Accueil > Motos Restaurées > Z900 A4 - 1976 > Kawasaki Z 900 A4 1976 n°113059

Souvenirs Z900 - Christophe

Nous sommes au cœur de l'été 76.

J'ai 16 ans, passionné comme beaucoup de jeunes, à précipiter nos regards sur les rares gros cubes à 2 roues qui rugissent dans la banlieue toulousaine.

Notre rendez-vous du samedi soir est un rituel aux abords du Mirail.

A quelques pieds de nez de la gendarmerie, une ligne droite de 2 km attend les motards affranchis qui viennense mesurer pour atteindre le premier la ligne d'arrivée, par catégorie de cylindrée. Les japonaises et les anglaises sont à la fête, avec leurs cavaliers tout de cuir vêtus.

On se toise, on se juge, on se chambre, mais la solidarité motarde reprend vite ses droits dès le premier pépin mécanique ou accident constaté.

C'est au cours de ce rendez-vous hebdomadaire, qu'un copain m'informe que son grand frère légionnaire revientdu Tchad où il est engagé depuis 1 an à combattre dans un pays en pleine rébellion et guerre civile.

La vie des légionnaires est en jeu et les primes sont à la mesure du risque.

Il vient de rentrer en France. Il a pris le train pour Paris où il s'est fait un gros plaisir : il s'est payé la fameuse Z900 KAWA dont on entend parler sur les circuits et dans la presse spécialisée. Une moto moderne et très performante qui fait tourner les têtes dès qu'on perçoit sa silhouette au coin d'une rue.

Jamais encore vue chez nous!

Encore moins sur notre asphalte autour du Mirail.

Seuls les superlatifs définissent cette moto qui aurait détrôné la superbe CB750, au grand dam de mon voisin bien loti, tatoué du sigle Honda, de la tête aux pieds.

Le grand frère en question doit nous retrouver ce soir au milieu de ce boucan d'enfer ou chacun tire sur la poignée de sa bécane pour s'affirmer.

Lui, on ne l'entend pas arriver mais on voit surgir d'en face comme une météorite, plein phare, pour atteindre notre point de rencontre avec une décélération qui ferait rougir un guitariste de hard-rock.

Monstrueuse la bête !

Lui, elle, s'arrêtent sous le réverbère, habillée de sa robe verte, avec 4 cubes qui brillent et 4 trompettes pour sonner la charge d'un régiment de chevaux.

On est bouche bée et les motards présents claquent leur coupe moteur pour créer un silence religieux qui donne toute légitimité au grand frère légionnaire à cheval sur sa Z900, de jouer un concert unique en son genre.

Pour moi c'est simple, je viens de tomber amoureux, genoux à terre !

Quelques semaines plus tard au rythme des bières, de Genesis et de Pink-Floyd que nous partageons dans le garage parental à refaire le monde, le copain légionnaire de prénom Didier (clin d'œil à une rencontre future ?) melaisse essayer sa Z pour faire juste le tour du village.

Je suis le roi du monde, fier et heureux, à tourner la poignée tout en bloquant la roue avant, pour faire entendre la voix soprano de la KAWA aux abords de la place du village de St-Simon.

Vieux et jeunes ouvrent des yeux incrédules.

De retour au bercail, Didier me demande si je veux bien garder sa moto dans le garage, pour qu'elle y soit plus en sécurité, le temps d'une dernière mission au Tchad.

La condition étant de ne pas la conduire car je n'ai pas le permis, mais juste la faire démarrer de temps en temps ….

Imaginez !
Faire dire sa prière tous les jours à une Z900, c'est me promettre le paradis sans confession.

Tu peux compter sur moi, lui dis-je !

Et là, une rencontre passionnée se grave dans mes tripes.

Je la regarde et la désire tant !

Mais elle est inaccessible et cela la rend encore plus désirable.

Deux mois plus tard, Didier rentre définitivement et France et vient récupérer sa bécane pour quitter Toulouse et changer de vie, venant de perdre un bon copain au Tchad, c'est dur pour lui !

Pour moi, c'est un crève-cœur total et je me jure que jamais je n'oublierai cette moto et jamais je ne deviendra légionnaire.

Les années passent et je flirte avec les motos de ma génération, entre XJ et CB, sans jamais basculer sur undes petites sœurs Z.
Ce serait trahir mon amour de jeunesse.

Car la Z900 est UNIQUE !

Il n'y a jamais eu à mes yeux plus belle moto, malgré tant de créations au Japon, en Angleterre, en Italie, en Allemagne. Des années plus tard, elle reste un mythe, à part, et je n'ai pas la maturité d'un collectionneur.

Quoique vieux "motard" que jamais.

J'arrive au milieu de la cinquantaine, et après tant d'années de dur labeur, l'homme de devoir pose un peu les valises.

Les enfants sont grands et une légère brise nostalgique vient réveiller mes sens.

Ceux de l'insouciance, de la liberté et de la passion juvénile. De temps en temps, Moto Revue me promène dans ce nouvel état d'esprit et je rêve éveillé.

Puis vient le jour où un code á 3 chiffres rallume mes synapses : 900 ….

Au point de pourfendre ma carapace d'homme tranquille et sage d'un Z qui veut dire Z 900 !

Je me mets alors gentiment en quête de parcourir les annonces d'occasion avec des résultats souvendécevants tant la belle de mes souvenirs est devenue ridée ou bien, selon le gout du propriétaire, a subi une chirurgie esthétique peu convaincante.

Et puis je suis précis comme un compte tours, je cherche une Z 900 A4 de 1976.
Et de couleur verte.

Mais quel est le sorcier qui pourrait m'apporter l’élixir dans cette jungle difficile à cerner ?

Et un jour le mot clef dans le moteur de recherche Google fait des miracles : il remonte « Didier Kaluza » de chez « KB Style ».

Lecture du pedigree, quelques liens associés utiles et je rentre en contact avec lui.

L'échange est simple, à l'écoute, expert, proche du langage motard rangé dans ma mémoire.

Oui Monsieur, c'est possible !

Nous sommes en automne, il faudra traverser l'hiver et faire monter la sève de mon désir pour un printempflamboyant …

CA , c'est ma version !

Le désir autant que l'impatience du jour J grandissent comme une vague qui viendra s'écraser au pied de la rue Victor Hugo à Alfortville, où un expert d'assurance, venu en éclaireur, me renvoie un rapport sans équivoque sur un travail de restauration très sérieux.

N'en jetez plus, j'arrive, je cours, je vole avec la remorquedu neveu pour serrer avidement la main du chef d'orchestre et pénétrer dans le cœur de son atelier.

Et elle est là !

Elle trône sobrement mais majestueusement dans sa robe verte avec ses 4 cubes et ses 4 trompettes comme en 1976.

Ma pudeur contient des larmes de bonheur après 40 ans d'attente pour retrouver cette vieille dame, de par son acte de naissance, mais toujours aussi jeune dans mon cœur.

Pas une ride !

Et quand le coup de démarreur ou de kick, au choix, lui permet de faire ses vocalises, mes souvenirs dansent à son timbre de voix et je suis le plus heureux du monde.

J'ai 16 ans, la boucle est bouclée !

Pour la première fois je suis propriétaire d'une Z900 !

C'est la mienne, personne d'autre ne repartira dessus, que son fidèle cavalier avec respect et humilité car elle se mérite tous les jours.

Après avoir écouté l'ordonnance technique de Didier et la remise d'un dossier au grand complet sur les étapes de sa restauration, nous la juchons sur la remorque comme sur un piédestal pour parader de Paris à Toulouse.

Aux abords de Brive une saucée l'arrose copieusement et je me réjouis de me dire "mariage pluvieux, mariage heureux".

De retour dans ma région toulousaine, je la pose sur sa centrale, au milieu de mon garage en branchant ma sono sur un air de Genesis "Follow you, Follow me" pour l'inviter à danser tranquillement sur les routes sinueuses que nous découvrirons ensemble.

Dès le lendemain nous partons pour une promenade de rodage utile à sa résurrection mécanique en pensant au duo que nous allons former pour des années.

Et chaque soir je viens la regarder avant d'aller me coucher et lui dire "à demain" pour un nouveau jour de plaisir et d'émotions authentiques

Mon histoire s'arrête là pour dire un grand "MERCI" au professionnel, Didier et à son équipe, pour avoir redonné vie à cette si belle Z900 qui prendra sa retraite au paradis de la brique rose du midi.

Christophe
Propriétaire de la Z 900 A4 n° 113059
Kawasaki Z900 A4  1976 n -000
Description
Marque KAWASAKI
Modèle Z900 A4
N° série Z1F - 113059
Date de 1ère mise en circulation 03/02/1977
Kilométrage (compteur) 217 km
Coloris Candy dark green
Moteur 903 cc
(4 cylindres en ligne - 4 temps)
Puissance 81 cv à 8 000 tr/min
Echappement 4 silencieux chromés
Boîte de vitesses 5 vitesses
Alimentation carburateurs Mikuni VM 26 SS
Transmission secondaire Par chaîne 15 x 35
Cadre Tubulaire acier double berceau
Suspension avant Fourche télescopique
Suspension arrière Combinés amortisseurs (x2)
Frein avant Double disque perforé 296 mm
Frein arrière Tambour simple came 200 mm
Roue avant à rayons acier zingué, 185x19
Roue arrière à rayons acier zingué, 215x18
Pneumatiques Bridgestone BT 45
Allumage batterie 12 V, bobines Dyna S

Le marquage à froid du numéro de série *Z1F 113059* situé sur le côté gauche de la colonne de direction, demeure visible après la remise en peinture du cadre.

Ce marquage comprend bien les poinçons d’origine du constructeur et est conforme au numéro de série figurant sur le certificat d’immatriculation du véhicule.
Kawasaki Z900 A4  1976 n -001
Rappel historique
KAWASAKI est le dernier des quatre principaux constructeurs japonais à se lancer dans la fabrication de motos de grande série.

A partir de la fin des années 50, la marque d’Akashi rachète des firmes japonaises existantes (Meihatsu, Meguro) et commercialise des utilitaires 2 temps de petite cylindrée puis des bicylindres 4 temps peu performants.

Dans les années soixante, Kawasaki crée ses propres modèles et commercialise des bicylindres 2 temps à caractère sportif plutôt qu’utilitaire (250 Samouraï, 350 Avenger).

A la fin des années 60, ces modèles sont remplacés par une gamme de 3 cylindres 2 temps encore plus sportifs (250 S1, 350 S2, 500 H1, 750 H2) qui connaît un réel succès dans le monde entier.

Au début des années 70, Kawasaki observe avec attention le succès remporté auprès du public par la CB 750 Honda et anticipe l’arrivée de nouvelles normes anti-bruit et anti-pollution aux U.S.A.

En septembre 1972, Kawasaki présente la 900 Z1 au Salon de Cologne (R.F.A.).

Véritable première « Superbike » de l’histoire, ce modèle connaît un immense succès dans le monde entier. Ce succès dépasse rapidement toutes les espérances et prévisions de l’usine.

La 900 Z1 est commercialisée pendant plus de 10 ans à travers différentes déclinaisons (Z1, Z1A, Z1B, Z900A4, Z1000, etc …).

De nos jours, la Kawasaki 900 est un véritable mythe.

Son intérêt en collection est de tout premier ordre, notamment en ce qui concerne les premiers millésimes.

Cet exemplaire est une KAWASAKI Z 900 A4 fabriquée à l’usine d’Akashi en mai 1976.

Le modèle Z900 A4 a été produit au Japon à 31 360 unités entre avril 1975 et juillet 1976.

Le même modèle, dénommé KZ 900, a également été produit aux U.S.A. dans l’usine Kawasaki de Lincoln (Nebraska) à 10 340 unités, entre juillet 1975 et juillet 1976.

La Z 900 A4 constitue la dernière évolution de la Kawasaki 900 Z1 de 1972.

Son moteur est gris alu non peint (moteur peint en noir sur la Z1).

La moto existe en deux livrées de carrosseries :
  • Candy brown
  • Candy dark green

Kawasaki Z900 A4  1976 n -002

Principales évolutions du modèle Z 900 A4 par rapport à la Z1 de 1972 :
  • empattement porté à 1505 mm (1490 mm pour la Z1)
  • carburateurs VM26SS (VM28SC pour la Z1)
  • boîtier de filtre à air modifié
  • batterie 12 V 12 Ah (au lieu de 14 Ah)
  • boîtier 3 fusibles
  • nouveau tableau de bord (voyants positionnés verticalement entre les compteurs . deux voyants de clignotants)
  • nouveaux commodos électriques
  • fourreaux de fourche dépourvus de réflecteurs
  • nouveaux étriers de freins AV (double disque)
  • nouveaux disques de freins AV (4 trous au lieu de 6)
  • flasque de frein AR avec témoin d’usure
  • carter d’huile inférieur avec chicane
  • carter de pignon de sortie de boîte siglé 1-N-2-3-4-5
  • robinet d’essence gris alu
  • trappe de réservoir équipée d’une serrure
  • pots d’échappements à petites chicanes
  • démultiplication finale 15X33
  • housse de selle modifiée
  • feu AR « carré »
  • nouveaux caches latéraux (avec monogramme Z 900)
  • dosseret AR plus « carré » épousant la forme du feu AR

Les KAWASAKI Z 900 A4 portent les numéros de série compris entre Z1F 85701 et Z1F 117 060.

A noter que les numéros de série des KZ 900 assemblées aux U.S.A. commencent par un 5 : numéros de série Z1F 500 001 à Z1F 510 340.

Il n’existe pas de correspondance entre les numéros de cadres des modèles Z 900 A4 et les numéros de moteurs.

L’usine d’Akashi assemblait les moteurs pour les machines fabriquées au Japon et pour celles assemblées dans l’usine de Lincoln aux U.S.A. Des « lots » moteurs assemblés étaient expédiés aux U.S.A. pour être installés dans des châssis numérotés 5xx xxx.

Cette « organisation » permettait ainsi à Kawasaki de soumissionner aux marchés publics américains, réservés aux véhicules « made in USA » : c’est pour cette raison que les Kawasaki de la série CHIPs sont des KZ 900 !

Kawasaki Z900 A4  1976 n -003
Cette Z 900 A4 a été importée du Japon par la SIDEM à l’automne 1975 et vendue neuve en France où elle a été immatriculée pour la première fois en février 1977.

Cette machine a été restaurée en 2017 et affiche à ce jour 217 km au compteur (neuf). Les travaux de restauration ont été réalisés dans le respect des détails spécifiques propres au modèle KAWASAKI Z 900 A4 de 1976.
Kawasaki Z900 A4  1976 n -004 
Carrosserie
Kawasaki Z900 A4  1976 n -005

Les éléments de carrosserie (réservoir, caches latéraux, dosseret) sont d’origine. La peinture est neuve et conforme au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -006

La trappe de réservoir est neuve et comprend 2 clefs

Kawasaki Z900 A4  1976 n -007

Le robinet d’essence et les emblèmes de réservoir sont neufs et conformes au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -008

Les emblèmes des caches latéraux sont d’origine et conformes au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -009

La selle en skaï noir est neuve et correspond au modèle Z 900 A4 du millésime 1976. Elle peut être est équipée d’une sangle de maintien (modèle européen).

Kawasaki Z900 A4  1976 n -010

L’arceau de maintien passager est neuf et conforme au modèle Z 900 A4 du millésime 1976 (modèle U.S.).

Kawasaki Z900 A4  1976 n -011

Les clignotants neufs sont directement fixés sur le cadre de la moto (modèle U.S.).

Kawasaki Z900 A4  1976 n -012

Partie-cycle

Le cadre a été mis à nu et passé au marbre (vérification alignement).

Kawasaki Z900 A4  1976 n -013

Le cadre a ensuite été sablé et remis en peinture (polyuréthane finition noir brillant).
Kawasaki Z900 A4  1976 n -014Les pièces suivantes ont été sablées et remises en peinture époxy (finition noir brillant) :
  • tés de fourche
  • bras oscillant
  • béquille centrale
  • béquille latérale
  • support batterie
  • support connecteurs électriques
  • platines fixation moteur
  • support feu AR
Les roulements de direction sont neufs (roulements coniques).

Les éléments suivants été décapés chimiquement et rezingués :
  • visserie d’origine
  • axes de fixation moteur
  • axes de roues + tendeurs de chaîne secondaire
  • axe de bras oscillant
  •  rondelle d’appui et bague de serrage de colonne de direction
Kawasaki Z900 A4  1976 n -015
  • support garde-boue AR
Kawasaki Z900 A4  1976 n -016

Le klaxon est neuf et positionné conformément à l’origine.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -017

Le moyeu AR, la flasque de frein AR et le porte-couronne ont été polis.

La flasque de frein AR comporte un indicateur d’usure conformément au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Les rayons sont neufs (rayons zingués, têtes bichromatées), la jante AR siglée D.I.D. est neuve.

Pièces et équipements neufs :

  • garde-boue AR chromé court (modèle U.S.)
  • garnitures de frein AR
  • amortisseur de transmission
  • pneumatiques avant et arrière : Bridgestone BT 45
Kawasaki Z900 A4  1976 n -018

Les combinés amortisseurs chromés de marque IKON sont neufs. Ils comportent deux possibilités de réglages :

  • pré-compression des ressorts
  • hydraulique (3 positions)

La chaîne de transmission secondaire est neuve. Elle est rivetée et ne comporte pas d’attache rapide.

La couronne AR est neuve et comporte 35 dents (33 dents à l’origine).

 

Le pignon de sortie de boîte est neuf et conforme à l’origine (15 dents).

Son écrou de fixation a été décapé chimiquement et rezingué.

Il est équipé d’un système de freinage.

 

La fourche a été reconditionnée :
  • tubes
  • ressorts
  • bouchons alu
  • caches poussière
  • joints spis
  • huile SAE 20

Les fourreaux de fourche ont été polis (finition brossée).

Le moyeu AV d’origine a été décapé avant d’être rayonné.

Le garde-boue AV chromé est neuf.

Le maître-cylindre de frein AV est neuf.

Les washers, l’axe de roue AV et les vis de fixation (disques, étriers, garde-boue AV) ont été décapés chimiquement et rezingués.

Les rayons AV sont neufs (rayons zingués, têtes bichromatées), la jante AV siglée D.I.D. est neuve.A la demande de son propriétaire la moto est équipée de disques AV perforés (non d’origine).

Les étriers de freins AV sont d’origine et conformes au modèle Z900 A4 du millésime 1976, de même que les durits et le répartiteur de frein AV.



Kawasaki Z900 A4  1976 n -023
Kawasaki Z900 A4  1976 n -019
Kawasaki Z900 A4  1976 n -020
Kawasaki Z900 A4  1976 n -021
Kawasaki Z900 A4  1976 n -022
Mécanique
Kawasaki Z900 A4  1976 n -024

Le moteur d’origine KAWASAKI a été reconditionné.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -025

Le vilebrequin a été contrôlé :
  • alignement
  • jeu aux roulements
L’état de la boîte de vitesses a été vérifié :
  • roulements, portées de roulements
  • pignons
  • fourchettes
  • tambour de sélection
La cloche d’embrayage a été vérifiée (dampers).

Les disques garnis d’embrayage ont été remplacés.

Les ressorts d’embrayage sont neufs et renforcés.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -026

Le bloc-cylindres, siglé 903 cc, correspond au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Les chemises du bloc-cylindres ont été réalésées afin de recevoir des pistons neufs de 67,5 mm de diamètre (66 mm d’origine).

Les segments, les axes de pistons et les clips sont neufs.

Le plan de joint de culasse du bloc-cylindres a été surfacé.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -027

La culasse est d’origine et conforme au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Les goujons de fixation des collerettes des échappements sont de 6 mm de diamètre.

Restauration culasse :
  • plan de joint rectifié
  • rodage soupapes
  • guides de soupapes neufs
  • joints de queues de soupapes neufs
  • chaîne de distribution renforcée neuve
  • système de guidage complet neuf
  • contrôle arbres à cames + coussinets d’arbres à cames
  • pastillage
  • demi-lunes

Kawasaki Z900 A4  1976 n -028

La pompe à huile d’origine a été remplacée par une pompe à huile à clapet de décharge (non d’origine).

Kawasaki Z900 A4  1976 n -029

Un carter d’huile inférieur doté d’une chicane (à droite sur la photo) a été installé.

Ce carter d’huile est conforme au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -030

Les pipes d’admission sont neuves.

Les plans de joints des pipes d’admission (sur la culasse) ont été vérifiés.

La visserie de type hexacave a été rezinguée.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -031

Kawasaki Z900 A4  1976 n -032Le filtre à huile est neuf.


La visserie d’origine (carter inférieur d’huile) a été décapée chimiquement et rezinguée.


Une fois remonté, le bloc-moteur complet est équipé d’un kit de protection avant d’être envoyé au microbillage.


Ainsi protégé le bloc-moteur ne comporte plus aucune entrée pour laisser passer la microbille.


De retour du microbillage, les protections sont déposées avant de remonter le moteur dans le cadre de la moto.


Pour cette opération, les berceaux du cadre sont équipés d’épais tissus de protection.
Kawasaki Z900 A4  1976 n -033

Les carters périphériques du moteur (8 pièces) ont été polis.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -034
Des vis hexacaves rezinguées ont été utilisées.

Le carter de pignon de sortie de boîte est conforme au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Il est siglé 1- N - 2 - 3 - 4 - 5 et comporte bien l’ancien emplacement réservé à la pompe de graissage de la transmission secondaire.

La vis de fixation et le ressort de rappel de la béquille latérale ont été décapés chimiquement et rezingués.

Le sélecteur de vitesses est d’origine.

La rampe de carburateurs est d’origine, de type VM 26 SS conformément au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Elle a été démontée pour passage aux ultra-sons.

L’équipement mobile est neuf :
  • gicleurs
  • pointeaux
  • aiguilles
  • joints
  • visserie

Les chapeaux des carburateurs ont été polis.

Le boîtier de filtre à air est d’origine et conforme au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Les manchons de filtre à air sont neufs.
Kawasaki Z900 A4  1976 n -035
Kawasaki Z900 A4  1976 n -036

Kawasaki Z900 A4  1976 n -037

Kawasaki Z900 A4  1976 n -038

Le filtre à air est neuf.

L’allumage est de type électronique Dyna S.

Divers

Kawasaki Z900 A4  1976 n -039

Le compteur et le compte-tours sont neufs.

Le compteur de vitesse est gradué jusqu’à 240 km/h conformément au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

La zone rouge du compte-tours démarre à 9000 trs/mn conformément au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

Le tableau de bord est d’origine et conforme au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.

A la demande de son propriétaire la moto est équipée d’une double prise USB située au guidon.

Pièces neuves (conforme au modèle Z 900 A4 du millésime 1976) :
  • rétroviseurs noirs
  • guidon grand modèle
  • contacteur principal (livré avec deux clefs)
  • arceau de maintien passager
Kawasaki Z900 A4  1976 n -040
  • levier embrayage rallongé (dû à l’embrayage renforcé)

Kawasaki Z900 A4  1976 n -041
  • commodos
  • poignées
Kawasaki Z900 A4  1976 n -042
  • maître-cylindre de frein AV 5/8e
Kawasaki Z900 A4  1976 n -043
  • portières de phare chromées mécano-soudées, clignotants, tiges de clignotants, caches chromés (té inférieur), phare complet (optique H4 blanc), passe-câbles chromés

Kawasaki Z900 A4  1976 n -044
  • repose-pieds pilote articulés
Kawasaki Z900 A4  1976 n -045
  • Repose-pieds passager
Kawasaki Z900 A4  1976 n -046
  • fourche reconditionnée
  • fourreaux polis (finition brossée)
  • moyeu AV d’origine décapé
  • garde-boue AV chromé
  • rayons neufs (rayons zingués, têtes bichromatées)
  • jante AV siglée D.I.D.
  • pneu Bridgestone BT 45
  • câble de compteur
Kawasaki Z900 A4  1976 n -047
  • Washers, axe de roue AV et visserie rezingués
Kawasaki Z900 A4  1976 n -048
  • bouchons de fourche
  • passe-câbles chromés
Kawasaki Z900 A4  1976 n -049
  • amortisseurs IKON chromés
  • moyeu AR d’origine poli
  • garde-boue AR chromé
  • rayons neufs (rayons zingués, têtes bichromatées)
  • jante AR siglée D.I.D.
  • pneu Bridgestone BT 45
Kawasaki Z900 A4  1976 n -050

Les quatre silencieux chromés sont neufs, non siglés.
Ils correspondent au modèle Z 900 A4 du millésime 1976.
Les absorbants ont été modifiés.
Les collerettes de fixation ont été rezinguées.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -051

Kawasaki Z900 A4  1976 n -052

  • carter de chaîne secondaire d’origine
  • tendeur de chaîne rezingués
  • porte-couronne poli
  • washers, axe de roue AR et visserie rezingués

Kawasaki Z900 A4  1976 n -055
Kawasaki Z900 A4  1976 n -053

Le bac à outil et la partie AV du garde-boue AR sont neufs et conformes au modèle Z 900 A4 de 1976.

Les bobines haute tension sont neuves.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -054

Les bobines haute tension sont neuves.

Consommables neufs :
  • câbles de gaz
  • câble d’embrayage
  • câble de compteur
  • câble de compte-tours
  • transmission secondaire renforcée à joints toriques (de type « autolube ») au pas de 630 (démultiplication 15 X 35)
  • batterie Yuasa 12 V
  • filtre à air
  • filtre à huile
  • plaquettes de frein AV
  • garnitures frein AR
  • bougies NGK B8ES
  • cabochons de bougies NGK « red »
  • pipes d’admission
  • manchons de filtre à air
  • pneumatiques Bridgestone BT 45
  • allumage électronique Dyna S
Origine de la moto avant restauration* :
(* indications non certifiées fournies à titre d’information)

La moto se trouvait chez un collectionneur habitant le centre de la France.

Elle avait été démontée et stockée en pièces.

Son ancien propriétaire avait prélevé les meilleurs équipements pour les installer sur une autre machine du même modèle.

Le moteur n’était pas bloqué.

Le tableau de bord était conforme à l’origine, le compteur affichait 67 235 km.

Kawasaki Z900 A4  1976 n -056