Accueil > Motos Restaurées > 900Z1 - 1972 > Kawasaki 900Z1 1972 n° 00041

FRAME NUMBER : Z1F - 00041
ENGINE NUMBER : Z1E - 00041
COLOR : ROOTBEER / ORANGE

L’histoire de cette moto est en tout point extraordinaire. La machine porte le numéro de série Z1F-00041.

Elle fait partie des 101 premières machines de série assemblées au mois d’août 1972 : particularité, le bloc-moteur de ces motos porte le même numéro que le cadre.

En 1988, cette machine se trouvait encore  aux U.S.A. Elle a été rachetée pour être ramenée en France où elle a fait l’objet d’une homologation à titre isolé et… d’une première restauration partielle.

A cette époque, la restauration des motos japonaises des seventies était rare et complexe : on se rendait tout d’abord chez le concessionnaire de la marque pour commander les pièces détachées encore disponibles au catalogue.

« Nous avons créé la KAWASAKI 900 cm3 « Super 4 » pour les conducteurs expérimentés qui se sentent désireux et capables d’acquérir une moto plus grosse et plus puissante que les autres… »
« Elle traduit la confiance de Kawasaki dans ses futurs possesseurs qui l’utiliseront avec bon sens et courtoisie. »

M. YAMADA
Directeur Général division moto K.H.I.
Septembre 1972

1
C’est généralement à cette occasion que l’on comprenait la signification du mot  « reliquat » : on pouvait par exemple commander 4 pots d’échappement d’origine (4 références distinctes) pour ne recevoir, en général quelques mois plus tard, qu’une partie de la commande, dans ce cas, un, deux ou trois pots commandés, le reste de la commande étant placé… en reliquat.  Et le reliquat pouvait encore durer des mois… Difficile dans ces conditions d’effectuer une restauration complète et cohérente…

Une fois restaurée, la Z1F-000041  a fait l’objet d’un reportage dans la revue MOTO 1 (n° 119, mars 1993) : les revues moto s’intéressant aux japonaises de collection n’étaient pas légion à cette époque !

2La moto n’a quasiment jamais roulé, elle a rejoint une  collection privée où elle est restée exposée pendant une quinzaine d’années. C’est là que je l’ai vue pour la première fois, esseulée au milieu d’une multitude de Suzuki des années 70.

En 2008, un incendie a détruit cette collection et le bâtiment qui l’abritait. Comme la plupart des motos qui l’entouraient, la Z1F-000041 a partiellement brûlée et ensevelie sous les décombres à la suite de l’effondrement de la structure et du plancher du bâtiment – les motos se trouvaient au 1er étage. Les motos comme les décombres ont ensuite été déblayées à l’aide d’un engin de levage ce qui a endommagé le cadre de la Z1F-000041...

C’est à la suite de ces évènements et au terme de la procédure qui a suivi, que j’ai récupéré cette machine, ou ce qu’il en restait. Le 2e travail de restauration a commencé. Après trois années de travail, la machine est enfin terminée.
Elle a été reconstruite conformément à ces spécificités d’époque et dans la mesure du possible, avec des pièces neuves d’origine, plutôt qu’avec des pièces de refabrication.

Cet exemplaire de 1972 destiné au marché américain comporte les spécificités propres aux modèles U.S. de ce millésime :
  • Selle dépourvue de sangle de selle
  • Garde-boue AR court
  • Amortisseurs et fourreaux de fourche dotés de systèmes réfléchissants
  • Réservoir maître-cylindre « plein »
  • Repose-pieds repliables

Du fait de son numéro de série, la Z1F-00041 est dotée de nombreuses particularités propres aux premières machines construites, particularités progressivement abandonnées par la suite :
  • Fonderie fourreaux de fourche
  • Vis étrier frein AV
  • Répartiteur frein AV
  • Commodos
  • Fonderie culasse
  • Ecrous culasse
  • Joint de culasse
  • Fonderie et repères bloc-cylindres
  • Segmentation
  • Tendeur chaîne distribution
  • Arbres à cames évidés
  • By-pass huile
  • Embrayage
  • Fonderie carburateurs
  • Montage bras oscillant
  • Biellette frein AR
  • Tendeurs de chaîne secondaire

De nombreuses pièces sont spécifiques à cette machine et font l’objet d’un marquage en usine, permettant de les dater et de les identifier – marquage progressivement abandonné par la suite :
  • Jantes
  • Disque de frein AV
  • Tés de fourche
  • Moyeu AR
  • Flasque de frein AR
  • Carters moteurs
  • Alternateur
  • Bras oscillant
  • Amortisseurs
  • Carburateurs
  • Compteur de vitesse, compte-tours (en km/h)
  • Commodos  
  • etc...

6
3
Fonderie fourreaux de fourche
4
Carburateurs
5
Compteur de vitesse, compte-tours (en km/h)
7

Quelques pièces et équipements d’origine aujourd’hui introuvables ou très chers, ont été remontés sur la moto :

  • anti-parasites
  • robinet essence
  • réservoir d’huile (chaîne secondaire)
  • pompe à huile 1er modèle (chaîne secondaire)
  • manuel d’utilisateur
  • trousse à outils
La carrosserie est une authentique carrosserie d’origine de 1972 en livrée « rootbeer / orange » : la tôlerie et la forme du réservoir sont spécifiques.
 
Pièces d’origine et d’époque neuves figurant sur la moto :
  • faisceau électrique complet
  • clignotants + tiges
  • phare complet
  • leviers
  • repose-pieds
  • guidon + poignées + rétroviseurs
  • garde-boue AV
  • garde-boue AR + feu complet
  • roue AV et AR
  • amortisseurs
  • fourche complète
  • arceau de maintien passager
  • kick
  • sélecteur
  • pédale de frein
  • béquille centrale + vis évidées
  • compteurs + tableau de bord
Pièces de refabrication neuves :
  • selle
  • pots d’échappement
Un jeu de pots d’échappement d’origine (non siglés, grosses chicanes) est en cours de restauration.
8
anti-parasites
9
réservoir d’huile (chaîne secondaire)
10
pompe à huile 1er modèle (chaîne secondaire)

11
carrosserie d’origine « rootbeer / orange »
12
13
La moto est équipée de pneumatiques Dunlop F11 neufs importés du Japon.

Cette moto habituellement exposée dans mes locaux, sera présentée sur le stand Kawasaki à l’occasion du Salon Moto Légende (16, 17, 18 novembre 2012).