Les Kawasaki de « L’Agression »

DSC_2205

Ces motos ont participé au Salon du 2 roues de Lyon dans le cadre de l'exposition "La moto et le cinéma".

Pour cette occasion, une 900 Z1 de la collection KB Style a été reconfigurée à l'identique de la moto personnelle du réalisateur Gérard Pires.

Cette moto a été équipée d'une caméra d'époque 35 mm montée sur un support spécialement réalisé.

La 750 H2B présentée est identique à la moto pilotée par Gérard Choukroun dans le film.

 

Remerciements :

Francis Boutet et Bike 70.

Gérard Pires pour son écoute et son aide.

Nicolas Gozillon pour le prêt de la 750 H2B.

L'école de cinéma EICAR et Laurent Hartmann pour le prêt de la caméra 35 mm d'époque.

Guillaume Sciama pour son aide précieuse.

Christian Izard pour son aide et sa fidélité.

Eric Fontaine pour son aide amicale.

 

DSC_2148

 

- LE FILM : 

Alors qu'ils partent en vacances, les Varlin s'arrêtent sur l'autoroute pour se restaurer. Au moment de repartir, des motards sifflent la femme. Varlin leur repond grossièrement. Commence alors une bagarre où Varlin perd connaissance. A son réveil, sa femme et sa fille sont mortes. Varlin achète un fusil et recherche les coupables...

 

- LES MOTOS :

De nombreuses motos ont été utilisées sur le tournage : Honda CB 750, Kawasaki 900 Z1, Kawasaki 750 H2, Yamaha 750 TX, etc ...

La Norton Commando noire qui apparaît à l'écran est la moto personnelle de René Guilli.

La Kawasaki 900 Z1 noire est la moto personnelle du réalisateur Gérard Pirès. Cette moto est utilisée pour les scènes de caméra embarquée : un support métallique a été fixé au cadre pour recevoir une caméra Panavison 35 mm pesant 15 kg.

Le tournage s'est effectuée dans le sud de la France, notamment sur l'autoroute A7 en construction. Les motards étaient pour la plupart des pilotes de Grand Prix, heureux de se retrouver en fin de saison et d'être payés au quotidien par la production pour faire ce qu'ils savaient le mieux faire : rouler à moto.

Les pilotes : Gérard Choukroun, Gilles Husson, René Guilli, Jean-Paul Boinet, Alain Terras, Vic Soussan, Jean Basselin, Jean-Claude Chemarin, Michel Rougerie, Thierry Tchernine, Jean-François Baldé, Alain Tournaire, Jean-Claude Meilland, Pierre Soulas, ...

De nombreuses anecdotes de tournage entourent le film : la grève des techniciens obligeant les pilotes à patienter tout en continuant d'être payés par la Production, l'accident de Michel Rougerie sur la Yamaha TX 750, l'accident de Gérard Pirès au volant de sa Ferrari jaune encore en WW, la course de R5 sur le circuit de Ledénon, les batailles rangées au pistolet à plomb, les roues AR devant la gendarmerie d'Orange, etc ...  

 

- LE PODIUM : 

Pour l'expo, le podium comprenait deux motos :

- une Kawasaki 900 Z1 de 1973, réplique de la moto personnelle de Gérard Pirès

- une Kawasaki 750 H2B Candy Brown de 1974, identique à la moto utilisée dans le film et pilotée par Gérard Choukroun

18658395
ut Donec quis, Sed Curabitur ut vulputate, Nullam