Accueil > Spéciales > Moriwaki - Version route

Cette machine a été réalisée en 2010, dans sa 1ère version show bike.

Elle a été exposée au Salon Moto Légende 2010.

Elle a fait l’objet d’un reportage dans la revue CAFE RACER (numéro hors-série SPEED, Décembre 2011).
Moriwaki-000
Cette moto est une évocation de la MORIWAKI engagée en 1981 dans le Championnat du Monde TT F1, couru en Grande-Bretagne (pilote Wayne Gardner).

Elle se veut un hommage à Mamoru Moriwaki, préparateur et précurseur dans le domaine des parties-cycles.

Moriwaki Engineering est présent en compétition depuis plus de 40 ans et a été récompensé en remportant le premier titre de Champion du Monde de la catégorie Moto2 en 2010 (pilote Tony Elias).

Depuis 5 ans, la moto fait l’objet d’un article de présentation sur mon site, KB Style (http://www.kb-competition.fr/moriwaki-81-wayne-gardner-replica).

Elle est exposée sur un podium, dans mon atelier.
En juin 2015, je l’ai ressortie pour la présenter lors du Cafe Racer Festival, à Montlhéry, où elle a remporté un franc succès (http://www.kb-competition.com/l-entreprise/cafe-racer-festival-2015).

Durant toutes ces années, je n’ai jamais cherché à vendre cette moto.

Elle témoigne de mon savoir-faire et du savoir-faire de mes collaborateurs : soudeur, peintre, mécanicien, etc …

Elle fait partie de mon environnement et pour tout dire, de mes motos de collection préférées …En juin 2016, Philippe m’a contacté.

Il était à la recherche d’une moto originale et exclusive.

Après plusieurs échanges, il a émis l’idée d’acquérir la Moriwaki.

Je n’étais pas préparé à l’idée de me séparer de cette moto.

Nous nous sommes finalement entendus et je pense que la moto sera bien chez lui.
Moriwaki-001
Moriwaki-002
La moto étant à l’origine conçue pour la piste, il restait toutefois à l’adapter pour un usage routier, street legal, sans dénaturer le travail initialement réalisé.La Moriwaki demeure une moto exclusive, nous l’avons simplement rendue plus utilisable.
Le châssis est issu d’une Kawasaki 1000 Z1R de route de 1980.

Modifié en 2010, il reprend les côtes, les renforts et les goussets de la moto de course de Wayne Gardner.
Moriwaki-003
Les pattes, supports et accessoires ont été supprimés.

Le cadre pèse 14 Kg (au lieu de 18 kg à l’origine) ; il a été sablé et peint en époxy noir brillant.
Moriwaki-004
Le bras oscillant, importé du Japon, provient d’une 400 ZRX de la marque.

Il est en aluminium à double renfort, plus étroit que les bras de ZRX 1100 et 1200 que l’on trouve en Europe. Il a été sablé et époxyé (finition noir brillant).

Le carter de chaîne secondaire en plastique est d’origine ZRX (modifié).
Moriwaki-005
Pour la route, la transmission secondaire est revenue au pas de 635 (au lieu de 525). La démultiplication est raccourcie par rapport à l’origine : 15 X 35 (au lieu de 15 X 33).

La tension de la chaîne secondaire est réglable à l’aide d’excentriques anodisés or.

Öhlins a réalisé des combinés amortisseurs spécifiques pour cette moto : sur le plan historique, ils sont anachroniques, mais à l’usage, ils se révèlent bien plus efficaces que des combinés d’époque.

Les Öhlins, montés en position inclinée, sont réglables en hydraulique et en précontrainte des ressorts.
Leur ancrage supérieur, sur le cadre de la Kawa, est caractéristique des parties-cycles Moriwaki :
  • un sabot, directement soudé sur le tube de cadre permet de fixer la tête de l’amortisseur
  • un tube de renfort soudé à l’opposé du sabot, vient contreventer la contrainte exercée par l’amortisseur sur le cadre
Moriwaki-006
Le châssis est plus rigide qu’à l’origine, la moto ne louvoie pas et la tenue de cap est plus précise.

Le point d’ancrage supérieur d’origine des amortisseurs a été supprimé.
Moriwaki-007 Moriwaki-008
La fourche est d’origine Kawa.

Les ressorts racing et le kit émulateur ont été remplacés par des ressorts « soft », adaptés à un usage routier.

Les Campagnolo en magnésium ont laissé place à des roues d’origine Kawasaki, en aluminium moulé.
Moriwaki-009 L’utilisation de jantes magnésium d’époque sur route ouverte représente aujourd’hui un risque réel : à la moindre bordure, au moindre nid de poule, la roue est susceptible de casser … comme du verre.

Les freins Brembo ont fait place à des éléments d’origine Kawa :
  • à l’AV, étriers double pistons, plaquettes en métal fritté, disques perforés 285 mm, maître-cylindre Brembo, durits en inox tressé
  • à l’AR, étrier double pistons, plaquettes en métal fritté, disque perforé de 280 mm, durit en inox tressé
Les pneumatiques sont des Bridgestone BT 45.
Moriwaki-010 Les platines repose-pieds sont en aluminium taillé dans la masse. Elles sont siglées Moriwaki. 
Moriwaki-011 Du côté droit, la pédale actionne un maître-cylindre 5/8e.
Pour un usage routier apaisé et dans un souci de fiabilité, la moto recouvre un bloc d’origine de Kawasaki 1000 MKII.

Il est alimenté par une rampe de carburateurs Mikuni à boisseaux (diamètre 28 mm) et pompe de reprise.

Moriwaki-012
Le boîtier de filtre à air d’origine n’est pas réutilisé. Il est remplacé par des éléments filtrants individuels de marque K&N.

L’allumage est de type électronique (CDI) indéréglable.

L’alternateur, de type MK II, est plus puissant que celui des anciennes Z1.

Dans cette configuration, le moteur développe près de 100 CH.

La transmission secondaire raccourcie et les carburateurs à pompe de reprise confèrent à la MORIWAKI un potentiel d’accélération étonnant pour une moto âgée de plus de 35 ans …
Moriwaki-013
Moriwaki-014

L’embrayage est renforcé. Il reçoit une commande hydraulique (maître-cylindre Brembo, durit en inox tressé).


Moriwaki-016

Le pot est démontable, en cinq parties.
Moriwaki-015

L’échappement 4 en 1 est de type Moriwaki, importé du Japon.


Moriwaki-017

Le silencieux en aluminium est équipé d’un « décibel killer ».
L’équipement électrique est neuf : démarreur, batterie, faisceau complet, bobines, clignotants, feu AR, optique H4 (Cibié) Moriwaki-018
Au guidon, des commodos (neufs) de type Z1B permettent de recouvrer l’ensemble des fonctions pour un usage routier : clignotants, appel de phare, klaxon, inverseur code/phare. Moriwaki-019
Le tableau de bord est d’origine Kawa avec compteur, compte-tours, voyants et clef de contact.

Le guidon est de marque LSL, de type cintre plat (raccourci).
Moriwaki-020
Le réservoir d’essence (20 L) est issu du modèle ZIR2, proposé sur le marché français. La jauge d’essence a été supprimée. Moriwaki-021
Le carénage tête de fourche de Z1R est surmonté d’une bulle retaillée.

L’entourage du tableau de bord n’est pas réutilisé.
Moriwaki-022
Le garde-boue AV est spécifique ; il est en polyester et possède un petit déflecteur destiné à orienter le flux d’air vers la culasse. Moriwaki-023
Le dosseret de selle de Z1R est conservé. Il reçoit un support de feu AR d’origine dont les tiges de clignotants ont été supprimées. Moriwaki-024
Les caches latéraux sont d’origine Z1R. Afin de permettre un usage en duo, des platines repose-pieds ont été ressoudées sur le cadre.

L’ensemble de la carrosserie est peint aux couleurs historiques de Moriwaki : bleu roi et bande centrale jaune avec filets noirs.
Moriwaki-025
Moriwaki-026

Dans un souci de conformité, la moto est équipée de mini-clignotants.
  Moriwaki-029
Moriwaki-027

Les platines de fixation du moteur ont été époxyées.
 
Moriwaki-028

La visserie et les axes de fixations du moteur ont été rezingués.