Kawasaki 750 H2B Candy Brown n° H2F-4253x

DSC_2467

Cette 750 est une authentique H2B de 1974 qui n'a jamais été restaurée.

Le moteur n'a jamais été ouvert.

La carrosserie est dans sa peinture et son vernis d'origine : coloris Candy Brown.

 

Jamais restaurée, 17 000 km d'origine

 

Autrement dit, cette machine est une authentique moto de collection, dans un état exceptionnelle.

De plus, elle fonctionne parfaitement.

Elle affiche 10 725 miles au compteur, ce qui correspond à son kilométrage d'origine (17 260 km).

 

Il s'agit d'un modèle américain, reconnaissable à son garde-boue AR court, ses réflecteurs rouges situés sur les amortisseurs et oranges sur les côtés du té inférieur.

 

 

DSC_2473

Le châssis porte le numéro : H2F-42 53x.

Ce qui en fait l'une des toutes dernières H2B produites.

La moto est sortie de la chaîne d'assemblage de l'usine d'Akashi en juillet 974.

Les numéros de châssis des 750 H2B se situent entre H2F-32 201 et  H2F-42 546.

Les numéros de moteur entre H2E-32 401 et H2E-42 826.

La 750 H2B millésime 1974 a été produite à 10 346 unités.

On estime à 1 700 le nombre de 750 H2B commercialisées en Europe.

A noter qu’il y a eu 10 426 moteurs fabriqués pour 10 346 motos assemblées : la différence (80 moteurs supplémentaires) correspond à la réserve légale du constructeur. 

 

"The H2B was being sold as a kind of a touring bike, but with rocketship speed" Alastair Walker, The Kawasaki Triples bible

 

 

DSC_2471

La 750 H2B 1974 constitue la première véritable évolution de la 750 H2 Mach IV présentée fin 1971, la version H2A de 1973 étant demeurée très proche du modèle initial de 1972.

En 1974, la 750 H2B est disponible en deux coloris : Candy Lime (green) et Candy Brown

Par rapport à la 750 H2 Mach IV, tout ou presque est différent : cadre, carters moteurs, carrosserie, selle, repose-pieds pilote, béquilles, garde-boue AV et AR chromés, tableau de bord intégré, commodos, amortisseurs, feu AR encastré.

Le bras oscillant est rallongé de 5 cm pour améliorer la tenue de route et prévenir les cabrages à l’accélération.

La chasse est réduite, elle passe de 114 mm à 104 mm afin d’accroître la maniabilité.

L'empattement est augmenté de 25 mm : 1 435 mm au lieu de 1 410 mm.

L’allumage électronique est modifié, son volume est réduit.

 

Moins de puissance, plus de souplesse

 

Au niveau mécanique, les échancrures pour le départ des transferts sont moins hautes :

- de 16 mm pour les cylindres

- de 8,5 mm pour les pistons

Le moteur perd 3 CH (71 CH au lieu de 74 CH à 6800 tr/mn) mais s’avère plus souple à l’utilisation.

La lubrification est améliorée : l’huile 2 temps est toujours amenée dans les cuves des carburateurs pour se mélanger à l’essence, elle est également dirigée vers le bas-moteur pour lubrifier directement les roulements de vilebrequin.

Le débit de la pompe à huile est réduit de 20% dans un souci environnemental.

Les pots d’échappement sont plus longs et plus volumineux afin d’être plus silencieux.

Le poids à sec est légèrement plus élevé : 203 kg au lieu de 192 kg (220 kg tous pleins faits au lieu de 213 kg).

Particularité de la H2B : l'emblème "Kawasaki" du réservoir est orienté vers l'avant du côté droit, et vers l'arrière du côté gauche.

Sur la 750 H2 Mach IV, les emblèmes de réservoir sont l'un et l'autre orientés vers l'avant.

 

 

DSC_2477

Les pots sont les pots d'origine de la moto.

Ils ne présentent ni trace de corrosion, ni traces de chute.

DSC_2483

Sur la H2B, le frein de direction à friction est supprimé.

Il est remplacé par un amortisseur de direction fixé sur le côté du cadre.

DSC_2479
DSC_2490

Le tableau de bord "tout en un" de la H2B intégre un voyant de feu stop dans le compte-tours.

Le voyant s'allume lorsqu'on freine.

Le voyant se met à clignoter lorsque l'ampoule de frein AR est HS.

Sur la H2B, la commande de starter est renvoyée sous le commodo gauche, afin de faciliter son utilisation.

Sur les premières 750 H2 Mach IV, la commande se trouve du côté droit. Au démarrage, cela oblige à actionner, simultanément et avec une seule main, la poignée de gaz et la commande de starter. 

D'origine, la colonne de direction est équipée de roulements à bille qui, avec l'âge, présentent des points durs.

Ces roulements ont été remplacés par des roulements coniques neufs.

 

DSC_2462
DSC_2149

Cette moto a participé à l'exposition "Les motos et le cinéma" au Salon du 2 roues de Lyon, en février 2020.

Elle illustrait le podium consacré au film "L'Agression" de Gérard Pirès. 

 

 

KB Style

mars 2020

Tous droits réservés.

 

leo mi, ante. id ut fringilla Praesent suscipit