Kawasaki 500 H1D 1973 n° 0577x

 

 

500-H1D-DUROCH-chapitre5-1

 

Le propriétaire de cette 500 H1D est un collectionneur avéré.

Il vient d’acquérir cette moto et nous l’a confiée pour une restauration complète.

Selon son vendeur, le moteur fonctionne correctement, ce que nous n'avons pu  vérifier, la machine étant arrivée partiellement démontée.

Un inventaire complet a été dressé afin de lister les pièces réutilisables et les pièces à remplacer.

Pour cela, la machine a été complètement démontée.

kawasaki500H1D-1973
kawasaki500H1D-1973-2Chapitre 1 : état des lieux

Le cadre mis à nu a laissé apparaître de fortes déformations, vraisemblablement consécutives à un choc AV ainsi que plusieurs modifications par rapport à l’origine : trous, pattes, etc …

Le cadre a été passé au marbre (avec bras oscillant et tés de fourche).

L’ensemble devra être remis en ligne avant d’être peint en époxy.

kawasaki500H1D-1973-3
kawasaki500H1D-1973-4
Le moteur est démonté.

kawasaki500H1D-1973-5

 

Les pistons sont fortement rayés et marqués.

L’axe de piston numéro 3 est grippé.

La chambre de la culasse n° 2 est endommagée.

Les chemises présentent des traces de ponçage manuel.

Les calottes des pistons ne sont pas calaminées, les joints d’embase et de culasse sont neufs : il semble que la moto n'ait pas beaucoup fonctionné en l’état et que ces pièces aient été remontées pour la vente.

kawasaki500H1D-1973-6
kawasaki500H1D-1973-7
 

Le bas moteur présente de nombreuses traces de corrosion.
Les plans de joints n’ont pas été correctement nettoyés avant la pose de nouveaux joints d’embase.

 

kawasaki500H1D-1973-8

 

La boîte de vitesses devra être vérifiée.

De même que la pompe à huile et l’ensemble des canalisations d’huile 2 temps (banjos)

L’embiellage va être désassemblé pour procéder au remplacement des joints spis et le cas échéant des bielles.

Les cylindres seront réalésés pour recevoir des pistons et des segments neufs..

Les carters périphériques seront polis.

La visserie rezinguée.

Le fonctionnement de l’alternateur sera contrôlé.

Les carburateurs seront démontés et entièrement restaurés.

Restent quelques points en suspens à voir avec le propriétaire de la moto.

 

kawasaki500H1D-1973-9

kawasaki500H1D-1973-10
Carrosserie

kawasaki500H1D-1973-11
Roue AR
kawasaki500H1D-1973-12
Roue AV
kawasaki500H1D-1973-13
Compteurs
kawasaki500H1D-1973-14
Faisceau électrique
kawasaki500H1D-1973-15
Tubes de fourche, garde-boue AV
 

Chapitre 2 : restauration

Après avoir été passé au marbre et remis dans son état d’origine, le cadre est envoyé chez le peintre époxy avec l’ensemble des pièces métalliques à peindre en noir brillant.

 

 

Chaque élément est sablé dans une cabine spécifique.

Les pièces sont ensuite suspendues sur un chemin de fer mobile.

Elles reçoivent un apprêt au zinc (gris).

La poudre époxy proprement dite est projetée à l’aide d’un pistolet soufflant.

Les pièces entrent dans un four où elles cheminent durant environ une heure.

La température est de 105° ce qui cuit la poudre époxy et lui donne son aspect brillant (à froid la poudre est matte).

Au sortir du four, les pièces refroidissent lentement.

Elles sont décrochées et emballées une par une dans de la bulle plastique.

Au déballage, il est nécessaire de les inspecter avec soin pour de vérifier l’absence de défaut.

Les épargnes déposées, le remontage peut commencer.

500-H1D-DUROCH-chapitre2-1
500-H1D-DUROCH-chapitre2-2
 

Chapitre 3 : restauration moteur

500-H1D-DUROCH-chapitre3-1

 

Le vilebrequin d’origine est confié à un spécialiste.

Après désassemblage du vilebrequin, les pièces suivantes sont à remplacer :

  • joints spis
  • roulements
  • une bielle + cage à aiguilles
  • un maneton
500-H1D-DUROCH-chapitre3-2
 

L’inspection de la boîte de vitesses donne les indications suivantes :

  • la fourchette de 2e vitesse est très endommagée
  • le pignon de 2e vitesse est marqué
  • le tambour de sélection est marqué

Il semble hasardeux de réutiliser les pièces existantes.

Et difficile de trouver une boîte de vitesses complète en bon état.

C’est vers cette deuxième solution que nous nous orientons, dans l’intérêt de la moto à restaurer.

Les cylindres d’origine sont réalésés et reçoivent des pistons Wiseco neufs.

Les plans de joints sont rectifiés.

 

Chapitre 4 : remontage

Le cadre peint est déballé et débarrassé de ses épargnes (protections des pas de vis et des passages des axes).

Les pas de vis sont taraudés.

Les anciennes bagues des roulements à billes de la colonne de direction sont chassées.

La colonne de direction reçoit de nouveaux roulements coniques.

 

500-H1D-DUROCH-chapitre4-1
500-H1D-DUROCH-chapitre4-2500-H1D-DUROCH-chapitre4-3
500-H1D-DUROCH-chapitre4-5

 

La fourche est reconditionnée.

 

Le té de fourche inférieur de la 500 H1 est particulier : sa fonderie intègre le répartiteur et le contacteur de stop du frein AV.

La coupelle et l'écrou de la colonne direction ont été rezingués.

 

500-H1D-DUROCH-chapitre4-4

 

Le bras oscillant, le bac batterie, les béquilles ont été traités en époxy en même temps que le cadre de la moto.

Ces équipements sont réinstallés avec la visserie rezinguée.

 

Les roues d’origine sont conservées.

Les pneumatiques Dunlop K81 TT100 sont neufs.

 

500-H1D-DUROCH-chapitre4-7

500-H1D-DUROCH-chapitre4-6

 

Le moteur complet est prêt à être installé dans le cadre.

Les berceaux sont protégés par des chiffons afin de ne pas endommager la peinture neuve.

Le moteur de la 500 H1 est léger, par rapport aux blocs des Z1 et des CB 750.

Cela rend aisé son positionnement dans le cadre.

 

 

Le moteur replacé dans le cadre, les axes de fixation rezingués sont réinstallés et serrés.

La pompe à huile d'origine était en mauvais état.

Elle a été «reconstruite» par notre mécanicien.

Son bon fonctionnement est essentiel sur un moteur 2 temps.

L’équipement électrique, la transmission secondaire et les éléments de carrosserie d’origine de la moto sont remis en place.

500-H1D-DUROCH-chapitre4-8
500-H1D-DUROCH-chapitre4-9500-H1D-DUROCH-chapitre4-10
 

Les pots d’échappement sont d’origine.

La visserie a été rezinguée.

Les pattes de finition ont été repeintes en époxy.

Les joints d’échappement en cuivre sont neufs.

500-H1D-DUROCH-chapitre4-11
 

Le bloc compteurs d’origine est repositionné sur le té supérieur (repeint en époxy).

500-H1D-DUROCH-chapitre4-12
 

Le poste de pilotage est complété :

  • guidon neuf
  • poignées neuves
  • commodos neufs
  • clignotants neufs
  • cuvelage de phare époxyé
500-H1D-DUROCH-chapitre4-13
 

Chapitre 5 : remise en route / essai

La moto est maintenant remontée.

La remise en route d’un moteur deux-temps nécessite une attention particulière.

Par précaution, le réservoir d’essence est rempli de mélange à 3% pour le cas où la pompe à huile ne fonctionnerait pas correctement.

500-H1D-DUROCH-chapitre5-1
 

Le moteur démarre au kick (pas de démarreur électrique).

C’est l’impulsion donnée au pied qui induit l’électricité permettant de lancer le moteur.

Il faut un bon coup de jarret, sec et endurant.

Le moteur démarre après trois coups de kick successifs.

La pompe à huile fonctionne correctement, ce qui permettra d’utiliser de l’essence normale dès le premier plein.

Le soleil timide de l’hiver met en valeur les finitions de la moto.

Amortisseurs chromés neufs.

Repose-pied passager neufs.

Carter de chaîne secondaire époxyé.

Pneumatique Dunlop TT100 K81 neuf.

500-H1D-DUROCH-chapitre5-2
 

Guidon chromé neuf.

Poignées neuves.

Maître-cylindre de frein AV neuf.

Commodos neufs.

Visserie rezinguée.

Bloc-compteurs d’origine

Clignotants neufs

Optique d’origine (ampoule jaune)

 

500-H1D-DUROCH-chapitre5-3
500-H1D-DUROCH-chapitre5-4
500-H1D-DUROCH-chapitre5-5500-H1D-DUROCH-chapitre5-6
 

Roue AV d’origine.

Pneumatique Dunlop TT100 K81 neuf.

Etrier d’origine.

Visserie rezinguée.

Garde-boue AV et portières de phare remplacés.

 

500-H1D-DUROCH-chapitre5-7
500-H1D-DUROCH-chapitre5-8500-H1D-DUROCH-chapitre5-9
 

La selle, la carrosserie, les pots d’échappement d’origine sont conservés.

La moto est équipée d’un garde-boue AR court (type U.S.).

Klaxon d’origine.

Visserie rezinguée.

 

500-H1D-DUROCH-chapitre5-10
500-H1D-DUROCH-chapitre5-11500-H1D-DUROCH-chapitre5-12
 

La moto est prête à prendre la route.

Elle est en rodage intégral (500 km environ à 4000 tours/mn maxi).

Attention à la prise en main, comme toutes les 500 H1, le moteur est assez mou en bas (relatif manque de couple), la puissance arrive de manière soudaine avec les tours.

Le rodage permet donc de s’habituer à la machine, à son freinage et à ses suspensions d’époque …

 

500-H1D-DUROCH-chapitre5-13
 

La boîte de vitesses la 500 H1 déroute parfois les novices.

Elle est dotée d’un étagement spécifique (identique à la 750 H2) : point mort en bas, 1ère en haut, puis les quatre autres vitesses vers le haut.

Cela participe du charme de ces machines intemporelles !

500-H1D-DUROCH-chapitre5-14
fringilla dapibus facilisis dolor. sem, nec ipsum sed Praesent Sed mi, quis,