KAWASAKI 900 Z1 1973 n° 459x : top 50

« Edition 50 »

Cette Kawasaki 900 Z1 a tout d’un symbole.

Il s’agit de la 50e machine restaurée par nos soins.

Lorsqu’en 1976, j’achete ma première 900 Kawa, je ne m’imagine pas, 35 ans plus tard, consacrer mon temps à restaurer ces machines devenues mythiques.

Et voici cette magnifique Z1 : la cinquantième machine sortie de l’atelier !

header

Pour fêter cet anniversaire, nous avons décidé « d’upgrader » la moto et de l’équiper de nombreuses pièces neuves d’origine.

Et comme «M. Plus» a veillé à la restauration de cette moto anniversaire, la mécanique est un peu spéciale : en un mot le moteur délivre 15 CH de plus que l’origine.

Cette machine est un condensé de passion à elle toute seule…

La moto a été fabriquée en décembre 1972, commercialisée en France et immatriculée en mars 1973. Son premier acquéreur l’a conservée 8 ans avant de la revendre à son deuxième propriétaire auprès de qui nous l’avons acquise en juin 2011. Il s’agissait alors d’une authentique deuxième main, ce qui est très rare.

Là commence l’extraordinaire histoire de cette machine : le deuxième propriétaire achète la moto de ses rêves alors qu’il n’a pas encore passé son permis de conduire. A l’époque ce n’est pas si rare (sic !).

Il choisit de démonter entièrement la moto pour la transformer :

  • le cadre, les fourreaux de fourche, le bras oscillant sont repeints en rouge vif
  • les roues sont remplacées (roue AV de Yamaha XS 1100, roue AR à disque de Suzuki GSX ) et peintes en blanc
  • la carrosserie reçoit une peinture personnalisée sur le thème très en vogue à l’époque : l’espace et les planètes
  • le moteur est réalésé et reçoit un kit pistons neuf de marque Elite Motor
DSCN6954  

Ainsi modifiée, cette la moto ne roulera jamais. En effet, son propriétaire, toujours dépourvu de permis de conduire, décide d’installer la moto dans sa chambre, au deuxième étage du pavillon familial. C’est là que nous la récupérons 30 ans plus tard, inachevée ! Le «déménagement» n’a pas été simple et il a fallu quatre personnes pour démonter partiellement la moto et l’extraire de son sanctuaire.

 

Une fois rapatriée à l’atelier, les choses ont repris un cours plus normal :

  • Le cadre est démonté, contrôlé (alignement, corrosion), décapé et repeint (époxy finition noir brillant)
  • Un bras oscillant de Z1 1973, le support  batterie, les platines de fixation du moteur, la béquille centrale, la béquille latérale, le support de feu AR sont également envoyés en peinture
  • Les roulements de direction et de bras oscillant sont remplacés par des éléments neufs (roulements coniques pour la colonne de direction, cages à aiguilles pour le bras oscillant)
  • Une fourche de 1973 est installée. Elle est  reconditionnée : tubes, ressorts, caches chromés, bouchons alu, caches poussière, joints spis neufs, huile SAE 15

 

De nombreuses pièces neuves prennent place sur la machine :

  • garde-boue AV
  • garde-boue AR court
  • échappements chromés 4 en 4 non siglés
  • amortisseurs  AR
  • selle
  • phare
  • portières de phare soudées
  • guidon
  • rétroviseurs
  • tableau de bord
  • commodos et poignées
  • levier d’embrayage et de frein AV
  • faisceau électrique complet
  • contacteur principal
  • serrure de selle
  • roue AV d’origine 1973 (+ rayons)
  • roue AR (jante + rayons)
  • clignotants + tiges chromées
  • carrosserie complète
  • étrier de frein AV
  • maître-cylindre de frein AV
  • carter de chaîne secondaire
  • repose-pieds pilote
  • repose-pieds passager
  • arceau de maintien passager
DSCN6959
DSCN6963
DSCN6961

A moto exceptionnelle, mécanique exceptionnelle :

Le moteur est entièrement démonté, contrôlé et restauré.

Le vilebrequin est contrôlé et équilibré.

La boîte de vitesses est contrôlée et modifiée pour un fonctionnement plus doux.

Le bloc-cylindres est réalésé et reçoit des pistons et des segments neufs.

Le plan de joint de culasse du bloc-cylindres est rectifié (plan droit)

La culasse reçoit un traitement particulier :

  • soupapes neuves + 1 mm
  • rodage de soupapes
  • guides de soupapes neufs
  • joints de queues de soupapes neufs
  • polissage conduits d’admission
  • polissage conduits d’échappement
  • rectification plan de joint de culasse
  • arbres à cames spéciaux
  • coussinets d’arbres à cames neufs

La chaîne de distribution est remplacée par une chaîne renforcée + système de guidage.

La pompe à huile d’origine est remplacée par une pompe à huile à gros débit.

Le carter d’huile inférieur est remplacé par un carter à chicane.

L’ensemble du bloc-moteur est repeint en noir (finition satin).

Les carters moteur périphériques sont polis et vernis.

Une rampe de carburateurs d’origine de 1973 est installée après avoir reçu un équipement mobile neuf (gicleurs, pointeaux, aiguilles, joints et visserie).

Ainsi retravaillé, le moteur de cette 900 Z1 gagne une quinzaine de chevaux.

Consommables neufs : câbles, transmission secondaire renforcée à joints toriques (de type « autolube »), batterie, pneumatiques Dunlop TT100 K 81, filtres, plaquettes, etc …

Les pièces d’origine sont polies :

  • moyeu de roue AR
  • flasque de frein AR
  • fourreaux de fourche

Le disque AV est rectifié.

La moto est équipée d’amortisseurs d’origine en état de neuf.

A l’utilisation, la machine se révèle très agréable : la 15aine de chevaux supplémentaires se fait sentir et la moto s’inscrit parfaitement dans le trafic urbain.

La partie-cycle, l’amortissement et le freinage ne sont jamais pris en défaut.

Au feu rouge ou en stationnement, les questions fusent :
– « Elle est neuve ? »
– « Kawasaki a ressorti une nouvelle version de sa 900 Z1 ? »
La réponse est toujours la même :
– « C’est tout simplement un beau travail de restauration… »

DSC 0013
DSC 0014
Praesent ut quis, ultricies sem, nunc Lorem elit. ut