Bonhams 2022 Spring Sale

Cette vente phare démontre que le marché de la moto de collection est solide, malgré deux dernières années difficiles.

Ben Walker, Bonhams Motorcycles (monde)

IMG_6852

Les 23 et 24 avril derniers, se déroulait à Stafford, la vente Bonhams de printemps.

En janvier, les ventes Mecum de Las Vegas témoignaient d'un marché de la collection résiliant.

Avec des résultats en trompe l'oeil :

- les lots les plus prestigieux s'étaient bien vendus, sans toutefois battre des records

- les paniers moyens avaient connu une forte inflation

- un grand nombre de lots n'avait pas trouvé preneur

Deuxième grande vente internationale du calendrier, la vente Bonhams de Stafford allait-elle confirmer les impressions du début de saison ?

Après la crise sanitaire et la mise en oeuvre du Brexit, le marché britannique de la moto de collection a-t-il encore les moyens de tenir son rang ?

DSC_0882

La vente aux enchères est un art.

Typiquement anglo-saxon.

Art de vendre, d'acheter, de vivre ... en société.

Dans la culture britannique, la confrontation n'est jamais directe, elle passe par un tiers.

C'est ainsi à la Chambre des Communes, où les parlementaires se font face, mais s'adressent au Président de séance qui distribue la parole - contrairement à notre Assemblée Nationale où les députés s'invectivent directement.

Dans la salle des ventes, les enchérisseurs s'observent, se jaugent, évaluent les forces en présence.

Ils se répondent à distance et s'opposent, atteignant parfois des prix dépassant de très loin les estimations.

Souvent, ils finissent par se féliciter l'un l'autre : "Well done !"

Parfois, ils se retrouvent au bar, autour d'une bière.

Toutes choses impensables chez les latins que nous sommes ...

La vente aux enchères est un show.

Le commissaire-priseur est un "entertainer", il donne le "là" et dirige le spectacle.

Si la salle est bonne, elle réagit, pousse des cris, applaudit.

Si les enchérisseurs sont bons, le spectacle est au rendez-vous.

Plus que le montant en valeur absolue des enchères, c'est l'intensité avec laquelle elles sont conduites qui sidère parfois l'assistance : une lutte pour un même lot entre deux enchérisseurs décidés et déraisonnables, une enchère qui dépasse toutes les estimations, une enchère record pour un modèle.

La salle devient silencieuse.

La dramaturgie s'installe.

Et le public exulte.

Le vainqueur est gagné par l'euphorie, heureux d'avoir payé si cher le lot qu'un autre convoitait presqu'autant que lui ...

DSC_0845

Les lots les plus prestigieux servent de tête de gondole :

- Brough Superior

- Vincent

- Münch Mammuth

- MV Agusta des années 70

- Ducati 750 SS

etc ...

Ils attirent les acheteurs tout autant que les curieux.

Dans une vente comme celle de Stafford, l'essentiel du chiffre se fait sur le panier moyen, autour de 20 000 € :

- japonaises : Kawa 900 Z1, 750 H2, Honda CB 750, CBX 1000 ...

- européennes : Ducati, MV Agusta modernes, BMW R12, R69S ...

Un budget conséquent, mais à la portée de la plupart des collectionneurs, notamment par rapport au prix pratiqués dans l'automobile.

Restent enfin les petits prix, en deçà de 10 000 €, qui permettent à tout un chacun de se faire plaisir.

Et de jouer dans la cour des grands.

Motorcycle Spares & Memorabilia

La vente du samedi concernait 305 lots :

- pièces détachées

- motos en pièces

- souvenirs : casques, combinaisons, affiches, médailles, etc ...

Premier élément de réponse : tous les lots proposés à la vente ont trouvé preneur.

Aucun invendu.

Vincent Series-B Rapide Project, 1947

Lot # 228

Résultat exceptionnel : ce lot de pièces issu d'une même Vincent démontée.

Estimation : 8 000 / 12 000 £

Adjugé : 41 880 £ (50 000 €).

IMG_6913

Motorcycles

Brough Superior 982cc SS100, 1936

Lot # 550

IMG_6919

Star annoncée de la vente, cette Brough Superior est la cinquième SS100 fabriquée à l'usine de Nottingham, l'une des premières Brough à moteur Matchless.

La moto appartient au même propriétaire depuis plus de 50 ans.

Celui-ci l'a restauré à la fin des années 60.

Il a parcouru 6 268 miles depuis cette époque.

Cette "CTO 147" comporte son cadre et son moteur d'origine.

Le carnet d'entretien précise :

- juin 1936 : sortie d'usine

- 13 novembre 1939 : retour pour entretien et changement de pneumatiques

 

Estimation : 120 000 / 180 000 £

Adjugée : 235 750 £ (265 000 €)

Bien que vendue au-dessus de l'estimation, cette Brough Superior n'a pas approché le record pour la marque - 331 900 £ (426 000 €) pour une 750 cc BS4.

Brough Superior 996cc SS100 "Alpine Grand Sport", 1929

Lot # 547

IMG_6940

Authentique moto de course, cette emblématique SS100 'Alpine Grand Sports' Sprint Special de 1929, a été pilotée par Reg Barton et Dick Knight, officiels Brough Superior de l'époque.

Equipée d'un moteur de course ex-Eric Fernihough Brooklands, cette machine mythique a fait l'objet d'une restauration "dans son jus" - une tendance se développant ces dernières années.

Boîte de vitesses, réservoir et plaque d'immatriculation AV sont les pièces d'origine de la moto.

 

Estimation : 70 000 / 100 000 £

Adjugée : 253 000 £ (284 000 €)

La moto a plus que doublé son estimation maximale.

Les enchérisseurs en ligne et en salle ont longtemps bataillé pour acquérir ce lot exceptionnel, à plus du double de l'estimation haute.

Applaudissements nourris de la salle à la clôture de l'enchère.

MV Agusta 832cc Boxer, 1977

Lot # 592

IMG_6945

Cette machine est l'une des deux MV Agusta vendues sous l'appellation "Boxer" en Grande-Bretagne, avant que le modèle ne reprenne l'appellation "Monza".

La moto neuve a été pilotée par le septuple champion du monde Phil Read lors d'un essai publié dans le magazine Super Bike.

En parfait état de fonctionnement, cette MV totalise 18 500 miles d'origine.

 

Estimation : 40 000 / 50 000 £

Adjugée : 57 000 £ (69 000 €)

Honda VFR750R type RC30, 1988

Lot # 463

IMG_6915

Cette RC30 faisait partie de la collection Alan Windsor.

Totalisant 5 894 miles d'origine, la moto a été achetée neuve par Alan, en 1988.

Complète, en parfait état de fonctionnement, elle a été adjugée à plus du double de l'estimation basse.

 

Estimation : 20 000 / 30 000 £

Adjugée : 47 150 £ (57 000 €)

Kawasaki KR250, 1982 ex-Jean-François Baldé

Lot # 479

IMG_6916

Cette KR250 compé-client a été pilotée en Grand Prix 250 cc par Jean-François Baldé.

Elle a roulé en démonstration lors de Festival of Speed de Goodwood 2014.

 

Estimation : 25 000 / 35 000 £

Adjugée : 28 500 £ frais inclus (34 200 €)

Honda CBX 1000 pré-production n° 12, 1977

Lot # 618

IMG_6924

Honda a assemblé à la main 41 CBX 1000 de pré-production portant les numéros de châssis : CB1-2000001 à CB1-2000041.

Ces machines ont été expédiées à travers le monde pour effectuer des tests d'endurance et de fiabilité, puis être présentées aux importateurs.

Cette moto a participé à la présentation à la presse, en novembre 1977, sur le circuit de Suzuka au Japon.

A la suite de cette campagne d'essais, Honda ordonna la destruction de ces modèles de pré-série.

A ce jour, seuls 6 exemplaires ont échappé à la destruction, dont cette CBX 1000 n° CB1-2000012, envoyée par l'usine en Belgique, pour être présentée aux concessionnaires Honda du Bénélux.

Elle est aujourd'hui la propriété d'un collectionneur belge qui l'a acquise en 1983.

La principale différence avec la série réside dans le moteur brut de fonderie, à l'instar des CB 750 Sandcast.

On notera également des différences de finition au niveau des amortisseurs.

Cette CBX 1000 a fait l'objet d'un article dans le magazine CBXPress.

Elle a également fait l'objet d'un essai dans Moto Légende.

 

Estimation : 25 000 / 35 000 £

Adjugée : 22 000 £ au marteau, ce lot n'a pas été vendu (prix de réserve non atteint).

BMW 745cc R12, 1941

Lot # 583

IMG_6936

Introduite en 1935, la BMW R12 est la première moto à fourche téléhydraulique.

La R12 reprend le design Art Déco, déjà vu sur le projet BMW R7 présenté en 1933 par Alfred Böning.

La fourche téléhydraulique permet en outre à la R12 d'avoir des roues AV et AR identiques et donc interchangeables, voire 3 roues identiques dans le cas d'une moto attelée.

Alimenté par un carburateur unique, le moteur de 745 cc développe 18 CH à 3 400 tr/mn.

La boîte de vitesses est à 4 rapports.

Depuis son acquisition en 2017, le propriétaire de cette BMW R12 a engagé plus de 24 000 € pour restaurer cette machine sortie de l'usine en octobre 1941.

 

Estimation : 20 000 / 26 000 £

Adjugée : 23 000 £ frais inclus (28 000 €)

Ducati 450 MK3 Desmo, 1973

Lot # 591

IMG_6933

Evolution directe des mono Ducati 250cc (puis 350 cc) imaginés par Fabio Taglioni à partir de 1967, cette 450 Desmo (436 cc) a fait l'objet d'une restauration complète.

Elle est aujourd'hui dans un état parfait, conforme à l'original.

 

Estimation : 6 000 / 10 000 £

Adjugée : 10 000 £ frais inclus (12 000 €)

Harley-Davidson XLCR 1000, 1978

Lot # 632

IMG_6956

A sa sortie en 1977, le XLCR 1000 se démarque de tout ce qu'Harley-Davidson a produit jusqu'alors.

Développé pour endiguer la montée en puissance des constructeurs japonais, le XLCR est l'oeuvre de William G Davidson, Design Director.

Ce Café Racer reprend le bicylindre fonte du Sportser, un bras oscillant issu du  XR750, des roues alu à 7 branches Morris et un freinage à trois disques.

Le tout, habillé d'une robe noire du plus bel effet.

Malheureusement, les performances du XLCR ne lui permettent guère de rivaliser avec la concurrence nippone.

En outre, la fiabilité n'est pas au rendez-vous.

Le modèle disparaît du catalogue après deux années et environ 3 000 unités fabriquées.

Cet exemplaire exceptionnel est issu de la collection F.H. Warr, plus ancien concessionnaire Harley d'Europe.

Le compteur affiche 7 181 miles d'origine.

 

Estimation : 17 000 / 20 000 £

Adjugée : 16 500 £ frais inclus (20 000 €)

The XLCR was essentially about style and image more than any other machine on the market.

Bike Magazine

Honda CBX 1000, 1978

Lot # 620

IMG_6954

Cette CBX 1000 a été commercialisée au Canada.

En 1997, elle a été importée et immatriculée au Royaume Uni.

Elle a fait l'objet d'une restauration complète en 2018/2019.

La remise à neuf du moteur, effectuée chez Sixcenter aux Pays-Bas, a coûté plus de 2000 €.

L'équipement électrique est neuf : faisceau, alternateur, etc ...

Le cadre a été repeint.

La moto est vendue avec un dossier de factures s'élevant à plus de 10 000 €.

Elle a parcouru 12 000 km depuis sa restauration.

 

Estimation : 14 000 / 18 000 £

Adjugée : 16 400 £ frais inclus (20 000 €)

Honda TL 125 "Hi-Boy" Sammy Miller, 1977

Lot # 601

IMG_6951

Introduite en 1973, la TL 125 s'inscrit dans la lignée des trails de la marque : XL 250, SL 125, etc ...

Ellaborée sous la conduite de Sammy Miller, multiple champion d'Europe de trial, la TL 125 reste au catalogue du premier constructeur mondial jusqu'en 1978.

Cette version "Hi-Boy" a été produite par Sammy Miller, à hauteur de 750 exemplaires, entre 1974 et 1980.

Le cadre est spécifique, de même que la ligne d'échappement et de nombreuses autres pièces.

 

Estimation : 2 500 / 3 500 £

Adjugée : 2 800 £ frais inclus (3 500 €)

BMW R100RS KRAUSER SPORTS, 1981

Lot # 588

IMG_6948

Succédant à la R90S, la R100RS a été commercialisée en 1977.

Cette BMW R100RS a été vendue neuve par le concessionnaire Fairfield BMW of Southend.

Elle a été immatriculée pour la 1ère fois le 12 août 1981 et n'a connu à ce jour qu'un seul propriétaire.

En 1985, celui-ci a décidé de la transformer en R100 RS Krauser : cadre, carénage, coque selle/réservoir, etc ...

Les travaux ont été effectués chez Simon Hill, importateur Krauser pour le Royaume Uni.

Depuis lors, elle porte le numéro de série 270 (sur 300 exemplaires existants au monde).

La moto affiche 70 000 km au compteur, ce qui correspond à son kilométrage  d'origine.

 

Estimation : 6 000 / 9 000 £

Adjugée : 5 200 £ frais inclus (6 500 €)

Hesketh 992cc Vampire, 1982

Lot # 563

IMG_6946

Née de la volonté d'Alexander Lord Hesketh, aristocrate et propriétaire d'une écurie de Formule 1, la Hesketh V 1000 aurait du être la nouvelle Superbike britannique, dans la lignée des 1 000 Vincent.

Sur le papier, la Hesketh cochait toutes les cases :

- bicylindre en V de 1 000 cc

- culasses Weslake à 8 soupapes

- cadre multitubulaire (Reynolds 531, finition nickelée)

- freins Brembo

- roues Astralite

Une campagne d'essais trop courte.

Une commercialisation prématurée.

A sa sortie, la V 1000 reçoit une pluie de critiques, le plus souvent justifiées.

La production s'interrompt en 1982.

170 exemplaires ont été construits.

La Vampire constitue l'unique  évolution de la V 1000 originale.

Le carénage a été dessiné par John Mockett

Après la faillite de la marque, quelques machines supplémentaires sont assemblées par Hesleydon Ltd, à Easton Neston, berceau de la famille Hesketh.

Pendant plusieurs années, Mick Broom, ingénieur de formation, continue d'intervenir sur les machines existantes, remédiant au principal problème : la boîte de vitesses.

Cette Vampire a été fiabilisée, à Easton Neston, dans les années 80.

 

Estimation : 10 000 / 14 000 £

Adjugée : 9 000 £ frais inclus (11 000 €)

Et quelques autres ...

La vente Bonhams de Stafford comprenait un total de 578 lots.

Taux de vente : 95%.

Chiffre d'affaire total : > 3 millions de £ivres (3 600 000 €).

Ce chiffre est à mettre en relation avec les ventes d'avant crise sanitaire dont le chiffre d'affaire était de l'ordre de 4,5 à 5 millions de £ivres.

 

L'équipe Bonhams Motorcycles sera de retour à Stafford les 15 et 16 octobre pour sa vente d'automne.

Les ventes de Bonhams Stafford continuent d'établir une référence, attirant un public véritablement international, avec des soumissionnaires de pas moins de 36 pays - à la hauteur du nom de The International Classic MotorCycle Show

James Stensel, Bonhams Motorcycles (U.K.)

IMG_6848

KB Style

Tous droits réservés