Kawasaki Z 1000 Fuel Injection « Street »

DSC_1717

Cette Z 1000 MK II Fuel Injection de 1980 a subi quelques petites retouches :

- roues aluminium à 7 branches de marque LESTER Made in USA

- ligne d'échappement 4 en 1 MORIWAKI "Made in Japan" 

- bras oscillant MARTIN

- amortisseurs KONI

- maître-cylindre de frein AV Brembo

- commandes reculées Godier Genoud

- peinture carrosserie finition : noir brillant

- housse de selle personnalisée + mousse neuve

- grand guidon chromé style Z1

- garde-boue AV chromé style LTD

- obus de compteurs chromés

- clignotants chromés au guidon

- garde-boue AR supprimé

- rétroviseurs rectangulaires style Z1300

- fourreaux de fourche noirs siglés "Kawasaki"

- pneumatiques Dunlop K81 TT100

 

La moto totalise 32 000 km d'origine.

DSC_1719
DSC_1706

La Kawasaki Z 1000 MKII Fuel Injection de 1980 est une moto extrêmement  rare.

Elle n’a été produite qu’à quelques centaines d’exemplaires.

C’est une moto à part, qui fait date dans l’histoire de l’industrie motocycliste.

C’est en effet la première moto de série dotée d’une injection électronique.

C’est aussi l’ultime évolution de la Kawasaki 900 Z1 présentée en 1972, autrement dit le dernier développement du moteur Z à kick.

DSC_1711

La Kawasaki Z 1000 MKII Fuel Injection fut principalement destinée au marché européen.

Quelques exemplaires furent commercialisés en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud.

Le marché américain reçut quant à lui une version custom dénommée KZ1000-GI Z1 CLASSIC délivrant 76 CH et équipée d’un élégant réservoir mi-peint, mi-chromé.

DSC_1709

Côté mécanique, le 4 cylindres refroidi par air cube 1015 cm3 et délivre 96 CH à 8 000 tr/mn.

Son couple est de 91 Nm à 7 000 tr/mn.

Par rapport à une Z1 :

- soupapes d’admission + 2 mm (37 au lieu de 35 mm)

- soupapes d’échappement + 1 mm (32 au lieu de 31 mm en 1972)

- couvre arbres à cames modifié afin de laisser place à des arbres à cames plus "hauts"

- allumage électronique C.D.I.

- vilebrequin + 1 dent, au niveau du pignon de chaîne de distribution

- arbres à cames + 2 dents, au niveau du pignon d'entraînement (afin de conserver le rapport de 1 à 2)
 

DSC_1736

 

Côté partie-cycle, le cadre à double berceau en tube d’acier est sensiblement renforcé, notamment au niveau de la colonne de direction, équipée de goussets.

La chasse passe de 90 à 87 mm, dans le but d'améliorer la maniabilité.

DSC_1730

KB Style

 

Avril 2020

Tous droits réservés

dolor consequat. ut lectus tempus elementum sed sem, elit. vel, Sed