Accueil > Motos Restaurées > 900z1b - 1975 > Kawasaki 900Z1b 1975 "Super Red"

Le propriétaire de cette machine m’a d’abord contacté pour me demander un devis de restauration. La moto était démontée depuis le milieu des années 80, et avait été entreposée dans un sous-sol parisien, heureusement au chaud et au sec.

Véritable passionné de Kawasaki 900, il ne se sentait ni le courage ni la capacité de remonter lui-même la machine.

Le budget de restauration l’a fait renoncer à son projet, il m’a demandé de lui faire une offre de rachat, souhaitant tout de même rester informé du devenir de sa moto.
photo19
J’ai donc procédé à la restauration complète de cette machine.

De nombreuses pièces d’époque n’ont pu être réutilisées : carrosserie, selle, roues à bâtons, etc …

Une fois mis à nu le cadre a été passé au marbre ; le bras oscillant et les tés de fourche ont également été vérifiés. L’ensemble a ensuite été sablé et repeint en époxy (finition noir brillant) avec le bac à batterie, les fixations moteur, les béquilles, le support de feu AR.

Avant remontage, les bagues en bronze de bras oscillant ont été remplacées, ainsi que les roulements de colonne de direction.

La fourche a été reconditionnée en pièces neuves : tubes, caches poussière, joints spys, bouchons, garde-boue AV

Les fourreaux ont été polis. Des jantes neuves de marque DID ont été rayonnées (rayons neufs)

Le moyeu AR a été poli ainsi que le porte-couronne et la flasque de frein AR.

L’équipement électrique a été renouvelé : faisceau complet, bobines H.T., redresseur, régulateur, batterie, allumage électronique, contacteur à clef, commodos, phare complet, clignotants, feu AR, etc …
2-kawasaki-900Z1B-1975-super-red
Avant restauration
5-kawasaki-900Z1B-1975-super-red
Avant restauration
6-kawasaki-900Z1B-1975-super-red
Restauration en cours
Les compteurs d’origine ont été entièrement restaurés (compte-tours avec voyant de feu stop) ; le totalisateur kilométrique a été remis à zéro.

Les poignées, le guidon, les rétroviseurs, les câbles de gaz et d’embrayage,  les portières de phare, le garde-boue AR ont été remplacés à neuf.
Le maître-cylindre, les durits de frein et l’étrier de frein AV ont été changés ; le disque de frein AV a été rectifié. Des amortisseurs d’origine et d’époque, en état de neuf, ont été installés.

Le moteur a été totalement démonté. La métrologie du vilebrequin a été effectuée.

La chaîne de distribution a été remplacée ainsi que ses éléments de guidage et de tension. La boîte de vitesse a été contrôlée ainsi que la cloche d’embrayage.

Les carters périphériques ont été polis et fixés à l’aide de vis cruciformes conformes à l’origine : carter d’embrayage, carter d’allumage, cloche anti-pollution, carter alternateur, carter de pignon de sortie de boîte (siglé).

Le bloc cylindre a été réalésé afin de recevoir un kit pistons neuf 1015 cm3 ; le plan de joint de culasse du bloc a été rectifié.

La culasse a été restaurée et remontée en pièces neuves : guides, soupapes, coussinets, arbres à came, pipes d’admission. Les conduits d’admission onrt été polis miroir, les conduits d’échappement légèrement polis.
photo21 photo25
photo23 photo24
photo20 Les carburateurs d’origine ont été démontés, micro-billés et passés aux ultra-sons. Leur équipement mobile a été remplacé : aiguilles, gicleurs, pointeaux. Des joints neufs ont été installés. Le niveau de cuve a été modifié. La synchronisation a été effectuée au banc électronique.
 
La moto a reçu un ensemble d’échappements neufs, une carrosserie complète neuve en coloris d’origine « Super Red » (avec trappe, sigles, emblèmes et robinet d’essence) ainsi que de nombreuses pièces neuves :
  • selle complète avec sangle
  • kick, pédale de frein, sélecteur, barre de maintien passager, carter de chaîne secondaire, boîte à air, arceau de maintien passager, repose-pieds pilote et passager,  visserie chromée, etc …
Des pneumatiques Dunlop K81 ont été installés. La transmission secondaire a été remplacée (au pas de 630).
photo27
A l’utilisation la moto est très vive, la cylindrée de 1015 cc apporte un gain de couple plus qu’un apport de puissance, le travail de préparation effectué sur la culasse améliore nettement les montées en régime.

Une fois la machine restaurée, j’ai envoyé quelques photos à l’ancien propriétaire.

En retour, celui-ci m’a adressé ce touchant message : 

« Bonjour Didier,

J'avoue avoir beaucoup de mal à reconnaitre ma moto.
Grosse émotion et pincement au cœur !
Je me vois déjà dessus....
Je suis bluffé par la qualité, la précision de la restauration.
A bientôt je l'espère,
Bien cordialement
Jean-Claude J. »

Tous droits réservés
KB Compétition
Décembre 2013
photo26
photo22
Quelques clichés supplémentaires - Avant restauration
3-kawasaki-900Z1B-1975-super-red 4-kawasaki-900Z1B-1975-super-red 11-kawasaki-900Z1B-1975-super-red