Ninja victorieuse en 1984 ?

Après la course, la moto est retournée chez Mike Grainger, GT Motorcycles à Plymouth.

Mike a continué de l'utiliser sur les routes pendant plusieurs années.

Il a participé à son guidon à quelques épreuves locales.

La moto gagnante du TT 84 existe toujours.

A son guidon, Mike Grainger a participé à Brands Hatch, en 2014, aux manifestations célébrant le 30e anniversaire de la Ninja.

La même année il a effectué un tour d'honneur, à l'occasion du défilé Classic TT, sur le tracé qui avait vu Geoff Johnson l'emporter trente ans plus tôt.

C'est plus qu'un rêve, c'est une expérience unique dans une vie. Geoff n'était pas simplement un pilote sponsorisé mais un ami très proche. Je pilote la moto pour évoquer la mémoire d'un ami tristement décédé et la victoire historique qui a contribué à la légende de la Ninja. "

Mike Grainger, 2014

La Ninja victorieuse en 1984 est aujourd'hui exposée dans le Café des Légendes, situé à côté de la concession GT Motorcycles.

Une excellent prétexte pour aller visiter Plymouth.

legends-cafe

KB Style

Tous droits réservés.

elit. ultricies quis Praesent porta. elementum non risus fringilla consectetur neque. nunc